À DÉCOUVRIR

Ressources d'accompagnement des nouveaux programmes de l'école et du collège
Ces ressources sont conçues et réalisées par des groupes d'experts en partenariat avec l'inspection générale de l'éducation nationale.


 Plan numérique pour l'éducation

Un site d'information destiné aux familles, élus et équipes pédagogiques


Nouveau site "Devenir enseignant"


Portail Prim'Abord
Prim à bord, le portail numérique
pour le premier degré
espace consacré au numérique, à destination de tous les enseignants du premier degré. Il rassemble tous les sites et services numériques existants au national et en académie.


éduthèque

Bouquet de ressources premier et second degrés en lien avec les programmes des établissements culturels et scientifiques, liens vers d'autres ressources.
Le fil d'actualités


prep'examPrep'Exam
accès gratuit aux annales du Bac


page des fils éduscol par netvibes
Tous les fils éduscol sur Netvibes

Suivez éduscol !

Compétences numériques, B2i, C2i

B2i

Brevet informatique et Internet

Brevet informatique et Internet

Brevet informatique et Internet

Trois niveaux

Le B2i  a été créé en 2000
Note de service 2000-206 du 16 novembre 2000
BO n° 42 du 23 novembre 2000

Une marque déposée
Le 5 décembre 2000, le ministère de l'Éducation nationale  a déposé  "B2i - Brevet informatique et internet"  comme marque à l'Institut National de la Propriété industrielle. Cette marque désigne et spécifie les compétences devant être acquises pour obtenir la délivrance du brevet et protège de toute utilisation qui induirait en erreur le public sur la nature, les caractéristiques et l'esprit du B2i ®. L'utilisation de cette marque est conditionnée selon un règlement.

Trois niveaux
- Le niveau école
atteste l'acquisition de compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de l'école primaire.
- Le niveau collège
atteste l'acquisition de compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité au collège.
- Le niveau lycée-CFA
atteste l'acquisition de compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité au lycée (enseignement général, technologique ou professionnel).

  • B2i : Arrêté du 24 juillet 2013 modifiant l'arrêté du 14 juin 2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i), publié au JO n° 0182 du 7 août 2013 (MENE1319698A). Ce texte présente en annexe le référentiel B2i lycée 2013.
  • Circulaire n°2006-169 du 7 novembre 2006 relative au Brevet Informatique et Internet (B2i) école, collège, lycée (lycées d'enseignement général et technologique et lycées professionnels qui comporte en annexe les tableaux par domaine ainsi que les feuilles de position des trois niveaux) BOEN n°42 du 16 novembre 2006.
  • Arrêté du 14 juin 2006 relatif aux connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet  BOEN n°29 du 20 juillet 2006.

Les dénominations "B2i école", "B2i collège", "B2i lycée-CFA" ont remplacé officiellement celles de "B2i niveau 1", "B2i niveau 2", "B2i niveau 3"
Circulaire n° 2005-135 du 9-9-2005
BO n° 34 du 22 septembre 2005

Un ensemble de compétences tout au long du cursus scolaire
"Le B2i atteste l’acquisition d’un ensemble de compétences développées par les élèves ou les apprentis, tout au long de leur cursus, à l’école, au collège, dans les lycées d’enseignement général et technologique, les lycées professionnels, les centres de formation d’apprentis (CFA) et les sections d’apprentissage (SA) gérés par des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE)."

5 domaines de compétences communs aux trois niveaux
Les contenus sont organisés en cinq domaines communs aux trois niveaux. :
1. S'approprier un environnement informatique de travail
2. Adopter une attitude responsable
3. Créer, produire, traiter, exploiter des données
4. S'informer, se documenter
5. Communiquer, échanger
Pour chaque domaine sont précisés : les connaissances principales, l'objectif, les capacités.

En savoir plus

http://eduscol.education.fr/cid46073/b2i.html

 

Feuilles de position de l'élève

L'élève est associé à l'acquisition des compétences.

La feuille de position permet, pour chaque item, d'attester de l'acquisition de compétences par les élèves.

Feuille de position B2i école, 2p.,

Feuille de position B2i collège, 2p.,

Feuille de position B2i lycée,  2p.,

Textes : chronologie inversée

Circulaire d'application n° 2013-120 du 19-8-2013
Mise en œuvre du B2i en lycée à compter de la rentrée 2013
BO n° 31 du 29 août 2013

Arrêté du 24 juillet 2013
Modifiant l'arrêté du 14 juin 2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i),
JO n° 0182 du 7 août 2013 (MENE1319698A).

Circulaire n° 2012-113 du 20-7-2012
Brevet informatique et internet pour adultes - Mise en oeuvre
BO n° 31,  30 août 2012

Arrêté du 13-4-2012
Brevet informatique et internet pour adultes - Référentiel de compétences
BO n° 21, 24 mai 2012

Arrêté du 28-2-2012
Traitement automatisé de données - Création d'un traitement automatisé de données à caractère personnel relatif à la gestion du brevet informatique et internet
BO n° 17, 26 avril 2012

Circulaire n° 2010-065 du 12-5-2010
Brevet informatique et internet - Généralisation du B2i® adultes
BO n° 21, 27 mai 2010

Annexe note de service n° 2009-128 du 13-7-2009
Modification de l'annexe de l'attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun palier 3 de la note de service n° 2009-128 du 13-7-2009
BO n° 45, 3 décembre 2009

Note de service n° 2009-128 du 13-7-2009
Socle commun de connaissances et de compétences : Évaluation en collège et en lycée professionnel préparant au diplôme national du brevet
Encart BO n° 40, 29 octobre 2009

Note de service n° 2008-003 du 9-1-2008
Modalités d’attribution du diplôme national du brevet pour la session 2008
BO n° 3 du 17 janvier 2008

Arrêté du 18-12-2007
Référentiels de connaissances capacités exigibles pour le brevet informatique et internet 
BO n° 3 du 17 janvier 2008

Décret n° 2007-921 du 15-5-2007
Diplôme national du brevet
BO n° 22 du 7 juin 2007

Arrêté du 15-5-2007
Modalités d'attribution du diplôme national du brevet
BO n° 22 du 7 juin 2007

Décret n° 2007-860 du 14-5-2007
Livret personnel de compétences
B0 n° 22 du 7 juin 2007

Arrêté du 14-5-2007
Livret personnel de compétences
BO n° 22 du 7 juin 2007

Circulaire n° 2007-011 du 9-1-2007
Préparation de la rentrée 2007
B0 n° 3 du 21 janvier 2007

Circulaire n° 2006-169 du 7-11-2006
Brevet informatique et internet (B2i) école, collège, lycée (lycées d’enseignement général et technologique et lycées professionnels)
B0 n° 42 du 16 novembre 2006 (encart)

Arrêté du 14-6-2006
Connaissances et capacités exigibles pour le B2i
BO n° 29 du 20 juillet 2006

Circulaire n° 2006-051 du 27-3-2006
Préparation de la rentrée 2006
BO, n° 13 du 31 mars 2006

Circulaire n°2005-135 du 9-9-2005
Les technologies d’information et de communication dans l’enseignement scolaire
BO n° 34 du 22 septembre 2005

Circulaire n°2005-067 du 15-4-2005
Préparation de la rentrée scolaire 2005
BO n° 18 du 5 mai 2005

Circulaire n° 2004-015 du 27-1-2004
Préparation de la rentrée 2004 dans les écoles, les collèges et les lycées
BO n° 6 du 5 février 2004 : encart

Note de service du 2001-048 du 21-3-2001
Validation du brevet informatique et internet (B2i) de niveau 2 dans les lycées d'enseignement général et technologique
BO n° 13, du 29 mars 2001

Note de service n° 2000-206 du 16-11-2000
Brevet informatique et Internet (B2i) - Ecole - Collège
NB : ces modalités ont été remplacées par celles dela circulaire n° 42 du 7 novembre 2006.
BO n° 42 du 23 novembre 2000

 

B2i Ecole

Référentiel B2i Ecole

 

 

 

 

 

Rénovation du référentiel B2i école, décembre 2011
Les évolutions d'Internet et le développement des usages pédagogiques du numérique ont conduit à la rénovation des référentiels de compétences du B2i école et du B2i collège afin de mieux préparer les élèves à un usage responsable de ces technologies.
À l'école, l'évolution principale du Brevet Informatique et Internet (B2i) porte sur le domaine "s'informer, se documenter" afin de développer les compétences nécessaires à une utilisation efficace et raisonnée d'internet. L'élève doit ainsi pouvoir adopter une "attitude responsable" face aux informations obtenues sur internet et dans l'échange des documents.

Intégration au socle commun de connaissances et de compétences
Le nouveau B2i est intégré dans le socle commun de connaissances et de compétences. L'obtention du B2i équivaut à l'acquisition de la compétence 4 du socle commun. L'acquisition de la compétence 4 du socle atteste de l'obtention du B2i. Cette compétence est validée par l'équipe pédagogique. Les domaines et items du B2i restent inchangés : seules les "explicitations" des items ont été modifiées afin de développer les compétences liées à l'Internet responsable.

Les nouveaux B2i école et collège devront être mis en œuvre au plus tard pour la rentrée 2012. Les contenus sont organisés en cinq domaines communs aux trois niveaux.

Le référentiel du B2i école comprend les item suivants :

1. S'approprier un environnement informatique de travail
Item
Connaître et maîtriser les fonctions de base d’un ordinateur et de ses périphériques.

2. Adopter une attitude responsable
Item
Prendre conscience des enjeux citoyens de l’usage de l’informatique et de l’internet et adopter une attitude critique face aux résultats obtenu.

3. Créer, produire, traiter, exploiter des données
Item
- Produire un document numérique, texte, image, son ;
- utiliser l’outil informatique pour présenter un travail.

4. S'informer, se documenter
Item
- Lire un document numérique ;
- chercher des informations par voie électronique ;
-
découvrir les richesses et les limites des ressources de  l’internet.

5. Communiquer, échanger

Item
Échanger avec les technologies de l’information et de la communication.

Télécharger le référentiel B2i école rénové, décembre 2011

 

Feuille d'équivalences B2i école 2006 vers la version 2011

Passage du B2i école 2006 au B2i école 2011

Une feuille d'équivalences pour passer du B2i école 2006 au B2i école 2011 a été établie de façon à ce que les élèves conservent les acquis de la version 2006.

Télécharger la feuille d'équivalences

 

Feuille de position

Attestation d'acquisition de compétences
La feuille de position permet, pour chaque item, d'attester de l'acquisition de compétences par les élèves.

Télécharger la feuille de position B2i école, 2p.,

 

Circulaire n° 2008-155 du 24-11-2008

Mise en œuvre du livret scolaire à l'école
"... Le livret scolaire suit l'élève jusqu'à la fin de la scolarité primaire. Il est transmis à l'école d'accueil en cas de changement d'école.
Dès l'école maternelle, les élèves acquièrent des connaissances et des compétences qui servent d'appui aux enseignements de l'école élémentaire. C'est pourquoi, un bilan des acquisitions de l'école maternelle, réalisé en référence aux programmes, est effectué en fin de grande section et joint au livret scolaire.
Le livret scolaire comporte [notamment]...
3) Les attestations de maîtrise des connaissances et compétences en CE1 et en CM2 en référence aux programmes de l'école présentées selon le modèle en annexe 2.
En fin de cycle des approfondissements (CM2), ces attestations concernent  [notamment] la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication. [...]
À la fin de l'école élémentaire, le livret scolaire est remis aux parents. Les éléments relatifs à la maîtrise des connaissances et des compétences en CM2, les résultats aux évaluations nationales en CM2 ainsi que les attestations figurant aux points 4 et 5 sont transmis au collège d'accueil de l'élève."

BO n° 45 du 27 novembre 2008

Le livret scolaire
Annexe au BO, PDF, 17 p.

Arrêté du 18-12-2007

Référentiels de connaissances capacités exigibles pour le brevet informatique et internet  
Article 1
A l'article 2 de l'arrêté du 14 juin 2006 susvisé, la deuxième phrase du deuxième alinéa est remplacée par :
 Tout professeur peut valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. La validation est réalisée tout au long de la scolarité.
Article 2
Les dispositions de l'article 4 sont remplacées par :
Art. 4. - L'attestation est délivrée selon les modalités suivantes :
a) A l'école élémentaire, l'attestation est délivrée par le directeur de l'école sur proposition du conseil des maîtres de cycle ; dans les écoles élémentaires privées sous contrat par l'enseignant ou l'équipe pédagogique prévue à l'article D. 321-20, lorsque 80 % des items (et au moins la moitié des items de chacun des domaines) sont validés.
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter du 1er janvier 2008.

BO n° 3 du 17 janvier 2008

 

Décret n° 2007-860 du 14-5-2007

Livret personnel de compétences
Art. D. 311-6.
Le livret personnel de compétences est établi pour chaque élève selon un modèle national fixé par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale.
Il permet à l'élève, à ses parents ou représentants légaux et aux enseignants de suivre la validation progressive des connaissances et compétences du socle commun défini par l'annexe à la section première du chapitre II du titre II du livre Ier de la partie réglementaire du code de l'éducation.
Art. D. 311-7.
Le livret personnel de compétences comporte :
1° La mention de la validation du socle commun de connaissances et de compétences pour chacun des paliers :
 - à la fin du cycle des apprentissages fondamentaux pour ce qui relève de la maîtrise de la langue française, des principaux éléments de mathématiques et des compétences sociales et civiques ;
 - à la fin de l'école primaire et à la fin du collège ou de la scolarité obligatoire pour chacune des sept compétences du socle commun de connaissance et de compétences...

B0 n° 22 du 7 juin 2007

Arrêté du 14-5-2007

Livret personnel de compétences
[...]
Article 1
Conformément à l'article D. 311-7, sont portés sur le livret personnel de compétences :
- les attestations scolaires de premier et de deuxième niveau relatives à la sécurité routière, mentionnées à l'article R. 312-47 :
- l'attestation de formation aux premiers secours mentionnée à l'article D. 312-41 ;
- l'attestation relative au brevet informatique et Internet (B2i), pour les niveaux "école" et "collège", instaurée par l'arrêté du 14 juin 2006 ;
- les certifications relatives aux connaissances et compétences acquises en langues vivantes étrangères, délivrées conformément aux articles D. 312-16 à D. 312-20.

BO n° 22 du 7 juin 2007

Circulaire n° 2006-169 du 7-11-2006

Brevet informatique et internet (B2i) école, collège, lycée (lycées d’enseignement général et technologique et lycées professionnels)
... Cette  circulaire a pour objet de définir les modalités de mise en oeuvre de l'arrêté du 14 juin 2006 relatif aux connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet. Ces modalités remplacent celles qui avaient été définies par la note de service n° 2000–206 du 16 novembre 2000 (BO n° 42 du 23 novembre 2000) relative au brevet informatique et internet (B2i) école et collège ainsi que par l’annexe V de l’arrêté du 25 janvier 2002 relatif aux programmes de l'école primaire.
Elle précise :
- les objectifs du B2i
- les compétences visées
- les modalités de vérification des compétences
- la délivrance des attestations
- la mise en oeuvre.

1- Objectifs du brevet informatique et internet

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) font désormais partie du paysage économique, social, culturel et éducatif. Elles sont largement utilisées tout au long de la vie professionnelle et privée. Il appartient à l’École de faire acquérir, par chaque élève, les compétences lui permettant d'utiliser de façon réfléchie et efficace ces technologies et de contribuer à former ainsi des citoyens autonomes, responsables, doués d’esprit critique.
D’ailleurs, la "maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication" est l’un des sept piliers du socle commun de connaissances et de compétences défini par le décret n° 2006-830 du 11 juillet 2006.
Le B2i atteste l’acquisition d’un ensemble de compétences développées par les élèves ou les apprentis, tout au long de leur cursus, à l’école, au collège, dans les lycées d’enseignement général et technologique, les lycées professionnels, les centres de formation d’apprentis (CFA) et les sections d’apprentissage (SA) gérés par des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE).

2. Compétences visées
Les annexes de l’arrêté du 14 juin 2006 publié au BOEN n°29 du 20 juillet 2006 fixent cinq domaines identiques pour les trois niveaux du B2i :
     - domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail,
     - domaine 2 : adopter une attitude responsable,
     - domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données
     - domaine 4 : s’informer, se documenter,
     - domaine 5 : communiquer, échanger.
Pour chaque domaine et à chaque niveau est défini un objectif, correspondant à la compétence attendue. Cette compétence associe des connaissances, des capacités et des attitudes, évaluées au travers de plusieurs items (cf. les cinq éléments de l’annexe 1).

3. Modalités de vérification des compétences
Les compétences constitutives du B2i sont donc développées et validées dans le cadre des activités pédagogiques disciplinaires, interdisciplinaires ou transversales menées dans les écoles et les établissements d’enseignement et de formation.
Pour chaque niveau, une « feuille de position B2i », dont le modèle figure en annexe 2 de la présente circulaire, décline les items permettant de valider la compétence visée.

Les modèles de feuilles de position peuvent être téléchargés à partir des sites :
- EduSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/D0053/accueil.htm
- EducNet, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/b2i/.
Seules ces feuilles de position permettent de délivrer le B2i, mais afin d’en faciliter l’appropriation par les élèves, les équipes pédagogiques peuvent élaborer d’autres documents explicitant les compétences attendues.
À l'école, au collège, au lycée, dans la section d'apprentissage ou dans le centre de formation par l'apprentissage géré par un établissement public local d'enseignement (EPLE), la validation est réalisée tout au long des cycles d'apprentissage et non pas seulement de manière terminale.
Tous les enseignants ont vocation à valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. Ils valident progressivement les items lorsque l'élève ou l'apprenti estime les avoir acquises. Chaque enseignant indique la date, son nom et, au delà du premier degré, la discipline ou l'activité dans laquelle la compétence est validée.
Pour l’année scolaire 2006-2007, la feuille de position est intégrée au livret scolaire qui suit l'élève ou l’apprenti jusqu'à l'obtention du B2i de chaque niveau et renseigne sur la progression de ses acquisitions. Par la suite, elle pourra faire partie des éléments du livret personnel de l’élève.

4. Délivrance des attestations
Les modèles d’attestation peuvent être téléchargés à partir des sites 
EduSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/D0053/accueil.htm
EducNet, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/b2i/.
Pour chaque niveau, le B2i est acquis lorsque 80% des items sont validés (en dehors des items optionnels pour ce qui concerne le B2i lycée) et qu’au moins la moitié des items de chacun des domaines est validée.
L'attestation est délivrée par le directeur de l'école sur proposition du conseil de cycle ou par le chef d’établissement sur proposition de l’équipe pédagogique ou du conseil de classe.

5.  Mise en œuvre
L’effort d’équipement et de connexion à l’internet des écoles, des collèges et des lycées, engagé par les collectivités territoriales en partenariat avec les services de l'Éducation nationale, est de nature à favoriser l'accès du plus grand nombre d'élèves aux usages des TIC et à la généralisation du B2i
[...]
La sensibilisation aux enjeux, la formation et l’accompagnement pédagogique des enseignants sont indispensables pour le développement des usages en matière de technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement. Ils s'imposent en vue de la généralisation rapide du B2i. À cet effet, la généralisation de l’inscription du C2i niveau 2 « enseignant », tant en formation initiale qu’en formation continue, devrait contribuer à l'acquisition des compétences professionnelles nécessaires.

Annexe 1 : Tableau synoptique par domaines
Annexe 2 : Feuilles de position

B0 n° 42 du 16 novembre 2006 (encart)

Arrêté du 14-6-2006

Connaissances et capacités exigibles pour le B2i
Article 1
Le brevet informatique et internet est une attestation qui comporte trois niveaux de maîtrise des technologies de l'information et de la communication.
Le niveau école atteste l'acquisition de connaissances, capacités et attitudes que les élèves doivent maîtriser à l'issue de l'école primaire. [...]

Article 2
L'évaluation des connaissances, capacités et attitudes des élèves s'effectue dans le cadre des horaires et des programmes d'enseignement en vigueur.
En vue de la délivrance de ces attestations, une feuille de position par niveau est utilisée pour chaque élève. A la demande de l'élève, tout enseignant valide progressivement la feuille de position relative à l'un des niveaux susmentionnés.

Article 3
L'attestation relative au brevet informatique et internet (B2i) est délivrée soit par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, soit par d'autres ministères ou établissements publics en application de conventions passées avec le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.
L'attestation fait l'objet d'un modèle national défini par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Article 4
L'attestation du niveau obtenu pour le brevet informatique et internet est délivrée par le directeur d'école ou le chef d'établissement.

Article 5
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet école sont fixées conformément à l'annexe I du présent arrêté.
Les dispositions contraires au présent arrêté figurant en annexe V de l'arrêté du 25 janvier 2002 susvisé sont abrogées. [...]

Article 6
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire de l'année 2006-2007.

Annexes
- annexe 1 : connaissances et capacités exigibles pour le B2i école

BO n° 29 du 20 juillet 2006

Circulaire n° 2005-135 du 9-9-2005

Les technologies d’information et de communication dans l’enseignement scolaire
... Les B2i constituent des attestations de compétences développées par les élèves tout au long de leur cursus lors d’activités intégrant les TIC dans le cadre de l’enseignement scolaire.
Ainsi il est rappelé que la validation ne s’effectue pas en fin de cycle mais tout au long des cycles de l’école primaire pour le niveau 1, au cours des quatre années du collège pour le niveau 2 et au cours des trois années du lycée pour le niveau 3. [...]

Recommandations
Il est indispensable :
- que les feuilles de position du B2i école soient systématiquement transmises, par les écoles, lors du passage au collège et que les feuilles de position du collège soient systématiquement transmises à l’établissement où l’élève poursuit son cursus ; cette gestion peut être facilitée lorsque l’académie met à disposition des écoles et établissements un outil de gestion qui pourra, à terme, être intégré aux environnements numériques de travail en cours d’expérimentation ;
- que les structures de pilotage dans l’établissement assurent l’organisation du B2i (et en particulier la répartition des tâches entre les différentes disciplines) ;
- que soit organisée une politique d’accompagnement du B2i dans chaque académie, en s’appuyant sur le réseau des coordinateurs TIC d’établissement, afin notamment de favoriser l’information des écoles et établissements sur les ressources académiques et nationales disponibles en particulier sur les deux sites :
http://www.eduscol.education.fr/D0053/default.htm
/ Public/formation/b2i

Annexes : référentiels année scolaire 2005-2006

BO n° 34 du 22 septembre 2005

Circulaire n°2005-067 du 15-4-2005

Préparation de la rentrée scolaire 2005
La préCirculaire n°2005-067 du 15 avril 2005paration de la rentrée 2005 laisse une large place aux TIC en général, en particulier la poursuite de la généralisation du brevet informatique et Internet dans l'enseignement primaire
La maîtrise des TIC constitue un facteur de réussite déterminant pour la poursuite des études et l'insertion dans la vie active de chaque élève.
À chaque niveau d'enseignement, il appartient aux différents acteurs institutionnels de renforcer les moyens et dispositifs déjà mis en place afin de poursuivre la généralisation de l'utilisation des TICE, de consolider la mise en ouvre du B2i de niveaux 1 et 2 et de valider, selon les cas, ces niveaux à l'école, au collège ou au lycée.
Le pourcentage d'élèves qui quittent l'école primaire en ayant acquis le niveau 1 du B2i devra être sensiblement amélioré durant l'année 2005-2006. Il importe que la feuille de position de chaque élève soit renseignée dans chaque école, puis effectivement transmise au collège, et prise en compte par les professeurs. [...]
La validation des compétences du B2i de niveau 1 peut être terminée au collège. [...]

BO n° 18 du 5 mai 2005

Circulaire n° 2004-015 du 27-1-2004

Préparation de la rentrée 2004 dans les écoles, les collèges et les lycées
... le contexte du débat national sur l’avenir de l’école, les évolutions liées à la stratégie ministérielle de réforme, à la mise en œuvre de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) et à la nouvelle étape de la décentralisation, conduisent à souligner l’importance particulière des modalités du pilotage de la politique éducative aux différents niveaux de sa mise en œuvre.
Une large place est accordée aux TIC.

I - Développer une démarche stratégique aux différents niveaux de pilotage du système éducatif
Au niveau académique
On continuera également à encourager l’élaboration des plans de formation d’établissements dans le second degré, d’écoles ou de circonscription dans le premier degré. Ces plans doivent permettre un meilleur exercice de l’autonomie pédagogique : capacité à travailler en équipes pluridisciplinaires ou pluricatégorielles, capacité à monter, conduire et évaluer un projet et notamment à prendre en compte les usages des TIC dans les enseignements, en valorisant les équipements des écoles et des établissements et en facilitant la préparation des niveaux 1 et 2 du B2i.

III.2 Développer la responsabilité et soutenir l’engagement des jeunes
Développer la civilité et la responsabilité dans l’usage des TIC
Cette formation est expressément prévue par le B2i. À cette fin, il serait souhaitable que chaque école ou établissement élabore une charte de l’utilisation de l’internet et l’annexe au règlement intérieur ; une charte nationale type est disponible à l’adresse suivante :
http://eduscol.education.fr/chrgt/charteproj.pdf

BO n° 6 du 5 février 2004 : encart

Note de service n° 2000-206 du 16-11-2000

Brevet informatique et Internet (B2i) - Ecole - Collège
[Ce] texte a pour objet de définir ce brevet et de spécifier les compétences que l'école et le collège permettront aux élèves d'acquérir dans le cadre des activités ordinaires des disciplines enseignées. Il fixe, enfin, les modalités de mise en œuvre de ce brevet...
L'objectif de ce brevet est de spécifier un ensemble de compétences significatives dans le domaine des technologies de l'information et de la communication et d'attester leur maîtrise par les élèves concernés...
Le brevet informatique et internet comporte deux niveaux de maîtrise des technologies de l'information et de la communication.
- Le niveau 1 a pour objet de vérifier l'acquisition de compétences que les élèves peuvent maîtriser à l'issue de l'école primaire. Il concerne donc principalement la scolarité élémentaire. Toutefois, le collège a également pour mission de délivrer le brevet informatique et internet de niveau 1 aux élèves qui ne le détiennent pas encore, notamment durant la période transitoire 2000 à 2002. [...]

Les référentiels de compétences [...] sont organisés en 5 domaines :
- maîtriser les premières bases de la technologie informatique
- adopter une attitude citoyenne face aux informations véhiculées par les outils informatiques
- produire, créer, modifier et exploiter un document à l'aide d'un logiciel de traitement de texte
- chercher, se documenter au moyen d'un produit multimédia (cédérom, dévédérom, site internet, base de données de la BCD ou du CDI)
- communiquer au moyen d'une messagerie électronique

BO n° 42 du 23 novembre 2000

NB : ces modalités ont été remplacées
par celles dela circulaire n° 42 du 7-11-2006.

    

B2i Collège

Annexe note de service n° 2009-128 du 13-7-2009

Remplacement de l'annexe de la note de service n° 2009-128 du 13-7-2009
L'annexe de l'attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun palier 3 de la note de service n° 2009-128 du 13-7-2009 est remplacée.

BO n° 45, 3 décembre 2009

 

Note de service n° 2009-128 du 13-7-2009

Socle commun de connaissances et de compétences : Évaluation en collège et en lycée professionnel préparant au diplôme national du brevet
Encart BO n° 40, 29 octobre 2009

Référentiel B2i Collège

 

Rénovation du référentiel B2i collège, décembre 2011
Les évolutions d'Internet et le développement des usages pédagogiques du numérique ont conduit à la rénovation des référentiels de compétences du B2i école et du B2i collège afin de mieux préparer les élèves à un usage responsable de ces technologies.
Au collège, les domaines fondamentaux pour la protection des élèves ont été renforcés : "adopter une attitude responsable" et "communiquer, échanger". Ils sont conçus en continuité avec l'école. La capacité à protéger son identité et ses données, la connaissance du droit lié à la publication sur internet entrent dans cet accompagnement vers un usage responsable.
Intégration au socle commun de connaissances et de compétences
Le nouveau B2i est intégré dans le socle commun de connaissances et de compétences. L'obtention du B2i équivaut à l'acquisition de la compétence 4 du socle commun. L'acquisition de la compétence 4 du socle atteste de l'obtention du B2i. Cette compétence est validée par l'équipe pédagogique.
Les domaines et items du B2i restent inchangés : seules les "explicitations" des items ont été modifiées afin de développer les compétences liées à l'Internet responsable.
Les nouveaux B2i école et collège devront être mis en œuvre au plus tard pour la rentrée 2012. 

Les contenus sont organisés en cinq domaines communs aux trois niveaux : 

1. S'approprier un environnement informatique de travail
Item
- utiliser, gérer un espace de stockage à disposition ;
- utiliser les périphériques à disposition ;
- utiliser les logiciels et les services à disposition. 

2. Adopter une attitude responsable
Item
- connaître et respecter les règles élémentaires du droit relatif à sa pratique ;
- protéger sa personne et ses données ;
- faire preuve d'esprit critique face à l'information et à son traitement ;
- participer à des travaux collaboratifs en connaissant les enjeux et en respectant les règles. 

3. Créer, produire, traiter, exploiter des données

Item
- saisir et mettre en page un texte ;
- traiter une image, un son ou une vidéo ;
- organiser la composition du document, prévoir sa présentation en fonction de sa destination ;
- différencier une situation simulée ou modélisée d'une situation réelle. 

4. S'informer, se documenter
Item
- consulter des bases documentaires en mode simple (plein texte) ;
- identifier, trier et évaluer des ressources ;
- chercher et sélectionner l'information demandée. 

5. Communiquer, échanger
Item
- écrire, envoyer, diffuser, publier ;
- recevoir un message, un commentaire y compris avec pièces jointes ;
- exploiter les spécificités des différentes situations de communication en temps réel ou différé.

Télécharger le référentiel rénové du B2i collège, décembre 2011, 4 p.

 

Feuille de position du b2i collège

Attestation d'acquisition de compétences
La feuille de position permet, pour chaque item, d'attester de l'acquisition de compétences par les élèves.

Télécharger la feuille de position B2i collège, 2p.,

 

Note de service n° 2008-003 du 9-1-2008

Modalités d’attribution du diplôme national du brevet pour la session 2008
Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale ; aux chefs d’établissement
Les précisions suivantes doivent être apportées, afin d’aider les équipes à préparer au mieux la session 2008 du diplôme national du brevet qui constitue la première étape de l’évaluation de la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences.
Cette session du diplôme national du brevet voit l’introduction de la prise en compte de deux attestations spécifiques, d’ores et déjà inscrites dans le décret et  l’arrêté du 15 mai 2007, publiés au B.O. n° 22 du 7 juin 2007 :
- le brevet informatique et internet (B2i-collège) ;
- le niveau A 2 dans une langue vivante étrangère.
La maîtrise de ces deux compétences est désormais exigée en plus de la moyenne obtenue entre les épreuves écrites et le contrôle continu.
Maîtrise du B2i
L’arrêté du 14 juin 2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet vient de faire l’objet d’une modification : l’attestation est dorénavant délivrée par le chef d’établissement, sur proposition du professeur principal après consultation de l’équipe pédagogique de la classe, lorsque sont validés 80 % des items (et au moins la moitié des items de chacun des domaines) et transmise au jury dans le livret scolaire.
Dans le cas contraire, les feuilles de position et tout renseignement complémentaire sont transmis au jury du diplôme national du brevet, qui se prononce sur la validation du B2i collège. Cette validation entraîne la délivrance de l’attestation du B2i collège.
Par ailleurs, il devra être tenu compte des difficultés de délivrance de cette attestation à certains candidats mentionnés à l’article 3 de l’arrêté du 18 août 1999 modifié dans l’impossibilité d’être formés et évalués pour le B2i :
- élèves inscrits au Centre national d’enseignement à distance ;
- élèves des établissements d’enseignement français à l’étranger ;
- élèves présentant un handicap ;
- candidats adultes.
Tous les cas particuliers, justifiant d’une dispense, devront être signalés au jury.

BO n° 3 du 17 janvier 2008

Arrêté du 18-12-2007

Référentiels de connaissances capacités exigibles pour le brevet informatique et internet  
Article 1
A l'article 2 de l'arrêté du 14 juin 2006 susvisé, la deuxième phrase du deuxième alinéa est remplacée par :
 Tout professeur peut valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. La validation est réalisée tout au long de la scolarité.
Article 2
Les dispositions de l'article 4 sont remplacées par :
Art. 4. - L'attestation est délivrée selon les modalités suivantes :
[...]
b) Au collège, l'attestation est délivrée par le chef d'établissement sur proposition du professeur principal, après consultation de l'équipe pédagogique de la classe, lorsque 80 % des items (et au moins la moitié des items de chacun des domaines) sont validés.
Dans le cas contraire, les feuilles de position et tout renseignement complémentaire sont transmis au jury du diplôme national du brevet, qui se prononce sur la validation du B2i collège. Cette validation entraîne la délivrance de l'attestation du B2i.
[...]
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter du 1er janvier 2008.

BO n° 3 du 17 janvier 2008

 

Décret n° 2007-921 du 15-5-2007

Diplôme national du brevet
Article 1
Le premier alinéa de l'article D. 332-17 du code de l'éducation est remplacé par les dispositions suivantes :
Art. D. 332-17. - Pour les candidats scolaires issus des classes de troisième des établissements d'enseignement publics ou privés sous contrat et pour les candidats ayant préparé le brevet par la voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public, le diplôme est attribué, dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale, sur la base des notes obtenues à un examen, des résultats acquis en cours de formation et des évaluations spécifiques prévues pour certaines compétences du socle commun défini à l'article D. 122-1 .
Article 2
L'article D. 332-18 du code de l'éducation est remplacé par les dispositions suivantes :
Art. D. 332-18. - Pour les candidats non mentionnés à l'article D. 332-17, le brevet est attribué, dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de l'éducation, sur la base des notes obtenues à un examen et des évaluations spécifiques prévues pour certaines compétences du socle commun défini à l'article D. 122-1  .
Article 3
Les dispositions du présent décret entrent en vigueur à compter de l'année scolaire 2007-2008.

BO n° 22 du 7 juin 2007

Arrêté du 15-5-2007

Modalités d'attribution du diplôme national du brevet 
[...]
Article 1
Le premier alinéa de l'article 4 de l'arrêté du 18 août 1999 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
 Le diplôme national du brevet est attribué aux candidats mentionnés à l'article 3 ayant obtenu :
1. Une note moyenne égale ou supérieure à 10 résultant de la division de la somme des notes de contrôle continu et des notes des épreuves écrites par le total des coefficients attribués à chacune de ces notes.
2. Le brevet informatique et Internet (B2i) niveau collège.
3. Le niveau A2 dans une langue vivante étrangère, tel qu'il est précisé par l'annexe à l'article D. 312-16. Le candidat a le choix entre les langues vivantes étudiées.
[...]
Article 4
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2007-2008.

BO n° 22 du 7 juin 2007

Décret n° 2007-860 du 14-5-2007

Livret personnel de compétences
Art. D. 311-6.
Le livret personnel de compétences est établi pour chaque élève selon un modèle national fixé par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale.
Il permet à l'élève, à ses parents ou représentants légaux et aux enseignants de suivre la validation progressive des connaissances et compétences du socle commun défini par l'annexe à la section première du chapitre II du titre II du livre Ier de la partie réglementaire du code de l'éducation.
Art. D. 311-7.
Le livret personnel de compétences comporte :
1° La mention de la validation du socle commun de connaissances et de compétences pour chacun des paliers :
 - à la fin du cycle des apprentissages fondamentaux pour ce qui relève de la maîtrise de la langue française, des principaux éléments de mathématiques et des compétences sociales et civiques ;
 - à la fin de l'école primaire et à la fin du collège ou de la scolarité obligatoire pour chacune des sept compétences du socle commun de connaissance et de compétences...

B0 n° 22 du 7 juin 2007

Arrêté du 14-5-2007

Livret personnel de compétences
[...]
Article 1
Conformément à l'article D. 311-7, sont portés sur le livret personnel de compétences :
- les attestations scolaires de premier et de deuxième niveau relatives à la sécurité routière, mentionnées à l'article R. 312-47 :
- l'attestation de formation aux premiers secours mentionnée à l'article D. 312-41 ;
- l'attestation relative au brevet informatique et Internet (B2i), pour les niveaux "école" et "collège", instaurée par l'arrêté du 14 juin 2006 ;
- les certifications relatives aux connaissances et compétences acquises en langues vivantes étrangères, délivrées conformément aux articles D. 312-16 à D. 312-20.

BO n° 22 du 7 juin 2007

Circulaire n° 2007-011 du 9-1-2007

Préparation de la rentrée 2007
2.1 Les apprentissages fondamentaux au cœur de l’action pédagogique
[...]
La maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC)
Le brevet informatique et internet est généralisé au collège et étendu au lycée.
L’arrêté du 14 juin 2006 (BO n° 29 du 20 juillet 2006) définit les connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i). Il rend obligatoire, depuis la rentrée 2006, la mise en place du B2i de niveau collège et du B2i de niveau lycée ; le B2i de niveau école est déjà inscrit dans les programmes de 2002 modifiés par l’arrêté du 14 juin 2006. La circulaire n° 2006-169 du 7 novembre 2006 définit les modalités de mise en œuvre de l’arrêté. Les résultats des élèves font l’objet de deux indicateurs de performance, le premier indicateur porte sur l’acquisition du niveau 1 du B2i en fin d’école, le second sur l’acquisition du niveau 2 du B2i en fin de collège.
Le B2i de niveau collège sert de référence pour le socle commun et sera pris en compte dès 2008 dans le diplôme national du brevet. Dans cette perspective, les principaux de collège ainsi que les proviseurs de lycée professionnel veilleront à ce que la totalité des élèves de troisième ait été évaluée en vue de l’obtention du B2i.

B0 n° 3 du 21 janvier 2007

Circulaire n° 2006-169 du 7-11-2006

Brevet informatique et internet (B2i) école, collège, lycée (lycées d’enseignement général et technologique et lycées professionnels)
... Cette  circulaire a pour objet de définir les modalités de mise en oeuvre de l'arrêté du 14 juin 2006 relatif aux connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet. Ces modalités remplacent celles qui avaient été définies par la note de service n° 2000–206 du 16 novembre 2000 (BO n° 42 du 23 novembre 2000) relative au brevet informatique et internet (B2i) école et collège ainsi que par l’annexe V de l’arrêté du 25 janvier 2002 relatif aux programmes de l'école primaire.
Elle précise :
- les objectifs du B2i
- les compétences visées
- les modalités de vérification des compétences
- la délivrance des attestations
- la mise en oeuvre.

1- Objectifs du brevet informatique et internet

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) font désormais partie du paysage économique, social, culturel et éducatif. Elles sont largement utilisées tout au long de la vie professionnelle et privée. Il appartient à l’École de faire acquérir, par chaque élève, les compétences lui permettant d'utiliser de façon réfléchie et efficace ces technologies et de contribuer à former ainsi des citoyens autonomes, responsables, doués d’esprit critique.
D’ailleurs, la "maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication" est l’un des sept piliers du socle commun de connaissances et de compétences défini par le décret n° 2006-830 du 11 juillet 2006.
Le B2i atteste l’acquisition d’un ensemble de compétences développées par les élèves ou les apprentis, tout au long de leur cursus, à l’école, au collège, dans les lycées d’enseignement général et technologique, les lycées professionnels, les centres de formation d’apprentis (CFA) et les sections d’apprentissage (SA) gérés par des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE).

2. Compétences visées
Les annexes de l’arrêté du 14 juin 2006 publié au BOEN n°29 du 20 juillet 2006 fixent cinq domaines identiques pour les trois niveaux du B2i :
     - domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail,
     - domaine 2 : adopter une attitude responsable,
     - domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données
     - domaine 4 : s’informer, se documenter,
     - domaine 5 : communiquer, échanger.
Pour chaque domaine et à chaque niveau est défini un objectif, correspondant à la compétence attendue. Cette compétence associe des connaissances, des capacités et des attitudes, évaluées au travers de plusieurs items (cf. les cinq éléments de l’annexe 1).

3. Modalités de vérification des compétences
Les compétences constitutives du B2i sont donc développées et validées dans le cadre des activités pédagogiques disciplinaires, interdisciplinaires ou transversales menées dans les écoles et les établissements d’enseignement et de formation.
Pour chaque niveau, une « feuille de position B2i », dont le modèle figure en annexe 2 de la présente circulaire, décline les items permettant de valider la compétence visée.

Les modèles de feuilles de position peuvent être téléchargés à partir des sites :
- EduSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/D0053/accueil.htm
- EducNet, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/b2i/.
Seules ces feuilles de position permettent de délivrer le B2i, mais afin d’en faciliter l’appropriation par les élèves, les équipes pédagogiques peuvent élaborer d’autres documents explicitant les compétences attendues.
À l'école, au collège, au lycée, dans la section d'apprentissage ou dans le centre de formation par l'apprentissage géré par un établissement public local d'enseignement (EPLE), la validation est réalisée tout au long des cycles d'apprentissage et non pas seulement de manière terminale.
Tous les enseignants ont vocation à valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. Ils valident progressivement les items lorsque l'élève ou l'apprenti estime les avoir acquises. Chaque enseignant indique la date, son nom et, au delà du premier degré, la discipline ou l'activité dans laquelle la compétence est validée.
Pour l’année scolaire 2006-2007, la feuille de position est intégrée au livret scolaire qui suit l'élève ou l’apprenti jusqu'à l'obtention du B2i de chaque niveau et renseigne sur la progression de ses acquisitions. Par la suite, elle pourra faire partie des éléments du livret personnel de l’élève.

4. Délivrance des attestations
Au collège, au lycée et dans les CFA et SA gérés par des EPLE, l'attestation du B2i ne peut être délivrée que si au moins deux disciplines figurent sur la feuille de position.
Les modèles d’attestation peuvent être téléchargés à partir des sites 
EduSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/D0053/accueil.htm
EducNet, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/b2i/.
Pour chaque niveau, le B2i est acquis lorsque 80% des items sont validés (en dehors des items optionnels pour ce qui concerne le B2i lycée) et qu’au moins la moitié des items de chacun des domaines est validée.
L'attestation est délivrée par le directeur de l'école sur proposition du conseil de cycle ou par le chef d’établissement sur proposition de l’équipe pédagogique ou du conseil de classe.
Le B2i collège sera, à compter de la session 2008, pris en compte lors de la délivrance du diplôme national du brevet.

5.  Mise en œuvre
L’effort d’équipement et de connexion à l’internet des écoles, des collèges et des lycées, engagé par les collectivités territoriales en partenariat avec les services de l'Éducation nationale, est de nature à favoriser l'accès du plus grand nombre d'élèves aux usages des TIC et à la généralisation du B2i
Les dispositions de la présente circulaire s’appliquent dès sa parution au Bulletin Officiel de l’Education Nationale (BOEN), dans les écoles, les collèges, les lycées et les CFA et SA gérés par des EPLE.
Il appartient aux responsables pédagogiques de prendre les mesures les plus appropriées pour assurer la transition entre l’ancien et le nouveau dispositif pour les élèves déjà engagés dans le processus de validation.
La sensibilisation aux enjeux, la formation et l’accompagnement pédagogique des enseignants sont indispensables pour le développement des usages en matière de technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement. Ils s'imposent en vue de la généralisation rapide du B2i. À cet effet, la généralisation de l’inscription du C2i niveau 2 « enseignant », tant en formation initiale qu’en formation continue, devrait contribuer à l'acquisition des compétences professionnelles nécessaires.

Annexe 1 : Tableau synoptique par domaines
Annexe 2 : Feuilles de position

B0 n° 42 du 16 novembre 2006 (encart)

Arrêté du 14-6-2006

Connaissances et capacités exigibles pour le B2i
Article 1
Le brevet informatique et internet est une attestation qui comporte trois niveaux de maîtrise des technologies de l'information et de la communication. [...]
Le niveau collège atteste l'acquisition des connaissances, capacités et attitudes que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité au collège. [...]

Article 2
L'évaluation des connaissances, capacités et attitudes des élèves s'effectue dans le cadre des horaires et des programmes d'enseignement en vigueur.
En vue de la délivrance de ces attestations, une feuille de position par niveau est utilisée pour chaque élève. A la demande de l'élève, tout enseignant valide progressivement la feuille de position relative à l'un des niveaux susmentionnés.

Article 3
L'attestation relative au brevet informatique et internet (B2i) est délivrée soit par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, soit par d'autres ministères ou établissements publics en application de conventions passées avec le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.
L'attestation fait l'objet d'un modèle national défini par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Article 4
L'attestation du niveau obtenu pour le brevet informatique et internet est délivrée par le directeur d'école ou le chef d'établissement.

Article 5
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet école sont fixées conformément à l'annexe I du présent arrêté.
Les dispositions contraires au présent arrêté figurant en annexe V de l'arrêté du 25 janvier 2002 susvisé sont abrogées.
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet collège sont fixées conformément à l'annexe II du présent arrêté.
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet lycée sont fixées conformément à l'annexe III du présent arrêté.

Article 6
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire de l'année 2006-2007.

Annexe 2 : connaissances et capacités exigibles pour le B2i collège

BO n° 29 du 20 juillet 2006

Circulaire n°2005-135 du 9-9-2005

Les technologies d’information et de communication dans l’enseignement scolaire
... Les B2i constituent des attestations de compétences développées par les élèves tout au long de leur cursus lors d’activités intégrant les TIC dans le cadre de l’enseignement scolaire.
Ainsi il est rappelé que la validation ne s’effectue pas en fin de cycle mais tout au long des cycles de l’école primaire pour le niveau 1, au cours des quatre années du collège pour le niveau 2 et au cours des trois années du lycée pour le niveau 3.

Mise en œuvre
Il est rappelé aux principaux des collèges et des directeurs de SEGPA que le B2i concerne tous les élèves, y compris donc ceux des SEGPA. Tout collège doit donc être en mesure de mettre en œuvre ce dispositif à la rentrée 2005.
De plus, pour l’année scolaire 2005-2006, les lycées (LEGT, LP) et les CFA gérés par les EPLE devront valider les compétences du B2i collège pour les élèves qui n’auraient pas acquis l’attestation B2i collège. Pendant cette période transitoire, les établissements (LEGT, LP, CFA) qui le souhaitent peuvent délivrer une attestation de B2i lycée-CFA.
À compter de la rentrée 2006, les CFA, LEGT, LP devront organiser la mise en œuvre du B2i lycée-CFA dont la liste des compétences sera réactualisée....

Référentiels
Les référentiels concernant l’année scolaire 2005-2006 figurent en annexe de ce texte.
En 2005-2006, en s’appuyant sur l’expérience des écoles, collèges, lycées et CFA ayant mis en œuvre ces B2i, un groupe de travail sera constitué afin de proposer, pour chacun des B2i, une évolution des listes de compétences, lesquelles seront publiées au B.O.
L’apprentissage des usages de l’ordinateur et des environnements numériques doit conduire chaque jeune, pendant sa scolarité obligatoire, à utiliser de manière autonome et raisonnée les TIC pour se documenter, produire, rechercher des informations et pour communiquer. Le B2i collège sera intégré au brevet à l’horizon 2007.
Au lycée, l’élève doit être capable de traiter l’information, de gérer des connaissances et de communiquer. Le B2i lycée sera intégré au baccalauréat.

Recommandations
Il est indispensable :
- que les feuilles de position du B2i école soient systématiquement transmises, par les écoles, lors du passage au collège et que les feuilles de position du collège soient systématiquement transmises à l’établissement où l’élève poursuit son cursus ; cette gestion peut être facilitée lorsque l’académie met à disposition des écoles et établissements un outil de gestion qui pourra, à terme, être intégré aux environnements numériques de travail en cours d’expérimentation ;
- que les structures de pilotage dans l’établissement assurent l’organisation du B2i (et en particulier la répartition des tâches entre les différentes disciplines) ;
- que soit organisée une politique d’accompagnement du B2i dans chaque académie, en s’appuyant sur le réseau des coordinateurs TIC d’établissement, afin notamment de favoriser l’information des écoles et établissements sur les ressources académiques et nationales disponibles en particulier sur les deux sites :
http://www.eduscol.education.fr/D0053/default.htm
/ Public/formation/b2i

Annexes : référentiels année scolaire 2005-2006
- B2i école et collège
- B2i lycée-CFA

BO n° 34 du 22 septembre 2005

Circulaire n°2005-067 du 15-4-2005

Préparation de la rentrée scolaire 2005
La préCirculaire n°2005-067 du 15 avril 2005 [...]  laisse une large place aux TIC en général, en particulier la poursuite de la généralisation du brevet informatique et Internet dans l'enseignement primaire
La maîtrise des TIC constitue un facteur de réussite déterminant pour la poursuite des études et l'insertion dans la vie active de chaque élève.
À chaque niveau d'enseignement, il appartient aux différents acteurs institutionnels de renforcer les moyens et dispositifs déjà mis en place afin de poursuivre la généralisation de l'utilisation des TICE, de consolider la mise en ouvre du B2i de niveaux 1 et 2 et de valider, selon les cas, ces niveaux à l'école, au collège ou au lycée.
Le pourcentage d'élèves qui quittent l'école primaire en ayant acquis le niveau 1 du B2i devra être sensiblement amélioré durant l'année 2005-2006. Il importe que la feuille de position de chaque élève soit renseignée dans chaque école, puis effectivement transmise au collège, et prise en compte par les professeurs. Au collège, les professeurs de toutes les disciplines ont vocation à valider les compétences du B2i.
La validation des compétences du B2i de niveau 1 peut être terminée au collège. L'objectif est que l'ensemble des élèves de collège puisse présenter le B2i de niveau 2 à l'horizon 2007, en vue d'une prise en compte pour l'obtention du diplôme national du brevet.

BO n° 18 du 5 mai 2005

Circulaire n° 2004-015 du 27-1-2004

Préparation de la rentrée 2004 dans les écoles, les collèges et les lycées
... le contexte du débat national sur l’avenir de l’école, les évolutions liées à la stratégie ministérielle de réforme, à la mise en œuvre de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) et à la nouvelle étape de la décentralisation, conduisent à souligner l’importance particulière des modalités du pilotage de la politique éducative aux différents niveaux de sa mise en œuvre.
Une large place est accordée aux TIC.

I - Développer une démarche stratégique aux différents niveaux de pilotage du système éducatif
Au niveau académique
On continuera également à encourager l’élaboration des plans de formation d’établissements dans le second degré, d’écoles ou de circonscription dans le premier degré. Ces plans doivent permettre un meilleur exercice de l’autonomie pédagogique : capacité à travailler en équipes pluridisciplinaires ou pluricatégorielles, capacité à monter, conduire et évaluer un projet et notamment à prendre en compte les usages des TIC dans les enseignements, en valorisant les équipements des écoles et des établissements et en facilitant la préparation des niveaux 1 et 2 du B2i [62].

III.2 Développer la responsabilité et soutenir l’engagement des jeunes
Développer la civilité et la responsabilité dans l’usage des TIC
Cette formation est expressément prévue par le B2i. À cette fin, il serait souhaitable que chaque école ou établissement élabore une charte de l’utilisation de l’internet et l’annexe au règlement intérieur ; une charte nationale type est disponible à l’adresse suivante :
http://eduscol.education.fr/chrgt/charteproj.pdf

BO n° 6 du 5 février 2004 : encart

Note de service n° 2000-206 du 16-11-2000

Brevet informatique et Internet (B2i) - Ecole - Collège
[Ce] texte a pour objet de définir ce brevet et de spécifier les compétences que l'école et le collège permettront aux élèves d'acquérir dans le cadre des activités ordinaires des disciplines enseignées. Il fixe, enfin, les modalités de mise en œuvre de ce brevet...
L'objectif de ce brevet est de spécifier un ensemble de compétences significatives dans le domaine des technologies de l'information et de la communication et d'attester leur maîtrise par les élèves concernés...
Le brevet informatique et internet comporte deux niveaux de maîtrise des technologies de l'information et de la communication. [...]
- Le niveau 2 permet de vérifier l'acquisition des compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité au collège.
Les compétences correspondant à chacun de ces niveaux feront l'objet de réajustements ultérieurs prenant en compte l'évolution des technologies, des pratiques et des contenus d'enseignement.

Les référentiels de compétences de niveau 1 et 2 sont organisés en 5 domaines :
- maîtriser les premières bases de la technologie informatique
- adopter une attitude citoyenne face aux informations véhiculées par les outils informatiques
- produire, créer, modifier et exploiter un document à l'aide d'un logiciel de traitement de texte
- chercher, se documenter au moyen d'un produit multimédia (cédérom, dévédérom, site internet, base de données de la BCD ou du CDI)
- communiquer au moyen d'une messagerie électronique

BO n° 42 du 23 novembre 2000

NB : ces modalités ont été remplacées
par celles de la circulaire n° 42 du 7-11-2006.

    

B2i Lycée

Circulaire n° 2013-120 du 19-8-2013

Brevet informatique et internet : Mise en œuvre du B2i en lycée à compter de la rentrée 2013

« Afin de tenir compte des évolutions technologiques et des priorités développées par le ministre dans le cadre de la « Stratégie pour le numérique à l'École », l'arrêté du 24 juillet 2013 définit de nouveaux contenus pour le B2i niveau lycée à compter de la rentrée 2013.
La présente circulaire a pour objet de rappeler les conditions de sa mise en œuvre.
Le B2i atteste de compétences développées par les élèves tout au long de leur cursus, lors d'activités intégrant les technologies de l'information et de communication (Tic) dans le cadre de l'enseignement scolaire.
L'évaluation des compétences du brevet informatique et internet lycée telles que définie dans l'arrêté susmentionné fait l'objet d'un travail régulier tout au long des trois années du lycée.
L'élève a acquis le B2i niveau lycée s'il a validé 80 % des aptitudes dont au moins 50 % dans chaque domaine. Au moins deux disciplines différentes doivent intervenir pour la validation de cette attestation.
La mention de l'attestation du B2i lycée figure désormais dans tous les livrets scolaires des séries des voies générale et technologique (à l'exception des séries TMD et Hôtellerie).
Tous les enseignants sont susceptibles de contribuer à la validation des aptitudes définies pour le B2i. Toutefois, Il est recommandé de s'appuyer sur un coordinateur B2i dans chaque établissement pour sa mise en œuvre.
Les documents d'appui pour la mise en œuvre du B2i sont accessibles sur le site Éduscol  http://www.eduscol.education.fr/b2i. Un modèle de feuille de position figurant en annexe de la présente circulaire permet la validation du B2i en vue de son attestation. Ce modèle est également disponible à la même adresse. »
Annexe
Feuille de position pour le B2i lycée

BO, n° 31, 29 août 2013.

 

Arrêté du 24-07-2013

Référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i)
L'arrêté du 24-07-2013 a modifié l'arrêté du 14-06-2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i). 

Article 1
Le cinquième alinéa de l'article 1er de l'arrêté du 14 juin 2006 susvisé est remplacé par l'alinéa suivant :
« Le cas échéant, le brevet informatique et internet niveau collège peut être délivré aux élèves des lycées professionnels, aux apprentis des centres de formation d'apprentis et des sections d'apprentissage. Le brevet informatique et internet niveau lycée peut être aussi délivré aux apprentis des centres de formation d'apprentis et des sections d'apprentissage. »
Article 2
L'article 3 du même arrêté est remplacé par l'article suivant :
« Art. 3.-L'attestation relative au brevet informatique et internet (B2i) est délivrée soit par le ministère de l'éducation nationale, soit par d'autres ministères ou établissements en application de conventions passées avec le ministère de l'éducation nationale.
L'attestation fait l'objet d'un modèle national établi par le ministère de l'éducation nationale. »
Article 3
Les troisième et quatrième alinéas de l'article 4 du même arrêté sont remplacés par les alinéas suivants :
« c) Au lycée, l'attestation est délivrée par le chef d'établissement sur proposition du professeur principal, après consultation de l'équipe pédagogique de la classe lorsque sont validés 80 % des items constitutifs du B2i et au moins la moitié des items de chacun des domaines ;
d) Dans les centres de formation d'apprentis (CFA) et les sections d'apprentissage (SA), l'attestation est délivrée par le directeur du CFA ou le chef d'établissement responsable de la section d'apprentissage, après consultation de l'équipe pédagogique, lorsque sont validés 80 % des items constitutifs du B2i et au moins la moitié des items de chacun des domaines. »

A N N E X E
B2i LYCÉE

Les compétences à acquérir pour former les élèves à un usage raisonné et citoyen du numérique résultent d'une combinaison de connaissances, de capacités et d'attitudes à mobiliser dans des situations concrètes.
Les contenus sont organisés en cinq domaines.

JO du 7 août 2013

 

Référentiel B2i Lycée

Arrêté du 24-07-2013

L'arrêté du 24-07-2013 a modifié l'arrêté du 14-06-2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i).  

« Les contenus sont organisés en cinq domaines :

Domaine 1 : travailler dans un environnement numérique évolutif

Construire des identités adaptées aux différents contextes (public, privé, professionnel, personnel).
Paramétrer ses applications et les services en ligne utilisés de façon à gérer et contrôler ses traces (mots de passe, gestion de l'historique, données de formulaire, etc.).
Changer les règles de confidentialité et les paramètres des services utilisés sur le web ; en vérifier régulièrement les modifications.
S'inscrire et se désinscrire d'un service numérique (lettre d'information, réseau social, flux, etc.).
Identifier les éléments de stratégie commerciale des services et matériels utilisés.
Identifier les enjeux associés aux modes de codage et de programmation (diversité des langages de programmation, open source) ; identifier leur impact sur les usages.
Repérer lors des recherches et de la navigation les traces personnelles issues de la collecte (formulaires ; cookies).

Domaine 2 : être responsable

Comprendre et respecter les grands principes résultant de la loi informatique et libertés (droit à l'information, d'accès, de rectification des données, de suppression, d'opposition ; principes de finalité, de pertinence et de proportionnalité).
Comprendre et appliquer les conditions d'utilisation des services en ligne (autoriser ou pas l'utilisation de la géolocalisation, du partage de données et d'application, etc.).
Porter un avis critique sur une situation liée à l'usage du numérique dans le respect des règles (modalités de diffusion des informations : buzz, hoax, etc.).
Etre responsable de toutes ses publications, y compris lors de l'utilisation d'un pseudonyme.
Utiliser les ressources du web en respectant le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.

Domaine 3 : produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques

Maîtriser les fonctions de base des suites bureautiques.
Distinguer une simulation ou une modélisation de la réalité lors du traitement des informations ; préciser le contexte associé aux résultats obtenus et ses conséquences sur leur interprétation. Identifier la nature des modèles employés et leurs limites de validité.
Structurer un document (listes, styles, etc.). Créer et réutiliser un modèle, une feuille de style. Insérer automatiquement des informations dans un document, un classeur (notes de bas de page, date de création, numéro de page, etc.).
Créer et modifier un document numérique composite transportable et publiable. Choisir les formats d'importation adaptés au besoin.
Utiliser des outils de suivi des modifications.
Modifier les métadonnées attachées à son document (titre, auteur, date, etc.).
Choisir des types de représentation adaptés à l'information à traiter.

Domaine 4 : organiser la recherche d'informations

Structurer un travail de recherche en définissant son besoin, les outils à mobiliser, la démarche à mettre en œuvre.
Construire une veille numérique en utilisant des outils de veille adaptés (alertes, fils RSS, abonnements, podcast, etc.).
Mettre en œuvre, sur un moteur de recherche, les filtres nécessaires pour que la requête soit pertinente.
Connaître les critères de tri du moteur de recherche utilisé.
Chercher et identifier l'origine de la publication en utilisant au besoin le code source, pour exploiter un document.
Elaborer une bibliographie incluant des documents d'origine numérique.

Domaine 5 : communiquer, travailler en réseau et collaborer

Connaître et prendre en compte les critères d'accessibilité.
Choisir des types de présentation adaptés au mode de communication.
Publier un document en s'appuyant sur des ressources dont l'élève n'est pas l'auteur dans le respect des règles (droit de citation, respect des licences, etc.).
Participer à une production numérique collective (site collaboratif, wiki, etc.) dans un esprit de mutualisation, de recherche ; choisir des stratégies collaboratives adaptées aux besoins.
S'exprimer via les réseaux en identifiant la qualité de l'espace de publication (publique, privée, professionnelle, personnelle).
Participer à un débat en ligne dans le respect des interlocuteurs (Nétiquette). »

JO du 7 août 2013

 

Modalités d'évaluation

Arrêté du 24-07-2013
« L'évaluation des compétences du brevet informatique et internet lycée fait l'objet d'un travail régulier tout au long des trois années du lycée.
Tous les enseignants sont susceptibles de contribuer à la validation de ces compétences.
L'élève a acquis le B2i niveau lycée s'il a validé 80 % des items dont au moins 50 % dans chaque domaine.
La liste des compétences du B2i fait l'objet d'une feuille de position élève qui est publiée dans la circulaire de mise en œuvre de cet arrêté, accessible notamment sur le site EDUSCOL de la direction générale de l'enseignement scolaire ( http://eduscol.education.fr/b2i). »

JO du 7 août 2013


Feuille de position

La feuille de position comprend l'ensemble des items des cinq domaines.  Les enseignants attestent l'acquisition de chacun des items. La feuille de position est à annexer au livret scolaire. 

Feuille de position B2i lycée (août 2013) :
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Certification_B2i/27/1/b2i-NivLycee_201271.pdf

Arrêté du 18-12-2007

Référentiels de connaissances capacités exigibles pour le brevet informatique et internet  
Article 1
A l'article 2 de l'arrêté du 14 juin 2006 susvisé, la deuxième phrase du deuxième alinéa est remplacée par :
 Tout professeur peut valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. La validation est réalisée tout au long de la scolarité.
Article 2
Les dispositions de l'article 4 sont remplacées par :
Art. 4. - L'attestation est délivrée selon les modalités suivantes :
[...]
c) Au lycée, l'attestation est délivrée par le chef d'établissement sur proposition du professeur principal, après consultation de l'équipe pédagogique de la classe, lorsque sont validés en dehors des items optionnels 80 % des items, et au moins la moitié des items de chacun des domaines.
d) Dans les centres de formation d'apprentis (CFA) et les sections d'apprentissage (SA) gérés par des EPLE, l'attestation est délivrée par le directeur du CFA ou le chef d'établissement responsable de la SA, après consultation de l'équipe pédagogique, lorsque sont validés en dehors des items optionnels 80 % des items, et au moins la moitié des items de chacun des domaines.
Article 3
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter du 1er janvier 2008.

BO n° 3 du 17 janvier 2008

Circulaire n° 2007-011 du 9-1-2007

Préparation de la rentrée 2007
2.1 Les apprentissages fondamentaux au cœur de l’action pédagogique
[...]
La maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC)
Le brevet informatique et internet est généralisé au collège et étendu au lycée.
L’arrêté du 14 juin 2006 (BO n° 29 du 20 juillet 2006) définit les connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet (B2i). Il rend obligatoire, depuis la rentrée 2006, la mise en place du B2i de niveau collège et du B2i de niveau lycée ; [...]

B0 n° 3 du 21 janvier 2007

Circulaire n° 2006-169 du 7-11-2006

Brevet informatique et internet (B2i) école, collège, lycée (lycées d’enseignement général et technologique et lycées professionnels)
... Cette  circulaire a pour objet de définir les modalités de mise en oeuvre de l'arrêté du 14 juin 2006 relatif aux connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet. Ces modalités remplacent celles qui avaient été définies par la note de service n° 2000–206 du 16 novembre 2000 (BO n° 42 du 23 novembre 2000) relative au brevet informatique et internet (B2i) école et collège ainsi que par l’annexe V de l’arrêté du 25 janvier 2002 relatif aux programmes de l'école primaire.
Elle précise :
- les objectifs du B2i
- les compétences visées
- les modalités de vérification des compétences
- la délivrance des attestations
- la mise en oeuvre.

1- Objectifs du brevet informatique et internet

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) font désormais partie du paysage économique, social, culturel et éducatif. Elles sont largement utilisées tout au long de la vie professionnelle et privée. Il appartient à l’École de faire acquérir, par chaque élève, les compétences lui permettant d'utiliser de façon réfléchie et efficace ces technologies et de contribuer à former ainsi des citoyens autonomes, responsables, doués d’esprit critique.
D’ailleurs, la "maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication" est l’un des sept piliers du socle commun de connaissances et de compétences défini par le décret n° 2006-830 du 11 juillet 2006.
Le B2i atteste l’acquisition d’un ensemble de compétences développées par les élèves ou les apprentis, tout au long de leur cursus, à l’école, au collège, dans les lycées d’enseignement général et technologique, les lycées professionnels, les centres de formation d’apprentis (CFA) et les sections d’apprentissage (SA) gérés par des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE).

2. Compétences visées
Les annexes de l’arrêté du 14 juin 2006 publié au BOEN n°29 du 20 juillet 2006 fixent cinq domaines identiques pour les trois niveaux du B2i :
     - domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail,
     - domaine 2 : adopter une attitude responsable,
     - domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données
     - domaine 4 : s’informer, se documenter,
     - domaine 5 : communiquer, échanger.
Pour chaque domaine et à chaque niveau est défini un objectif, correspondant à la compétence attendue. Cette compétence associe des connaissances, des capacités et des attitudes, évaluées au travers de plusieurs items (cf. les cinq éléments de l’annexe 1).

3. Modalités de vérification des compétences
Les compétences constitutives du B2i sont donc développées et validées dans le cadre des activités pédagogiques disciplinaires, interdisciplinaires ou transversales menées dans les écoles et les établissements d’enseignement et de formation.
Pour chaque niveau, une « feuille de position B2i », dont le modèle figure en annexe 2 de la présente circulaire, décline les items permettant de valider la compétence visée.

Les modèles de feuilles de position peuvent être téléchargés à partir des sites :
- EduSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/D0053/accueil.htm
- EducNet, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/b2i/.
Seules ces feuilles de position permettent de délivrer le B2i, mais afin d’en faciliter l’appropriation par les élèves, les équipes pédagogiques peuvent élaborer d’autres documents explicitant les compétences attendues.
À l'école, au collège, au lycée, dans la section d'apprentissage ou dans le centre de formation par l'apprentissage géré par un établissement public local d'enseignement (EPLE), la validation est réalisée tout au long des cycles d'apprentissage et non pas seulement de manière terminale.
Tous les enseignants ont vocation à valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. Ils valident progressivement les items lorsque l'élève ou l'apprenti estime les avoir acquises. Chaque enseignant indique la date, son nom et, au delà du premier degré, la discipline ou l'activité dans laquelle la compétence est validée.
Pour l’année scolaire 2006-2007, la feuille de position est intégrée au livret scolaire qui suit l'élève ou l’apprenti jusqu'à l'obtention du B2i de chaque niveau et renseigne sur la progression de ses acquisitions. Par la suite, elle pourra faire partie des éléments du livret personnel de l’élève.

4. Délivrance des attestations
Au collège, au lycée et dans les CFA et SA gérés par des EPLE, l'attestation du B2i ne peut être délivrée que si au moins deux disciplines figurent sur la feuille de position.
Les modèles d’attestation peuvent être téléchargés à partir des sites 
EduSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/D0053/accueil.htm
EducNet, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/b2i/.
Pour chaque niveau, le B2i est acquis lorsque 80% des items sont validés (en dehors des items optionnels pour ce qui concerne le B2i lycée) et qu’au moins la moitié des items de chacun des domaines est validée.
L'attestation est délivrée par le directeur de l'école sur proposition du conseil de cycle ou par le chef d’établissement sur proposition de l’équipe pédagogique ou du conseil de classe. [...]

5.  Mise en œuvre
L’effort d’équipement et de connexion à l’internet des écoles, des collèges et des lycées, engagé par les collectivités territoriales en partenariat avec les services de l'Éducation nationale, est de nature à favoriser l'accès du plus grand nombre d'élèves aux usages des TIC et à la généralisation du B2i
Les dispositions de la présente circulaire s’appliquent dès sa parution au Bulletin Officiel de l’Education Nationale (BOEN), dans les écoles, les collèges, les lycées et les CFA et SA gérés par des EPLE.
Il appartient aux responsables pédagogiques de prendre les mesures les plus appropriées pour assurer la transition entre l’ancien et le nouveau dispositif pour les élèves déjà engagés dans le processus de validation.
La sensibilisation aux enjeux, la formation et l’accompagnement pédagogique des enseignants sont indispensables pour le développement des usages en matière de technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement. Ils s'imposent en vue de la généralisation rapide du B2i. À cet effet, la généralisation de l’inscription du C2i niveau 2 « enseignant », tant en formation initiale qu’en formation continue, devrait contribuer à l'acquisition des compétences professionnelles nécessaires.

Annexe 1 : Tableau synoptique par domaines
Annexe 2 : Feuilles de position

B0 n° 42 du 16 novembre 2006 (encart)

Arrêté du 14-6-2006

Connaissances et capacités exigibles pour le B2i
Article 1
Le brevet informatique et internet est une attestation qui comporte trois niveaux de maîtrise des technologies de l'information et de la communication.
Le niveau école atteste l'acquisition de connaissances, capacités et attitudes que les élèves doivent maîtriser à l'issue de l'école primaire.
Le niveau collège atteste l'acquisition des connaissances, capacités et attitudes que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité au collège.
Le niveau lycée atteste l'acquisition des connaissances, capacités et attitudes que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité au lycée (enseignement général, technologique ou professionnel).
Le cas échéant, le brevet informatique et internet collège peut être délivré aux élèves des lycées. professionnels, aux élèves et apprentis des centres de formation d'apprentis et des sections d'apprentissage gérés par les établissements publics locaux d'enseignement, et le brevet informatique et internet lycée aux élèves et apprentis des centres de formation d'apprentis et des sections d'apprentissage gérés par les établissements publics locaux d'enseignement.

Article 2
L'évaluation des connaissances, capacités et attitudes des élèves s'effectue dans le cadre des horaires et des programmes d'enseignement en vigueur.
En vue de la délivrance de ces attestations, une feuille de position par niveau est utilisée pour chaque élève. A la demande de l'élève, tout enseignant valide progressivement la feuille de position relative à l'un des niveaux susmentionnés.

Article 3
L'attestation relative au brevet informatique et internet (B2i) est délivrée soit par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, soit par d'autres ministères ou établissements publics en application de conventions passées avec le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.
L'attestation fait l'objet d'un modèle national défini par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Article 4
L'attestation du niveau obtenu pour le brevet informatique et internet est délivrée par le directeur d'école ou le chef d'établissement.

Article 5
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet école sont fixées conformément à l'annexe I du présent arrêté.
Les dispositions contraires au présent arrêté figurant en annexe V de l'arrêté du 25 janvier 2002 susvisé sont abrogées.
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet collège sont fixées conformément à l'annexe II du présent arrêté.
Les orientations pédagogiques et la définition des contenus du brevet informatique et internet lycée sont fixées conformément à l'annexe III du présent arrêté.

Article 6
Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire de l'année 2006-2007.

Annexe 3 : connaissances et capacités exigibles pour le B2i lycée

BO n° 29 du 20 juillet 2006

Circulaire n°2005-135 du 9-9-2005

Les technologies d’information et de communication dans l’enseignement scolaire
... Les B2i constituent des attestations de compétences développées par les élèves tout au long de leur cursus lors d’activités intégrant les TIC dans le cadre de l’enseignement scolaire.
Ainsi il est rappelé que la validation ne s’effectue pas en fin de cycle mais tout au long des cycles de l’école primaire pour le niveau 1, au cours des quatre années du collège pour le niveau 2 et au cours des trois années du lycée pour le niveau 3. [...]

Référentiels
Les référentiels concernant l’année scolaire 2005-2006 figurent en annexe de ce texte.
En 2005-2006, en s’appuyant sur l’expérience des écoles, collèges, lycées et CFA ayant mis en œuvre ces B2i, un groupe de travail sera constitué afin de proposer, pour chacun des B2i, une évolution des listes de compétences, lesquelles seront publiées au B.O.
L’apprentissage des usages de l’ordinateur et des environnements numériques doit conduire chaque jeune, pendant sa scolarité obligatoire, à utiliser de manière autonome et raisonnée les TIC pour se documenter, produire, rechercher des informations et pour communiquer. Le B2i collège sera intégré au brevet à l’horizon 2007.
Au lycée, l’élève doit être capable de traiter l’information, de gérer des connaissances et de communiquer. Le B2i lycée sera intégré au baccalauréat.

Recommandations
Il est indispensable :
- que les feuilles de position du B2i école soient systématiquement transmises, par les écoles, lors du passage au collège et que les feuilles de position du collège soient systématiquement transmises à l’établissement où l’élève poursuit son cursus ; cette gestion peut être facilitée lorsque l’académie met à disposition des écoles et établissements un outil de gestion qui pourra, à terme, être intégré aux environnements numériques de travail en cours d’expérimentation ;
- que les structures de pilotage dans l’établissement assurent l’organisation du B2i (et en particulier la répartition des tâches entre les différentes disciplines) ;
- que soit organisée une politique d’accompagnement du B2i dans chaque académie, en s’appuyant sur le réseau des coordinateurs TIC d’établissement, afin notamment de favoriser l’information des écoles et établissements sur les ressources académiques et nationales disponibles en particulier sur les deux sites :
http://www.eduscol.education.fr/D0053/default.htm
/ Public/formation/b2i

Annexes : référentiels année scolaire 2005-2006 : B2i lycée-CFA

BO n° 34 du 22 septembre 2005

Circulaire n°2005-067 du 15-4-2005

Préparation de la rentrée scolaire 2005
La préCirculaire n°2005-067 du 15 avril 2005 [...] laisse une large place aux TIC en général, en particulier la poursuite de la généralisation du brevet informatique et Internet dans l'enseignement primaire
La maîtrise des TIC constitue un facteur de réussite déterminant pour la poursuite des études et l'insertion dans la vie active de chaque élève.
À chaque niveau d'enseignement, il appartient aux différents acteurs institutionnels de renforcer les moyens et dispositifs déjà mis en place afin de poursuivre la généralisation de l'utilisation des TICE, de consolider la mise en ouvre du B2i de niveaux 1 et 2 et de valider, selon les cas, ces niveaux à l'école, au collège ou au lycée. [...]

BO n° 18 du 5 mai 2005

Circulaire n° 2004-015 du 27-1-2004

Préparation de la rentrée 2004 dans les écoles, les collèges et les lycées
... le contexte du débat national sur l’avenir de l’école, les évolutions liées à la stratégie ministérielle de réforme, à la mise en œuvre de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) et à la nouvelle étape de la décentralisation, conduisent à souligner l’importance particulière des modalités du pilotage de la politique éducative aux différents niveaux de sa mise en œuvre.
Une large place est accordée aux TIC.

I - Développer une démarche stratégique aux différents niveaux de pilotage du système éducatif
Au niveau académique
On continuera également à encourager l’élaboration des plans de formation d’établissements dans le second degré, d’écoles ou de circonscription dans le premier degré. Ces plans doivent permettre un meilleur exercice de l’autonomie pédagogique : capacité à travailler en équipes pluridisciplinaires ou pluricatégorielles, capacité à monter, conduire et évaluer un projet et notamment à prendre en compte les usages des TIC dans les enseignements, en valorisant les équipements des écoles et des établissements et en facilitant la préparation des niveaux 1 et 2 du B2i.

III.2 Développer la responsabilité et soutenir l’engagement des jeunes
Développer la civilité et la responsabilité dans l’usage des TIC
Cette formation est expressément prévue par le B2i. À cette fin, il serait souhaitable que chaque école ou établissement élabore une charte de l’utilisation de l’internet et l’annexe au règlement intérieur ; une charte nationale type est disponible à l’adresse suivante :
http://eduscol.education.fr/chrgt/charteproj.pdf

BO n° 6 du 5 février 2004 : encart

Note de service du 2001-048 du 21-3-2001

Validation du brevet informatique et internet (B2i) de niveau 2 dans les lycées d'enseignement général et technologique
Complément d'information à la note de service n° 2000-206 du 16 novembre 2000 (BO n° 42 du 23/11/2000)
... Les dispositions de la note de service définissant le brevet informatique et internet sont complétées comme suit :
Le brevet informatique et internet de niveau 2 peut être validé au cours de la scolarité en classe de seconde des lycées d'enseignement général et technologique. L'ensemble des dispositions décrites pour le collège sont applicables au lycée.
L'attestation définitive est délivrée par le proviseur du lycée au vu de la proposition de l'équipe pédagogique de l'ensemble des professeurs de la classe.

BO n° 13, du 29 mars 2001