ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Le français avec les TICE

1. Enjeux des TICE

En général

Politique ministérielle

men

Plan numérique à l'école

Discours De Luc Chatel - 4 septembre 2009
A l'occasion de son déplacement à Chaumont, en Haute-Marne, pour lancer l'expérimentation "Manuels numériques et ENT", le ministre de l'Éducation nationale a annoncé un plan numérique à l'école "sans précédent", un "Plan Orsec", a-t-il insisté, rappelant que la mise en place des Tice contribue à la réduction de la fracture numérique et à la réduction des inégalités.
Ce plan doit être opérationnel dès le 1er janvier 2010. L'objectif étant de faire de la "France un pays référent en Europe en matière de Tice."
L'annonce du plan numérique : vers la 6ème minute du discours.
Ecouter Luc Chatel sur Education.gouv.fr

Autres communications
Suivre toute l'actualité du ministère

Voir aussi
Sur éduscol : textes de référence sur les TICE
Textes réglementaires sur les TICE
Discours et communiqués de presse des ministres sur les TICE et le numérique
Rapports sur les TICE et le numérique

Lois et des textes

Loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'Ecole

Etablissement d'un socle commun de connaissances et de compétences
L'établissement d'un socle commun de connaissances et de compétences est une disposition majeure de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005.
Elle définit le socle commun en le liant à la fois aux enjeux de la scolarité obligatoire, aux impératifs de formation tout au long de la vie, à la construction de la personnalité et à la vie en société.
Le socle intègre l'ambition d'offrir à chacun les moyens de développer toutes ses facultés en mettant en valeur toutes les formes d’intelligence et toutes les aptitudes.

Journal officiel, 24 avril 2005


Décret n° 2006-830 du 11-7-2006 relatif au socle commun, modifiant le code de l'éducation

Le socle commun s'organise en sept compétences.
1. la maîtrise de la langue française,
2. la pratique d'une langue vivante étrangère,
3. les compétences de base en mathématiques et la culture scientifique et technologique,
4. la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication,
5. la culture humaniste,
6. les compétences sociales et civiques,
7. l'autonomie et de l'initiative des élèves.

La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication (TUIC)
La culture numérique implique l'usage sûr et critique des techniques de la société de l'information. Il s'agit de l'informatique, du multimédia et de l'internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux.
Ces techniques font souvent l'objet d'un apprentissage empirique hors de l'école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace.
Les connaissances et les capacités exigibles pour le B2i collège (Brevet informatique et internet) correspondent au niveau requis pour le socle commun. Elles sont acquises dans le cadre d'activités relevant des différents champs disciplinaires.

Connaissances
Les élèves doivent maîtriser les bases des techniques de l'information et de la communication (composants matériels, logiciels et services courants, traitement et échange de l'information, caractéristiques techniques, fichiers, documents, structuration de l'espace de travail, produits multimédias...).
Ils doivent également savoir :
- que les équipements informatiques (matériels, logiciels et services) traitent une information codée pour produire des résultats et peuvent communiquer entre eux ;
- que l'usage de ces outils est régi par des règles qui permettent de protéger la propriété intellectuelle, les droits et libertés des citoyens et de se protéger soi-même.

Capacités
La maîtrise des techniques de l'information et de la communication est développée en termes de capacités dans les textes réglementaires définissant le B2i :
- s'approprier un environnement informatique de travail ;
- créer, produire, traiter, exploiter des données ;
- s'informer, se documenter ;
- communiquer, échanger.

Attitudes
Le développement du goût pour la recherche et les échanges d'informations à des fins éducatives, culturelles, sociales, professionnelles doit s'accompagner d'une attitude responsable - domaine également développé dans la définition du B2i - c'est-à-dire :
- une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l'information disponible ;
- une attitude de responsabilité dans l'utilisation des outils interactifs."

BO n° 29 du 20 juillet 2006


Loi Hadopi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet

Loi n° 2009-669 du 12 juin 2009 dite Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet)
Chapitre iV : Dispositions modifiant le code de l'éducation

Article 16
Tous les élèves sont initiés à la technologie et à l'usage de l'informatique.
Dans ce cadre, notamment à l'occasion de la préparation du brevet informatique et internet des collégiens, ils reçoivent de la part d'enseignants préalablement sensibilisés sur le sujet une information sur les risques liés aux usages des services de communication au public en ligne, sur les dangers du téléchargement et de la mise à disposition illicites d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou un droit voisin pour la création artistique, ainsi que sur les sanctions encourues en cas [Dispositions déclarées non conformes à la Constitution par la décision du Conseil constitutionnel n° 2009-580 DC du 10 juin 2009] de délit de contrefaçon. Cette information porte également sur l'existence d'une offre légale d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou un droit voisin sur les services de communication au public en ligne.

www.legifrance.gouv.fr


En savoir plus

Retrouvez sur éduscol
tous les textes réglementaires sur les TICE et les compétences numériques

B2i

b2i logo rouge

Brevet informatique et Internet
Le B2i, une attestation de compétences "informatique et internet" pour les élèves
Pour assurer l'égalité des chances, l'Éducation nationale doit dispenser à chaque futur citoyen la formation aux utilisations des technologies de l'information et de la communication qui lui permettra :
- d'en faire une utilisation raisonnée,
- de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés,
- de faire preuve d'esprit critique face aux résultats de ces traitements,
- d'identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s'inscrivent ces utilisations.

Voir sur éduscol
Présentation du B2i
Dossier documentaire sur le B2i

La loi Hadopi fait référence au B2i...

En français

Point de vue de l'Inspection générale

Accompagner l’usage des TIC en classe de lettres, une nouvelle mission pour l’inspection ?
Philippe Le Guillou - Doyen du groupe des Lettres
"Nous naviguons en permanence entre ces deux pôles : faire entrer les TICE dans le cours de lettres (éduquer aux TICE non seulement par la maîtrise de l’outil mais aussi par la formation intellectuelle des élèves) ou faire entrer les lettres dans l’univers des TICE (faire évoluer les pratiques pédagogiques et didactiques en fonction des modes de réception induits par les nouveaux supports et par Internet). L’essentiel est que les élèves, tout en acquérant les compétences fondamentales définies par le socle et par les programmes de lettres, soient aussi préparés à vivre dans le monde actuel..."

Les Dossiers de l'ingénierie éducative, n° 61, mars 2008, PDF, 4-6

Tout devrait conduire le professeur de lettres à enseigner sur les TIC
Catherine Becchetti-Bizot - Inspecteur général de Lettres
"La réflexion sur les technologies numériques se trouve au cœur de la formation littéraire parce que ces TIC impliquent de nouvelles pratiques d’écriture et de lecture et induisent de nouvelles postures intellectuelles...
Rien n’oblige a priorile professeur de lettres à enseigner avec les TIC– c’est-à-dire à utiliser les supports et les outils numériques pour faire cours – même si [...] le recours à ces technologies peut améliorer et enrichir considérablement les pratique. Tout, en revanche devrait conduire ce dernier à enseigner sur les TIC – c’est-à-dire à avoir une démarche qui intègre une véritable réflexion sur ce que ces nouveaux supports procurent, induisent et modifient dans notre approche des textes et de la littérature. Le professeur de français ne peut pas faire l’économie de cette réflexion, non pas simplement parce qu’elle est dans l’air du temps, mais parce qu’elle est partie intégrante de sa discipline : comprendre (et faire comprendre à l’élève) que lire, écrire, parler, s’informer ou communiquer sont des actes conditionnés par les supports et les techniques qui les sous-tendent, qu’un texte ne peut faire sens que parce qu’il est inscrit dans un cadre et sur un certain type de support, parce qu’il est produit (et perçu) sous une forme et dans une situation qui le configurent, qui en déterminent les codes et les modes de réception… Ne sommes-nous pas ici au coeur de la formation littéraire, qu’elle soit entendue comme maîtrise de la langue, formation de la pensée ou formation du citoyen – pour reprendre la terminologie des textes officiels ?..."

TICE : des raisons d’en user
Paul Raucy, Catherine Becchetti-Bizot - Inspecteurs généraux de Lettres

Les Dossiers de l'ingénierie éducative, n° 61, mars 2008

 

Place des TIC dans les programmes

bo


Programme d'enseignement de français pour les classes de sixième, de cinquième, de quatrième et de troisième du collège

Préambule : principes et objectifs

1. L’étude de la langue
2. La lecture
3. L’expression écrite
4. L’expression orale
5. L’histoire des arts
6. Les technologies de l’information et de la communication

L'expression écrite
"Toutes les formes d’écriture sont encouragées et valorisées par  différents modes de diffusion, notamment ceux qui sont liés aux  technologies numériques, dont les apports possibles sont en la matière d’une grande richesse."

Les technologies de l’information et de la communication
"L’enseignement du français au collège prend sa part dans l’apprentissage des TIC : il se saisit de ces outils dans ce qu’ils ont de plus pertinent pour son propre contenu disciplinaire. Le professeur a recours au traitement de texte, lequel permet une visualisation particulière du texte, modifiant le rapport de l’élève à celui-ci, pour son élaboration, sa construction, sa présentation et sa diffusion.
Une initiation aux ressources documentaires sur supports informatiques, audiovisuels et multimédias est recommandée : l’élève apprend à se repérer dans cette immense bibliothèque mondiale, à trier et hiérarchiser des informations, à adopter une attitude critique et responsable.

BO spécial n° 6 du 28 août 2008
Arrêté du 8-7-2008

Socle commun des connaissances
Évaluation en collège et en lycée professionnel préparant au diplôme national du brevet

Cette note présente en annexe l'attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3.
La compétence "Utiliser des outils" est intégrée dans la compétence n° 1 "La maîtrise de la langue française".

UTILISER DES OUTILS    oui      non
Utiliser des dictionnaires, imprimés ou numériques, des ouvrages de grammaire ou des logiciels de correction orthographique 

BO n° 40 du 29 octobre 2009
Note de service n° 2009-128 du 13-7-2009
Télécharger l'attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3 PDF, 4 p.

 

eduscol

Les programmes sur éduscol
Site de la DGESCO (Direction générale de l'enseignement scolaire)
Programmes de l'enseignement primaire
Programmes de français dans l'enseignement secondaire

 

cndp

Les programmes sur le site du CNDP
Programmes de l'enseignement primaire
Programmes de français dans l'enseignement secondaire