Édu_Num Thématique

La Lettre Édu_Num thématique - l'actualité des ressources du numérique

Abonnez-vous !

par courriel
au fil RSS


Donnez-nous votre opinion !

écrivez-nous

La Lettre Édu_Num thématique vient en complément des Lettres Édu_Num disciplinaires.

Elle est destinée aussi bien au premier degré qu'au second degré. Chaque numéro aborde une thématique particulière et accompagne les enseignants, les éducateurs dans la formation au numérique des usagers.

Exemplaires de la lettre d'informations

Dernière lettre d'informations

Édu_Num Thématique N°01: l'infopollution
25/03/2016

Édu_Num Thématique N°01

Mars 2016 - L'INFOPOLLUTION

Toutes les Lettres Édu_Num Thématique

Sommaire


La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit particulièrement dans la continuité des travaux engagés au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment le TraAM ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) dont l'un des thèmes 2015-2016 aborde les notions de « hoax », « rumeur » et « désinformation ».


L’objectif de la présente lettre est donc de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux. Elle s'organise selon 3 axes : un axe théorique se terminant par un glossaire définissant les principaux termes, un axe pédagogique réunissant des exemples de scénarios pédagogiques et un axe de veille permettant de découvrir des ressources complémentaires à la fois numériques et imprimées. 

Cette lettre a été élaborée en collaboration avec les experts DNE A.

1. Zoom sur... l'infopollution

Repères notionnels

Le mot-valise d'infopollution est un terme qui englobe bon nombre de notions connexes. Dans son article séminal dédié à l'écologie de l'information (Documentaliste - Sciences de l’information, 1998, vol 35, n°2), Éric Sutter développe le concept d'infopollution, déjà utilisé, comme le souligne l'auteur, par Joël de Rosnay (Passions sur Internet - Interview de Joël de Rosnay par Véronique Kleck pour la Revue transversales Science Culture, 1996) et Victor Montviloff (La relation de service à l'heure des réseaux - Journée d'étude ENSSIB - ADBS, Villeurbanne, 28 novembre 1996 - Communication « Enjeux politiques et sociaux à l'ère électronique »).

Éric Sutter dresse une typologie des risques « écologiques » en matière d'information et ce faisant distingue 4 grandes formes d'infopollution : la surabondance, la désinformation, la prolifération d'informations indésirables ainsi que les abus ou les effets pervers de la publicité. Filant la métaphore, l'auteur évoque la possible nécessité de disposer en amont d'une alimentation plus filtrée et d'un dispositif d'élimination des « déchets informationnels ».

Alexandre Serres, chercheur en SIC (Sciences de l'Information et de la Communication) reprend cette typologie des infopollutions dans le cadre de ses travaux sur l'évaluation de l'information en ligne et plus précisément l'évaluation de « la crédibilité d'un ressource sur le web ». Dans son support de formation proposé pour le SCD de Besançon le 02 juin 2015, l'auteur évoque successivement la surcharge informationnelle, les différentes formes de manipulations (complotisme, rumeurs, images, sites parodiques, hoax, désinformation), la médiocrité de l'information et également la logique du temps réel (risques liés à l'instantanéité, par exemple sur Twitter).

Ces diverses formes d'infopollution engendrent selon les chercheurs de nombreux problèmes et risques socio-cognitifs comme la saturation intellectuelle, le découragement, l'évitement, voire l'addiction (peur de la déconnexion, FOMO). Des remèdes peuvent cependant être apportés en termes de filtrage (éditorial, documentaire, technique, social et éducatif) sans pour autant occulter, pour reprendre les termes d' Alexandre Serres « la complexité de l'évaluation de l'information ». 

Glossaire de l'infopollution

Cette proposition lexicographique a pour objectif d'éclaircir le sens de certaines des notions évoquées dans le cadre de cette lettre. Chaque entrée renvoie vers des publications d'experts ou des travaux de chercheurs (et leurs comptes Twitter) ayant plus particulièrement traité le concept dans le cadre d'une thèse ou d'articles de recherche mais aussi vers des exemples et supports pédagogiques potentiels pouvant être exploités en classe.

2. Former les élèves


Bon nombre de disciplines abordent la notion d'infopollution dans ses différentes manifestations. Dans le premier degré, il convient de signaler le projet « S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux » mené par Rose-Marie Farinella en CM2. Cette séquence, subdivisée en 8 séances de 1h30, est articulée en trois volets : (1) S’informer avec la presse écrite papier et en ligne, (2) Qu’est-ce qu’une fausse information ? Info ou intox, comment faire la différence ?, (3) S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux ; avantages, risques, dangers, règles de prudence. Un complément sur les hoax est en outre proposé suite aux attentats du 13 novembre 2015. 

Pour le second degré, on trouvera ci-dessous une sélection significative de scénarios et autres ressources pédagogiques classés par entrée disciplinaire :

Arts plastiques

Deux  références s'avèrent intéressantes : les œuvres de Joan Fontcuberta et d'Alain Bublex.

  • Joan Fontcuberta est un photographe contemporain catalan diplômé en sciences de l'information. Il produit en particulier des images photographiques retravaillées numériquement. Il utilise différents types d'artifices (photomontage, découpage, falsification de documents, fausses preuves photographiques) pour détourner la réalité. Un ensemble de ressources pédagogiques est recensé sur le site ArtsPla-Site-Austral.

  • Alain Bublex est un artiste contemporain et ancien designer industriel. Il ancre son travail sur la pratique de la fiction. Il élabore des projets automobiles et d'urbanisme comme la ville virtuelle de Glooscap, conçue à partir du plan-type d'une ville moyenne nord-américaine, la reprise d'après Le Corbusier du Plan Voisin de Paris, inversant centre et banlieue ou encore Plug-in City réunissant des images virtuelles à partir d'un projet utopique de ville modulaire. Une séquence pédagogique (académie de Martinique, 2014) donne des pistes d'analyse de l'oeuvre de l'artiste.

Deux autres projets menés en collège peuvent être signalés : Animaux monstrueux hybrides (académie de Versailles) et Effets spéciaux (cours sur Georges Méliès, académie de Poitiers).

Documentation

L'ÉDU'base référence plusieurs scénarios en lien avec la thématique, en particulier les hoax, les rumeurs et la désinformation :

Économie Gestion

Trois scénarios pédagogiques en TSTMG spécialité Mercatique et en BTS Communication relatifs à la communication de crise et ses dérives en entreprise (rumeur, risques du temps réel, spin doctor) peuvent être signalés. Ces 3 propositions sont élaborées par les académies de Montpellier et de Dijon à partir du jeu sérieux Jeu d'influences développé par France 5 :

Histoire - Géographie

De nombreux scénarios permettent de traiter l'infopollution. On retiendra en particulier les 3 ressources suivantes en liaison avec la notion de propagande :

Cette frise monumentale intitulée Unser Leben (notre vie) présente une vision idyllique de la vie en Allemagne de l'Est quelques années après la construction du mur. Elle est encore visible à proximité de l' Alexander Platz à Berlin. Elle est utilisable pour enseigner la DNL allemand en section européenne, à condition de ne pas employer l'animation flash en français (Troisième / Terminale).

Une affiche de propagande vichyste La France continue est déconstruite et analysée par les élèves (Première).

Cette séance a pour but d'initier les élèves à la méthode d'analyse d'une photographie et de décrypter une des images les plus diffusées de la Seconde Guerre mondiale. Les élèves sont conduits à décrire, analyser et interpréter la photographie. Ils doivent ainsi découvrir la composition de cette image, mais aussi les modifications qui ont été apportées. Cela permet de conclure sur la portée de cette photographie et sur le passage de l'art à la propagande (Troisième / Première).

Langues vivantes

En anglais, on pourra s'intéresser notamment à l'exploitation du média d'informations parodiques américain The Onion. Par ailleurs, le site Read Write Think publie en anglais une séquence complète consacré au hoax. Une grille d'évaluation (format PDF) est proposée dans ce cadre dans la partie Resources & Preparation.

Mathématiques

Dans le cadre des TraAM (Travaux Académiques Mutualisés) des expérimentations sont menées autour de l'utilisation des outils numériques et en particulier des vidéos pour animer et faire vivre des problèmes ouverts en cours de mathématiques. Deux extraits du journal de France 2 permettent de s'interroger sur la vérification des informations énoncées par les journalistes : La hausse de la TVA et Un journaliste parle de pourcentages.

Philosophie

En réfléchissant sur sa propre nature et les méthodes d’éducation en général grâce à la pédagogie, l’enseignement se veut rationnel. Néanmoins, dans quelle mesure est-il bien dans le même temps un enseignement de la rationalité, capable de susciter grâce à des didactiques disciplinaires spécifiques la pratique du raisonnement et de la réflexion critique chez les élèves ?

Infopollution, infobésité, désinformation, rumeur, médiocrité de l'information, invasion publicitaire, manipulation, conspirationnisme, plagiat, révisionnisme, information parodique, risques du temps réel... Si l’on veut se lancer dans une analyse critique des dérives de l’information, il convient d’abord de mieux cerner cette dernière notion et son paradoxe : capable de nourrir une connaissance, l’information peut aussi significativement empêcher d’y accéder.

Pour une approche générale de la notion scientifique d’information, signal quantitativement et mathématiquement descriptible ainsi que communicable par des moyens techniques de transmission, on pourra lire en ligne les synthèses de :

La théorie mathématique de l’information a donné lieu, par extension problématique, au développement de théories de la communication. Les ouvrages d’Armand Mattelart rendent compte tant de l’invention de la communication (L’invention de la communication, https://questionsdecommunication.revues.org/6754 ) que de l’histoire des théories de la communication (Histoire des théories de la communication : http://www.cairn.info/histoire-des-theories-de-la-communication--9782707144065.htm )

L’usage sophistique de la rhétorique et de techniques de communication, l’irrationalité liée à l’usage naïf et impensé du langage ainsi que la réduction de la connaissance à une réception passive d'informations ont donné lieu depuis l’Antiquité à une critique rationnelle dispensée par la philosophie :

La prétention de la critique rationnelle à faire disparaître l’attachement à des croyances irrationnelles peut toutefois elle-même être rationnellement et critiquement interrogée :

  • Kant délimite dans la Critique de la raison pure (Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5443790t ) le domaine des croyances indémontrables par la raison et celui des connaissances rationnellement établies (« Il me fallait donc mettre de côté le savoir afin d'obtenir de la place pour la croyance . »

  • Nietzsche, dans l’Introduction théorétique sur la vérité et le mensonge au sens extra-moral (Webnietzsche : http://www.webnietzsche.fr/verite.htm ), montre qu’exister, pour un être vivant, c’est interpréter et trouver les conditions de possibilités de sa survie dans l’adhésion à des illusions vitales.

  • Gérald Bronner montre dans L’empire des croyances (https://assr.revues.org/2407 ) que l’avancée des connaissances rationnelles redéfinit sans cesse les limites du domaine des croyances irrationnelles non seulement sans faire disparaître ces dernières mais en les nourrissant de thèmes de délire nouveaux.

Physique Chimie

Les TraAM 2014-2015 ont abouti à des scénarios intéressants en matière d'évaluation de l'information (fiabilité des sources en matière scientifique, gestion des flux d'informations, esprit critique) :

3. Être en veille : biblio-sitographie zotero

 

Sur le compte Zotero éduscol, on trouvera ainsi un ensemble organisé de signets et de références de publications imprimées et numériques relatives au thème de l'infopollution.

Les ressources proposées sont classées alphabétiquement et identifiées selon le type de support. La recherche au sein de ce réservoir s'effectue grâce au moteur de recherche interne (plein texte, par champ) ou par tag (nuage de mots clefs). Plus d'une centaine de références sont actuellement disponibles : articles de presse, travaux de chercheurs, scénarios pédagogiques, émissions de radio ou de télévision, extraits vidéos...

Zotero est un outil libre et gratuit de gestion de références et de signets qui peut s'utiliser soit via un navigateur web (extension dédiée), soit en version autonome (zotero standalone) ou nomade (application mobile).


Lettre proposée par la DNE A2
Coordination : Pascale MONTROL-AMOUROUX
Rédaction : Pierre NOBIS
Veille : Brigitte PIERRAT, Richard GALIN, Elsa VALLELIAN
Contact : dgesco.numerique@education.gouv.fr
Site : http://eduscol.education.fr/numerique/ticedu-thematique/

Pour signaler vos scénarios pédagogiques sur les ÉDU'bases, contactez votre IAN