Éduscol
Accueil    Actualités    Hyper lieux de la mondialisation

Actualités

Hyper lieux de la mondialisation

Pour préciser le concept d'« hyper lieu » de la mondialisation, une série d'exemples a été proposée par Libération cet été.

Théorisée par Michel Lussault, géographe et professeur à l’École normale supérieure de Lyon, la notion d'hyper lieu dans un contexte spatial mondialisé renvoie à des territoires aux identités particulières. L'auteur de cette « nouvelle géographie de la mondialisation » a pu s'en expliquer lors d'entretiens radiophoniques ou préciser sa définition lors d'un Café géo à Lyon en avril 2017.

Mais pour rendre compte de cette analyse essentielle qui réfute l'uniformisation des territoires mondialisés, des exemples précis peuvent être mobilisés. Libération a ainsi proposé la description et l'analyse de onze territoires lors d'une série de reportages. Michel Lussault signe notamment la première analyse concernant Times Square, puis les cas de Palmyre, Ipanema, Hiroshima, Istanbul, Tombouctou, Beaubourg, Lagos, Tianjin, Dubai et pour finir l'ISS sont proposés par des géographes, des historiens ou des écrivains.

Ces différents exemples peuvent constituer la base d'analyses spatiales locales de territoires lors des études de cas menées en classe de terminale notamment. Par ailleurs, cette série d'analyse permet aussi de préciser les dynamiques générales du phénomène de mondialisation.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :

Publié le 21.08.2017

Retour aux articles