SI du Conseil Régional de Haute-Normandie

Introduction

Présentation

Depuis deux ans, la Région Haute-Normandie est classée au premier rang des régions françaises pour la qualité et le sérieux de sa gestion par l’agence indépendante Public Evaluation System (PES)1. Le Conseil régional qui est une organisation publique, fonctionne grâce à des fonds publics. Il a pour finalité de satisfaire l’intérêt général, contrairement à une entreprise privée qui cherche à satisfaire des intérêts propres. C’est une collectivité locale qui intervient dans des secteurs clés de la vie quotidienne : l’éducation (les lycées), la formation professionnelle et l’apprentissage, le développement économique, l’aménagement du territoire et les infrastructures. Son objectif principal n’est pas la maximisation du profit mais l’optimisation de la qualité des services publics rendus. Dans cette optique, le système d’information de cette collectivité locale doit permettre l’organisation et la réussite de ses projets et assurer le bon fonctionnement interne de cette institution qui obéit à une logique bureaucratique. Au Conseil régional de Haute-Normandie, le système d’information (SI) a été repensé afin d’améliorer les performances de cette collectivité publique2. Madame LAMOTTE, agent au service Communication, justifie son évolution et présente ses différentes fonctionnalités.

 

 

2 Référence aux indicateurs présentés dans la présentation au Sénat :

http://www.public-evaluation.com/PDF/Presentation_Senat_31mars_OW_PES.pdf

 

 

Problématique

Même si le Conseil régional est une institution publique relativement récente, il s’organise selon une structure de type bureaucratique avec de nombreuses procédures administratives.

 

Avant la réorganisation du système d’information en septembre 2008, le Conseil régional rencontrait principalement quatre types de problèmes :

  • une utilisation excessive de supports papier pour la transmission d’informations,

  • une perte de temps causée par la lourdeur de certaines formalités administratives,

  • une connaissance insuffisante par la population des actions menées par le Conseil régional,

  • une implication des agents à renforcer.

 

L’environnement dans lequel nous évoluons change sans cesse : il devient plus complexe et plus incertain et oblige la collectivité à apporter des réponses rapides aux difficultés rencontrées sur le territoire qu’elle administre. Le système d’information doit fluidifier les flux d’informations afin d’accélérer la prise de décision. Il doit fournir aux élus les informations exactes pour déterminer les politiques régionales à mettre en place. Il doit informer en interne des actions déployées afin que chaque membre du personnel prenne conscience de sa contribution au projet collectif. Enfin il doit convaincre les usagers, qui sont également des électeurs, du bien-fondé de l’action menée par le Conseil régional.

 

Mise en oeuvre du projet

C’est en septembre 2008 que la décision de faire évoluer le système d’information de la Région a été prise.

En interne, des groupes projets ont été constitués dans chaque service afin de recenser les besoins des différents utilisateurs. Chaque groupe a ensuite nommé un référent qui a rejoint la cellule développement composée du responsable informatique du Conseil régional et d’un représentant de la SSII SOPRA ROUEN chargée de mettre en œuvre le projet. Le développement de cette application a en effet été attribué, suite à un appel d’offres, à l’établissement rouennais de la société SOPRA, groupe français de dimension internationale de plus de 12 000 collaborateurs à travers le monde. Ce groupe est spécialisé dans le consulting, l’intégration de système, l’outsourcing applicatif et les solutions applicatives.

Les utilisateurs internes du SI sont personnels du Conseil régional mais aussi des personnes employées par la région mises à la disposition d’établissements publics, tels que les agents travaillant dans les lycées par exemple.

 

En interne, l’accès au SI se fait à travers un portail unique ouvert aux utilisateurs du Conseil régional et aux personnels des lycées employés par la Région. Le nom donné au portail est ULYS comme Union des lycées et du siège.

En terme d’infrastructure, Linux, Weblogic 10, Oracle 10g ont été installés sur plusieurs serveurs, ainsi qu'Internet Explorer et Firefox sur les postes clients.

 

Du point de vue interne, la qualité du SI contribue à une meilleure efficacité du travail des agents administratifs et favorise leur implication.

Sur le plan externe, différentes technologies de l’information et de la communication ont permis de réduire le coût de certains traitements administratifs, comme la gestion des appels d’offres, mais également de faciliter la mise en place des politiques régionales comme celle destinée aux lycéens avec la carte Région.

 

SI-CR-image1