École élémentaire

Dispositif «Plus de maîtres que de classes»

L'objectif premier est de rendre l'école plus juste et plus efficace, de réduire les inégalités en apportant une aide renforcée aux populations scolaires les plus fragiles. La mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » est une dimension importante de la priorité donnée à l'école primaire, dans le cadre de la refondation de l'École de la République. Ce dispositif repose sur l'affectation dans une école d'un maître supplémentaire. 

A consulter

Note d'étape N°3 du comité national de suivi "plus de maîtres que de classes", mise en ligne prévue septembre 2016

Note d'étape N°2 du comité national de suivi "plus de maîtres que de classes", janvier 2015

Suite à la première note d'étape de juin 2014, le comité national de suivi « plus de maîtres que de classes » propose une deuxième note d'étape structurée en sept préconisations. Cette note fait le point sur le pilotage académique et départemental et sur le nombre de postes dédiés au dispositif. Elle recense les différentes modalités d'intervention repérées dans les écoles bénéficiant du dispositif en distinguant co-intervention et co-enseignement.

Note d'étape n°2 du comité de suivi, janvier 2015

Annexe1 - Note d'étape 2

Annexe2 - Note d'étape 2

Note d'étape N°1 du comité national de suivi "plus de maîtres que de classes", juin 2014

Après le document "Les 10 repères pour la mise en oeuvre du dispositif "plus de maîtres que de classes" en juin 2013, qui a permis aux équipes d'écoles et de circonscriptions de s'emparer de manière efficace de ce dispsoitif, le comité national de suivi mis en place depuis janvier 2014, propose une première note d'étape articulée en douze préconisations.

Note d'étape du comité de suivi, juin 2014

10 repères pour la mise en oeuvre du dispositif "plus de maîtres que de classes" - MEN-DGESCO, juin 2013

Ce document propose un ensemble de repères, de propositions et de pistes de réflexion à l'attention des personnels d'encadrement, des formateurs et également des enseignants concernés par le dispositif. Il attire l'attention de chacun sur des points de vigilance à prendre en compte lors de l'élaboration et de la régulation des projets.

10 repères pour la mise en oeuvre du "dispositif "plus de maîtres que de classes"

Comité national de suivi "plus de maîtres que de classes" 

Présidé par madame Marie-Danièle Campion, rectrice de l'académie de Clermont-Ferrand, le comité national de suivi est constitué d'enseignants exerçant dans le premier degré, de formateurs (conseillers pédagogiques et maîtres formateurs), de représentants des organisations syndicales, de chercheurs, de cadres de l'éducation nationale. L'Inspection générale de l'éducation nationale et la Direction de l'évaluation, de la performance et de la prospective (DEPP) apportent également leur expertise aux travaux du comité qui a pour mission d'accompagner la mise en oeuvre de ce dispositif.

Consulter leRapport du comité national de suivi du dispositif "plus de maitres que de classes" remis le 29 septembre 2015 à la ministre.

  Prévenir la difficulté scolaire

Le dispositif "plus de maîtres que de classes" s'inscrit au sein de la priorité nationale donnée à l'école primaire et à la maîtrise des compétences de base dans le cadre de la Refondation de l'école. Il vise à renforcer l'encadrement des élèves dans les zones les plus fragiles en prévenant la difficulté scolaire et en permettant de nouvelles organisations pédagogiques au sein même de la classe.

Le dispositif "plus de maîtres que de classes" vise en premier lieu à prévenir les difficultés d'apprentissage des élèves ou à y remédier si certaines sont déjà installées, pour leur permettre de maîtriser les compétences indispensables à l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Diaporama : Pratiques d'enseignement et difficulté scolaire

Synthèse de travaux de recherche, diaporama
MEN-DGESCO, septembre 2013

Pour cela, le dispositif s'attache, pour chaque élève, à renforcer l'acquisition des instruments fondamentaux de la connaissance que sont la maîtrise de la langue orale et écrite, les mathématiques et la méthodologie du travail scolaire.

Prévoir les formes d'organisation les plus efficaces

L'affectation d'un enseignant supplémentaire au sein d'une école ou d'un groupe scolaire doit permettre des modalités d'intervention variées et la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques, en priorité au sein de la classe.
L'action directe auprès des élèves peut se traduire par l'enseignement de deux maîtres dans la classe, la prise en charge spécifique de groupes d'élèves en fonction de leurs besoins et, plus largement, des formes pédagogiques innovantes.

Mieux répondre aux besoins des élèves

Le dispositif "plus de maîtres que de classes" est destiné à mieux répondre aux besoins des élèves pour réussir dans leurs apprentissages, au sein même de la classe. Il offre la possibilité aux enseignants de « travailler autrement », de réfléchir et d'échanger sur leurs pratiques, de privilégier et de mettre en œuvre les stratégies pédagogiques les plus efficaces, de travailler en équipe.

Organiser la mise en œuvre du dispositif

Les écoles concernées

Les écoles concernées par le dispositif sont celles de l'éducation prioritaire, mais aussi des écoles relevant de besoins similaires, notamment les écoles rurales isolées. 7 000 emplois seront créés au total pour soutenir le dispositif.

Un projet pédagogique d'équipe

Le dispositif s'appuie sur l'engagement de l'ensemble de l'équipe enseignante, qui porte un projet partagé. Les modalités d'organisation sont inscrites au projet d'école. La mission du maître supplémentaire peut être exercée par un enseignant de l'école ou par celui spécifiquement affecté pour cela dans l'école ou dans le groupe scolaire. Le dispositif doit pouvoir s'adapter aux évolutions et aux réalités locales (besoins des élèves, évolution de la population scolaire, changements de l'équipe pédagogique). 

Ressources pour le dispositif "plus de maîtres que de classes"

Des ressources de formation proposées par l'IFÉ

Le multi-agenda

Constitué d'un ensemble de préoccupations enchâssées et orientées vers ce que l'enseignant "doit faire" : pilotage, étayage, savoirs...
Un outil, le multi-agenda

Les postures enseignantes

Contrôle, accompagnement, lâcher-prise, sur-étayage, enseignement, les postures enseignantes rendent compte de la diversité des conduites de l'activité des élèves par les maîtres pendant la classe.
Analyser les postures enseignantes

Les postures élèves

Chez les élèves, cinq postures sont analysées, - scolaire, première, ludique/créative, réflexive, refus -, elles traduisent l'engagement des élèves dans les tâches proposées : les élèves les plus en réussite disposent d'une gamme plus variés de postures et savent en changer devant la difficulté.
Analyser les postures élèves

Références

Bucheton, D., Soulé, Y. (2009). Les gestes professionnels et le jeu des postures de l'enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées. Education & Didactique, 3(3), 29-48.
Bucheton, D.(Dir) (2009). L'agir enseignant : des gestes professionnels ajustés. Toulouse : Octarès.

Un dossier thématique proposé par l'académie de Poitiers

Le développement de la mémoire, l'entretien d'explicitation, la concentration, les neuro sciences pour enseigner
Document produit par l'IEN préélémentaire de Charente. "Projet PDMQDC : un levier pour améliorer l'efficacité de son enseignement" : par le développement de la mémoire, l'entretien d'explicitation, la concentration, les neuro sciences... Un lien est fait avec les recherches d'Olivier Houdé.

Des séquences de co intervention
Proposées par des conseillers pédagogiques, des séquences portant sur différents domaines au cycle 2, numération, compréhension...) viennent illustrer ces réflexions. Elles s'appuient sur l'analyse des postures complémentaires des enseignants.

 

Texte de référence

Dispositifs « plus de maîtres que de classes »
Missions, organisation du service et accompagnement des maîtres

Circulaire n° 2012-201 du 18 décembre 2012

Mis à jour le 03 août 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent