Éduscol
Accueil    Enseigner    Ressources et usages numériques    Travaux académiques mutualisés (TraAM)    Classes inversées - Travail collaboratif (2015-2016)

Travaux académiques mutualisés (TraAM)

Introduction

Les travaux réalisés proposent des pistes de mise en place de la pédagogie en classe inversée. Cette pédagogie nécessitant un travail collaboratif – soit entre collègues, soit avec les élèves –, une réflexion a été menée sur l’usage des outils collaboratifs.

En 2016-2017, le groupe TraAM mènera une expérimentation pour savoir dans quelle mesure les objectifs poursuivis lors de la mise en place d’une classe inversée (réduction de l’ennui des élèves, amélioration des résultats, augmentation de l’autonomie des élèves…) sont atteints ?

Les travaux présentent deux volets :

  • les scénarios à télécharger au format PDF,
  • les exemples d’usage à consulter sur les sites des académies participantes.

Le scénario définit les objectifs de la pratique innovante, le contexte pédagogique, les outils ou fonctionnalités nécessaires. Il fait également le bilan des apports et des freins rencontrés lors de sa mise en œuvre.

Les exemples académiques d’usage présentent la mise en pratique en classe du scénario.

Comparatifs d’espaces de travail collaboratif

Afin d’aider l’enseignant dans le choix d’un espace collaboratif, le groupe TraAM publie un comparatif, élaboré à partir des expériences de travail collaboratif des différents groupes.


Exemples d’usages :

Classe inversée

Comment le professeur, tout au long de l’année, peut remplacer ses cours traditionnels par des vidéos ou des simulations à visualiser à la maison et mettre à profit le temps ainsi dégagé pour faire travailler ses élèves de manière autonome et différenciée ?


Exemples d’usages :

Pédagogie inversée pour le cours

Comment le professeur, pour une séance donnée, peut-il remplacer le cours magistral par une vidéo et un questionnaire, puis mettre à profit le temps ainsi libéré pour faire travailler les élèves de manière autonome et différencié ?


Exemples d’usages :

Pédagogie inversée pour les activités expérimentales

Les techniques expérimentales en physique ou en chimie peuvent être vues ou revues par les élèves grâce à une vidéo et un questionnaire. Lors des séances d’activités expérimentales, les élèves sont alors plus autonomes et peuvent avancer à leur rythme.


Exemples d’usages :

Gérer la classe le jour j en classe inversée

Quelles sont les différentes étapes en distanciel et en présentiel ? Comment gérer la prise de parole, la trace écrite, le bruit, le suivi du travail des élèves, etc. ?


Exemple d’usages :

Concevoir un plan de travail

Afin d’aider les élèves lors de séquences menées en pédagogie inversée, un plan de travail – distribué aux élèves sous forme papier ou numérique – est recommandé. Quelles rubriques ce plan doit-il contenir ?


Exemples d’usage :

L’accompagnement de l’élève en classe inversée

L’autonomie de l’élève en classe inversée ne signifie pas qu’il doit apprendre seul en visionnant des capsules vidéo, mais qu’il participe à des moments d’échange en groupes organisés par le professeur. Le professeur doit être en mesure d’anticiper les besoins des élèves dans la réalisation de ses activités à distance.


Exemples d’usages :

Concevoir une capsule vidéo

Construire une capsule efficace et adaptée aux élèves en fonction de leur niveau n’est pas une chose facile. Quels sont les incontournables pour éviter les erreurs du débutant ?


Exemples d’usages :

Comment construire un questionnaire ?

Comment s’y prendre pour faire un questionnaire via un outil en ligne ? Quels sont les incontournables, les astuces et les points à éviter ?


Exemples d’usages :



Constitution du groupe de travail national

L’ensemble du projet est conduit et mené à bien par le groupe de travail suivant :

Bruno JEAUFFROY (IGEN)


Le groupe d’experts de la DNE :

  • Département du développement des usages et de la valorisation des pratiques (DNE-A2) : Sophie ÉDOUARD, Marie de FLAUGERGUES
  • Département du développement et de la diffusion des ressources numériques (DNE-A1) : Christine TRABADO


Les académies impliquées et les professeurs référents :

  • Aix-Marseille : Marie-Agnès MARTENS ; Pascal HABERT (IA-IPR) ;
  • Clermont-Ferrand : Pierre MARTY ; Delphine PAILLER (IA-IPR) ;
  • Dijon : Estelle DECORSE ; Paul GERMAIN (IA-IPR) ;
  • Grenoble : Nicolas VOSSIER ; Évelyne EXCOFFON (IA-IPR) ;
  • Guyane : Benjamin RENAUDIER ; Gaby ROY-LEDOUX (IA-IPR) ;
  • Paris : Guillaume SERWAR ; Nicolas JURY (IA-IPR) ;
  • Strasbourg : Fabrice MAQUÈRE ; Brigitte FOURNIER (IA-IPR) ;
  • Versailles : Jean-Charles MOREAU-TROUVE ; Annie ZENTILIN (IA-IPR).