Éduscol
Accueil    Actualités    Un site : une nouvelle offre pour le théâtre sur Éduthèque

Actualités

Un site : une nouvelle offre pour le théâtre sur Éduthèque

Une plateforme de ressources et d’accompagnements pédagogiques sur le théâtre classique et contemporain.

Réseau Canopé et theatre-contemporain.net s’associent pour proposer aux enseignants de toutes disciplines des ressources et des accompagnements pédagogiques pour enseigner le théâtre classique et contemporain à leurs élèves. L’offre est disponible gratuitement sur inscription au portail Éduthèque. Les enseignants peuvent ainsi bénéficier des conditions d’utilisation du portail et croiser ces ressources avec celles des autres partenaires d’Éduthèque.

L’offre « Théâtre en acte » regroupe les ressources par rubrique : auteurs (classiques et contemporains) et œuvres (classiques, contemporaines et jeunesse).

Les enseignants trouveront, pour chaque œuvre, des activités à utiliser en classe : découverte de l’auteur, étude du texte, analyse de spectacle(s). Ces activités s’appuient sur des extraits en vidéo, des interviews, des reportages, des documents fournis par les théâtres, des photographies ou encore des vidéos d’archives.

La comparaison de mises en scène en vidéo est l’atout du site. Elle permet d’apprécier les différents partis pris des metteurs en scène. Le site en offre à l’heure actuelle pour 5 pièces sur les 11 proposées :

  • L’Atelier, de Jean-Claude Grumberg
  • Britannicus, de Jean Racine
  • La Cantatrice chauve, d’Eugène Ionesco
  • Les Fourberies de Scapin, de Molière
  • Hamlet, de William Shakespeare

Le site sera enrichi régulièrement de nouveaux contenus.

À noter, l’actualité théâtrale des pièces référencées est disponible en temps réel, pour toutes les représentations, partout en France.

Les enseignants ont la possibilité de créer un compte classe unique à communiquer à leurs élèves. Ces derniers pourront accéder à toutes les ressources du site et aux activités que les enseignants auront préalablement sélectionnées et affichées à leur vue.

Publié le 06.03.2018

Retour aux articles