Enseigner (enfin) l'oral à l'heure du numérique. Ateliers pédagogiques 2014 du séminaire "Les métamorphoses de la parole à l'heure du numérique".

Atelier 5 : Oral et maîtrise de la langue

Les deux expériences présentées touchent à une compétence particulièrement stimulante pour la formation des élèves : la mémorisation et l'organisation d'une production orale longue dans une visée créative et médiatique. Elles font comprendre, dans des contextes d'apprentissage très différents, en quoi l'enregistrement peut être un véritable brouillon de la parole.

Oral et maîtrise de la langue
Animateur : Christian Mendivé, IA-IPR, DAASEN de l'académie de Guyane

• Le Voyage d'Ulysse - Quand l'enregistrement devient le brouillon de la parole
• Paroles d'école - La radio au service de l'amélioration de la maîtrise de la langue

Les deux expériences présentées touchent à une compétence particulièrement stimulante pour la formation des élèves : la mémorisation et l'organisation d'une production orale longue dans une visée créative et médiatique. Elles font comprendre, dans des contextes d'apprentissage très différents, en quoi l'enregistrement peut être un véritable brouillon de la parole.
La première (« Le voyage d'Ulysse ») montre comment des élèves non francophones d'une classe d'accueil du collège Omeba Tobo de Kourou ont imaginé, dit et mis en images un conte, publié sur internet. Sa conception est inspirée des kamishibaï japonais.
La deuxième (« Paroles d'école ») présente une émission de radio préparée par les élèves de la circonscription de Toulon 2 et du réseau d'éducation prioritaire « La Marquisanne ». Les classes engagées dans cette action ont la responsabilité d'une des rubriques de l'émission, de manière alternée. La rubrique choisie pour l'atelier - le phonorallye - est un défi d'écriture lancé de classe à classe. Chaque classe propose, à tour de rôle, trois ou quatre bruits qui doivent être mis en récit.

Quelle relation avec l'oral ou avec la parole ?
L'oral est au cœur des deux actions. Pour « Paroles d'écoles », l'oral est particulièrement travaillé lors des phases d'entraînement à la lecture dramatisée à haute voix, préalables indispensables à la préparation de l'enregistrement radiophonique du récit créé par les élèves. Pour « Le voyage d'Ulysse », la phase d'invention du récit a donné lieu à des séances d'oral en interaction très riches, où plusieurs actes de parole ont été sollicités. Les enregistrements individuels réalisés ont permis de travailler sur une parole authentique - à aucun moment l'élève ne lit un texte -, et cette parole a été enrichie au fil des auditions et productions successives.

Quel apport du numérique ?
Les possibilités numériques autorisent une valorisation des productions orales sans pareille. Les logiciels d'enregistrement utilisés permettent aux productions d'être modifiables. Ils mettent aisément en valeur la progression et les réussites des élèves. Les logiciels de montage stimulent aussi l'enrichissement de la parole, à l'occasion du choix et de l'association d'illustrations sonores aux enregistrements proposés.

Inspecteurs référents : Christian Mendivé, IA-DAASEN de l'académie de Guyane ; Frédérique Cauchi-Bianchi, IA-IPR de Lettres, académie de Nice
Enseignants animateurs :
• Sandrine Baud, professeure de Lettres au collège Oméba Tobo, Kourou, académie de Guyane
• Claude Richerme-Manchet, professeure des écoles, chargée de mission maîtrise de la langue pour la circonscription de Toulon 2, académie de Nice
Liens :

La fiche n°1 de la brochure Lettres 2014 (pp. 8-14) : La radio au service de l'amélioration de la maîtrise de la langue (cycle 3 et collège), Claude Richerme-Manchet, académie de Nice

La fiche n°2 de la brochure Lettres 2014 (pp. 15-22) : Le voyage d'Ulysse : quand l'enregistrement devient le brouillon de la parole (classe d'accueil - UPE2A collège), Sandrine Baud, académie de Guyane

Consulter :

  • La captation vidéo de l'atelier (à venir)
Mis à jour le 23 mars 2015
Partager cet article
fermer suivant précédent