Économie et management (revue)

La revue « Économie et Management », de périodicité trimestrielle, s'adresse aux enseignants et formateurs des établissements professionnels et technologiques du secteur tertiaire.

Economie et ManagementLa revue Économie et Management a succédé à Tertiaire depuis octobre 2004 et marque, par son nom, la filiation avec cette nouvelle discipline qui devient un socle commun aux enseignements de gestion.
Économie et Management a l'ambition d’être un instrument répondant à une double exigence scientifique et pédagogique, afin de suivre l’évolution permanente de nos disciplines et de nos publics.
Aujourd’hui, tout en conservant la même cible – les professeurs de lycées d’enseignement général et technologique et de lycées professionnels –, Économie et Management développe un nouveau projet éditorial et une maquette entièrement rénovée, plus lisible, en couleur, mieux illustrée.
 

Dans chaque numéro, on trouvera les rubriques suivantes :  

  • Le Dossier : il est constitué d'un texte de synthèse, d'interviews, d'articles, de témoignages croisant les angles d'approches (économiques, juridiques, managériaux, etc.) sur une question d'actualité. 

  • En pratique : séquences pédagogiques pour tous les niveaux d'enseignement. 

  • Perspectives : avenir de l'économie et gestion, innovation pédagogique, vie de l'institution. 

  • Portrait : un professionnel décrit son parcours pour aider les élèves à mieux connaître les métiers. 

  • Noté pour vous : informations, événements, notes de lecture, sélection de sites Internet.

 

Voir sur le site de Canopé

 

Derniers numéros publiés

 

Économie et management, n° 154, janvier 2015

Enjeux et dimensions du management public

 

Image économie et management n°154En France, le management public s’est petit à petit imposé comme une discipline à part entière des sciences de gestion accompagnant la recherche et l’enseignement pour répondre aux besoins en gestionnaires publics. Pourtant, il a parfois mauvaise presse. On l’accuse d’avoir cédé sans précaution aux sirènes du management privé. Il est vrai que la réforme de l’État, diversement inspirée d’un « New Management Public », catalyse une inquiétude face aux changements impulsés au sein des administrations et des collectivités territoriales. Mais, si la modernisation des politiques et des administrations publiques semble incontournable, les différentes manières de l’atteindre n’ont pas les mêmes conséquences en termes de résultats et d’impacts. Et surtout, la finalité de l’action publique diffère fondamentalement de celle des entreprises, car elle vise une plus grande efficacité des politiques pour atteindre des objectifs collectifs au nom de l’intérêt général.

Voir sur le site de Canopé

 

Économie et management, n° 153, octobre 2014

Restructurations et mobilités professionnelles

 

Image économie et management n°153Les restructurations d’entreprise sont trop souvent réduites aux seules opérations de suppressions d’emplois. Pourtant, leur champ d’application englobe l’ensemble des transformations des périmètres internes et externes des organisations. Elles sont légitimées par la poursuite d’objectifs de performance qui ne peuvent toutefois être atteints que si les coûts sociaux induits de ces opérations ne sont pas négligés. Dans ce but, la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 contient des dispositions qui visent à fournir le moyen d’une anticipation négociée des mutations économiques. Les restructurations sont d’autant plus mal vécues par les salariés que les dispositifs de reconversion et de reclassement existants sont loin d’avoir démontré leur efficacité. En outre, aux mesures de suppression de postes destinées à contrer la crise s’ajoutent les restructurations continues produites par l’introduction de nouvelles techniques de management et des formes diverses et plus nombreuses de flexibilité qui font peser sur les salariés des risques psychosociaux graves. Il revient aux plans de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) d’anticiper les effets sur l’emploi des mutations économiques, technologiques, sociales et démographiques pour mieux en réduire les incertitudes.

Voir sur le site de Canopé

 

Économie et management, n° 152, juin 2014

Les figures de l'entrepreneur

 

Image économie et management n°152Les représentations de l’entrepreneur sont nombreuses, tantôt idéales, parfaites, voire utopiques, tantôt critiques et pessimistes. Certains discours et analyses érigent l’entrepreneur en héros des temps modernes ; d’autres décortiquent les biais, dérives, manipulations liés aux entreprises et les objectifs intéressés et peu avouables des entrepreneurs actuels. Qu’est-ce qu’un entrepreneur ? Y a-t-il un profil type ? Quels facteurs clés apparaissent de manière récurrente comme conditions de succès ? Existe-t-il des cultures ou des terrains plus propices ? Quels sont les impacts économiques, les risques juridiques liés ? Peut-on enseigner l’esprit d’entreprise et donner aux jeunes le goût d’entreprendre et d’innover ? Le dossier de ce numéro se penche sur ces questions en croisant des regards d’économistes, d’historiens, de managers et de juristes, et analyse les évolutions à travers des figures emblématiques d’entrepreneurs.

Voir sur le site de Canopé

 

Économie et management, n° 151, avril 2014

Inégalités, entreprises et société

 

Image économie et management n°151Le Dossier interroge la contradiction entre l’exigence d’égalité qui caractérise nos sociétés démocratiques, la persistance des inégalités de scolarisation et l’envolée des inégalités économiques. La rubrique En pratique ouvre une nouvelle étape de notre partenariat avec le site Ma voie économique de l’Onisep, en proposant un ensemble de réflexions et d’expériences sur l’accompagnement personnalisé. La rubrique Portrait donne la parole à Sandrine Chaussade qui, après avoir obtenu un BTS négociation relation client, a choisi de poursuivre ses études dans le domaine de la communication et des ressources humaines où elle exerce maintenant ses responsabilités professionnelles.
La rubrique Perspectives s’entretient avec Éric Charbonnier, expert des questions d’éducation à l’OCDE, pour analyser les résultats de la dernière enquête Pisa.

Voir sur le site de Canopé