Dépôt numérique de textes médiévaux

Réservoir de textes médiévaux numérisés en libre accès mis en ligne par l'Université de Stanford

L'Université de Stanford publie en ligne un florilège de textes médiévaux librement accessibles via le site Global Medieval Sourcebook (GMS). Il s'agit selon les créateurs d'un outil d'enseignement et de recherche gratuit, en accès ouvert et open source. Il offre plus précisément un affichage en ligne flexible pour la visualisation en parallèle de textes médiévaux dans leur langue d'origine, dans de nouvelles traductions en anglais et dans leur forme manuscrite numérisée originale. Le GMS couvre une période de mille ans (600-1600) de la production littéraire dans le monde médiéval (Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient et Asie). Il contient principalement des textes courts d'un large intérêt interdisciplinaire dans divers genres et de nombreux textes qui n'ont pas déjà été traduits en anglais.

Pour les visiteurs du site, le projet met à disposition au moment de la rédaction de cet article une courte sélection de textes. L'interface fournit en outre des possibilités de filtrage par auteur, mot-clé, genre, et langue qui seront particulièrement précieuses lorsque le corpus s'étoffera. Pour les chercheurs, il est également indiqué que tous les textes dans ce réservoir sont téléchargeables en tant que fichiers TEI-XML pour permettre une analyse informatique ou autre. L'introduction pour chaque texte est rédigée par un chercheur : elle donne un commentaire sur le contexte culturel et l'historique de transmission de l'œuvre ainsi que son contenu. De courtes bibliographies viennent compléter l'ensemble de ce paratexte.


Sources


Réseaux et médias sociaux


Veille Éducation Numérique - Publication du Centre de documentation de la DGESCO