Ateliers 2013 du séminaire « Les métamorphoses du texte et de l'image à l'heure du numérique »

Atelier 2 : Rendre compte d'une lecture par l'image

La bande annonce cinématographique vise à donner au spectateur un aperçu des aspects essentiels du film tout en suscitant son désir de le voir. Selon un principe proche, la bande annonce littéraire présente une double facette : rendre compte d'une lecture et valoriser le livre lu auprès d'un public de lecteurs.

Atelier 2 : Rendre compte d'une lecture par l'image

Référent : Sophie David, IA-IPR, académie de Toulouse

La bande annonce cinématographique vise à donner au spectateur un aperçu des aspects essentiels du film tout en suscitant son désir de le voir. Selon un principe proche, la bande annonce littéraire présente une double facette : rendre compte d'une lecture et valoriser le livre lu auprès d'un public de lecteurs. Mise en œuvre dans le cadre scolaire, cette approche de la lecture conjugue donc les dimensions singulière et plurielle de l'acte de lire. Autrement dit, elle joue à la fois sur le plan de la réception personnelle de l'œuvre et de sa restitution collective au sein de la classe. Lorsqu'elle devient numérique, la bande annonce permet en outre d'associer aux textes des sons et des images, ce qui enrichit non seulement les modes de restitution mais les modalités même d'une lecture qui joue sur un imaginaire élargi. Cet atelier présente deux réalisations de bandes annonces menées respectivement en lycée et en collège.

Des bandes annonces numériques de livres au lycée.
La bande annonce se présente comme une déclinaison du « Journal du Lecteur » et plus précisément du JdL numérique. Elle vise à rendre compte d'une lecture en utilisant des capacités techniques et en développant le sens artistique. Elle s'inscrit dans les objectifs de l'enseignement de la littérature au lycée : en offrant un cadre structurant à la lecture expressive d'extraits de l'œuvre étudiée, elle peut amorcer une réflexion sur les liens qu'entretient un texte avec les mouvements littéraires ou un objet d'étude tout en facilitant la mise en résonance avec d'autres supports artistiques. Elle constitue en particulier un moyen stimulant de se préparer à l'épreuve anticipée de français.

Écrire une bande annonce pour rendre compte d'une lecture au collège.
Destinée à susciter le plaisir de lire et fondée sur l'espoir de motiver les plus récalcitrants, la réalisation de bandes annonces de romans permet d'aboutir à une évaluation autre que le questionnaire de lecture ; elle offre l'avantage de faire varier les formes d'expression et de valoriser les productions. Elle est le fruit d'un travail interdisciplinaire associant les lettres aux arts plastiques.
On se situe dans le cadre d'une tâche complexe qui prend en compte le socle commun de connaissances et de compétences et de culture, et notamment la compétence "Autonomie et initiative" pour cette réalisation concrète élaborée de manière collaborative.
Relation texte - image : Il s'agit d'une interaction dont la complexité est liée à la pluralité des textes diffusés (textes écrits et textes lus, textes d'auteurs et textes de lecteurs) mis en résonance avec des images fixes ou mobiles. C'est l'association de ces deux supports qui crée un sens - il ne s'agit pas en effet d'illustrer le texte, il faut engager un processus interprétatif - et qui va contribuer à la pertinence et à l'efficacité de la bande annonce.

Apport du numérique : Support technique (qui permet de mixer des images et du son de façon simplifiée) le numérique apparaît aussi comme un outil de communication : il s'agit de rendre compte d'une lecture sous une forme stimulante, tant pour le réalisateur que pour le public (autres élèves de la classe). Objets du quotidien, le smartphone et sa caméra notamment, deviennent alors vecteurs d'une réflexion sur la lecture et moyens de transmettre un message jusqu'à faire adopter un point de vue.

Enseignants animateurs :
• Jean-Charles Bousquet, professeur de Lettres au lycée Alexis Monteil, Rodez, académie de Toulouse,
• Pascale Grégoire, professeur de Lettres au collège Marlioz, Aix-les-Bains, académie de Grenoble.
Partenaire : Marie-José Fourtanier, professeur à l'université de Toulouse-le-Mirail.

Consulter :

Mis à jour le 05 mai 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent