A C T I V I T E S   P E D A G O G I Q U E S

De A à Z  Ressources académiques  /  
Autres liens  /  Ressources documentaires /

sommaire du site

Paramètres d'un vol parabolique effectué par l'Airbus "Zéro G"

Pourquoi un vol parabolique ?

Lorsqu'on lance un objet en l'air, hormis le cas où il a été lancé rigoureusement à la verticale vers le haut, sa trajectoire est une parabole. Il s'agit d'une chute libre avec vitesse initiale. Un objet placé à l'intérieur est donc en impesanteur.
Si un avion arrive à effectuer une trajectoire parabolique, passagers et matériel embarqué seront en impesanteur. A noter que dans un "grand-huit", le profil de la piste est conçu pour procurer  cette sensation aux amateurs, en certains points du circuit...

L’Airbus « Zéro G » (*) qui est en vol horizontal à 6300 mètres d’altitude monte en se cabrant à 47 °. Il est alors en hyperpesanteur à 1,8 g (1 g correspond à l'accélération de la pesanteur à la surface de la Terre). Le pilote diminue ensuite la poussée des réacteurs de façon à juste compenser le frottement de l’air et l'avion entre en phase de chute libre dès 8000 mètres. Son contenu est en impesanteur. Son élan lui permet d’atteindre 8 700 mètres puis il retombe (phase descendante de la parabole). Après avoir remis les gaz à 8 000 mètres et retrouvé une phase d’hyperpesanteur l’avion reprend son vol horizontal à 6 300 mètres. L’opération dure environ une minute pour obtenir 25 secondes d’impesanteur ou micropesanteur intercalées entre deux périodes d’hyperpesanteur.

parabol2.jpg (45911 octets)


Les photographies ci-après ont été prises depuis l'Airbus "zéro G", aau cours de différentes phases d'un vol parabolique ; l'horizon est sensiblement parallèle au bas de cette page, pour chacune des photos.

vol1.jpg (3763 octets) vol2.jpg (4006 octets) vol3.jpg (3811 octets)
Vol horizontal Injection "zéro G"
vol4.jpg (4161 octets) vol5.jpg (4839 octets) vol6.jpg (3792 octets)
"zéro G" Sortie Vol horizontal

(*) Le terme "zéro G"  (dérivé de l'anglais "zero gravity") attribué à l'avion est impropre, car la gravité, due à la présence de la Terre existe toujours !!