Les lettres, l'Humanisme et le numérique

On entend de plus en plus parler d'"humanités numériques". N'y a-t-il pas là une contradiction dans les termes ?
  • Les langages numériques sont bien des langages et convoquent le chiffre comme information inscrite sur un support qu'il s'agit de pouvoir lire. Il n'y a pas d'opposition entre chiffre et lettre : les langages numériques binaires permettent de représenter les nombres mais aussi les textes, les images, les sons et d'une manière générale, toutes les formes numérisées d'informations. Des premiers langages de numération jusqu'aux langages informatiques d'aujourd'hui, Jean Vuillemin dresse sur le site de l' École Normale Supérieure un tableau des langages numériques. La réflexion contemporaine sur le langage ne peut plus se permettre d'ignorer la puissance formelle de réalisation et de création des langages numériques et informatiques.

 

Les humanités numériques

 

Le développement de la culture et des outils numériques permet aux disciplines constitutives des humanités classiques (arts, lettres, philosophie, histoire, géographie et sciences économiques et sociales, pédagogie) de renouveler les méthodes d'approche de leurs objets mais aussi de repenser leurs objets à l'aune des nouvelles formes d'écriture, de lecture et de création dont la culture numérique rend possible le développement. Le numérique devient autant un acteur des humanités qu'un objet dont les humanités s'emparent. Les humanités numériques (ou digitales) sont donc les humanités classiques telles qu'elles se réinterprètent elles-mêmes en mobilisant la culture numérique. Il s'ensuit un nouveau domaine de recherche, d'enseignement, d'activités et de métiers, en pleine expansion.

L'Institut Français propose un dossier téléchargeable très complet permettant une première approche des humanités numériques et de leurs enjeux.

Pour une approche critique, l'EHESS propose en 2016-17 le séminaire "Digital humanities - Les transformations numériques du rappport aux savoirs" le 1er mercredi du mois de 13 h à 15 h (salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 7 décembre 2016 au 7 juin 2017. Ce séminaire peut être complété par la lecture du blog du séminaire: "Philologie à venir" .  

Pour suivre l'actualité de la recherche en Humanités digitales on pourra se référer au calendrier Calenda. Le carnet de recherche "Numérique et éducation" d'Élie Allouche se consacre quant à lui plus particulièrement à l'étude des transformations de l'École par la culture numérique. Sorbonne Universités a créé en France la première chaire de recherche et d'enseignement consacrée aux enjeux du numérique pour les humanités (chaire Humanum).

Des universités de plus en plus nombreuses en France et de par le monde proposent des formations de master et de plus en plus de formations de licence ou de double cursus de licence en humanités numériques :

  • Le site Le rendez-vous des lettres offre les contributions proposées dans le cadre du plan national de formation en Lettres. Ces journées de formations portent sur les métamorphoses du texte et de l’image à l’heure du numériques. Les actes des années passées (depuis 2010) sont accessibles en ligne et permettent de visionner les interventions des personnalités invitées.

  • L'ESEN a été le cadre d'une contribution de Milad Doueihi sur L'humanisme numérique. Le philosophe définit le numérique en le distinguant de l'informatique et en montrant que le code informatique est un être culturel. Il souligne la pertinence de deux morales, celle de la responsabilité et celle de la conviction et il encourage à rechercher une troisième voie, hybride des deux premières.

  • Internet a mis en évidence l'importance de la technique dans l'exercice de la pensée. Les Actes de la Journée "Ecriture, technique et pensée" organisée le 29 janvier 2015 par l'Enssib, en collaboration avec l'Atelier Internet Lyonnais, l'équipe Réseaux, Savoirs & Territoires de l'Ens-Ulm et l'Ens de Lyon, analysent les trois types d'activité au fondement des opérations intellectuelles qui sont aujourd'hui pris en charge par les machines et les réseaux : la documentation, les méthodes, la collaboration.

Culture numérique, éducation aux médias et à l'information


arton3256.jpg

Co-organisée en mai 2013 par l’Institut français de l’Éducation (ENS de Lyon), l’inspection générale et la Direction de l’enseignement scolaire, la conférence nationale " Culture numérique, éducation aux médias et à l'information " se proposait de clarifier les visées et de réfléchir aux formes diverses de mise en œuvre dans l’enseignement de l'éducation aux médias. " Elle a visé également une réflexion sur les partenariats sociétaux induits par l’éducation aux médias et à l’information, une discussion de pratiques pédagogiques innovantes, un encouragement de la production et de la publication de contenus par les enseignants et les élèves et enfin une intégration de toutes les dimensions de la culture de l’information (droit, économie, lettres, sciences, etc.). " Les thèmes des tables rondes, des posters ainsi que des conférences sont accessibles en ligne.

 

Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

À DÉCOUVRIR

Ressources d'accompagnement des programmes de l'école et du collège
Ces ressources
premier et second degrés sont conçues et réalisées par des groupes d'experts en partenariat avec l'inspection générale de l'éducation nationale.

éduthèque

Le fil d'actualités


 Plan numérique pour l'éducation

Logo avec QR-Code

Un site d'information destiné aux familles, élus et équipes pédagogiques


Portail Prim'Abord
Prim à bord, le portail numérique
pour le premier degré
espace consacré au numérique, à destination de tous les enseignants du premier degré. Il rassemble tous les sites et services numériques existants au national et en académie.


page des fils éduscol par netvibes
À la Une d'éduscol numérique sur Netvibes

Suivez éduscol !