Éduscol
Accueil    Se former    Regard sur l'enseignement des mathématiques    Apport des sciences cognitives

Apport des sciences cognitives

Les sciences cognitives apportent un éclairage nouveau sur les mécanismes d’apprentissage. Elles n’ont pas vocation à se substituer aux sciences humaines, mais apportent un regard neuf sur la naissance et le développement des capacités mathématiques chez l’enfant.

  • Chaire de psychologie cognitive expérimentale de Stanislas Dehaene au Collège de France Nouvelle fenêtre

    Stanislas Dehaene est titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale qui a été créée au Collège de France en septembre 2005. Ses recherches visent à élucider les bases cérébrales des opérations les plus fondamentales du cerveau humain : lecture, calcul, raisonnement, prise de conscience.
    Ses récents travaux, qui s’appuient sur les méthodes de la psychologie cognitive et de l’imagerie cérébrale et qui sont notamment développées avec Denis Le Bihan au centre d'imagerie NeuroSpin (INSERM- CEA) à Saclay, ouvrent des perspectives renouvelées de compréhension du cerveau humain.
    Concernant les mathématiques, on peut citer des exemples de cours et conférences filmés de Stanislas Dehaene :
    - Fondements cognitifs de l’arithmétique élémentaire (Cours 2007-2008, 6 conférences)
    - Le sens des probabilités chez l’enfant (Conférence le 15 janvier 2013)
    - L’apprentissage de régularités statistiques (Conférence le 22 janvier 2013
    - Fondements cognitifs de l’apprentissage des mathématiques (Conférence le 3 mars 2015)
    Concernant « L’apport des sciences cognitives à l’école : quelle formation des enseignants ? », on peut suivre les conférences filmées du colloque national, organisé au Collège de France par la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) en collaboration avec Stanislas Dehaene, le 13 novembre 2014.

    Collège de France