Greta en ligne 18 juin 2012 - n°111

Eco-construction, énergies renouvelables, efficacité énergétique

Le réseau des Greta a une offre de formation diversifiée dans le domaine du développement durable. Dans ce numéro spécial de Greta en ligne, plusieurs actions de terrain témoignent de cet engagement des Greta à répondre aux nouveaux besoins des salariés et des entreprises dans le secteur de la construction. Les Greta, dans leurs actions, s'appuient sur des partenaires, sur des diplômes rénovés incluant une dimension « verte » et sur un investissement dans la formation de leurs personnels.

Education nationale : une politique volontaire en faveur du développement durable

Au sein de l'Éducation nationale, la formation professionnelle initiale comme la formation continue veillent à ce que des qualifications adaptées correspondent aux nouvelles exigences du secteur de la construction. Elles veillent aussi à ce que les formateurs aient la compétence pour former les nouveaux professionnels.

Ces deux axes, former aux besoins des entreprises et adapter la formation et la pédagogie, ont été ces dernières années, et surtout depuis le Grenelle de l'environnement, la priorité du réseau des Greta. De plus, dans ce vaste champ du développement durable - éco-construction, éco-rénovation, énergies renouvelables ou efficacité énergétique - le réseau des Greta a cherché à répondre aussi bien aux besoins des entreprises de construction et de ventes de matériaux qu'aux besoins des entreprises d'installation et de maintenance. L'Agence pour la maîtrise de l'environnement et de l'énergie (Ademe) est le partenaire privilégié de ces évolutions.

Dans l'Éducation nationale, des plates formes techniques et pédagogiques rénovées et équipées

Le programme Praxibat, initié par l'Ademe en 2009, vise à accompagner les régions dans leurs politiques d'investissement pour offrir aux organismes de formation initiale et continue des plateaux techniques de pointe pour former des professionnels futurs ou en exercice. L'Ademe, en partenariat avec les organismes, a établi un audit de l'existant dans les lycées, les centres d'apprentissage, les écoles d'architectes, les chambres de commerce et de l'industrie, l'enseignement supérieur, l'Afap. Avec les régions, les décisions d'investissements en équipements dans les différents établissements se prennent de façon cohérente en fonction des besoins locaux.

Un préalable à la formation des salariés : l'analyse des qualifications des enseignants et des formateurs et de leurs besoins en formation

Pour répondre aux exigences des entreprises en matière de développement durable, l'Ademe, après appel d'offres, a confié au Cafoc de l'académie de Nantes, l'étude des besoins de formation des formateurs de l'ensemble des organismes. Ces diagnostics donnent autant d'indications aux organismes de formation pour définir leurs priorités de formation qui, le cas échéant , peuvent être accompagnées par l'Ademe.

Création d'une offre de formation diplômante « verte »

Du niveau V au niveau II, une offre de qualification diplômante, incluant une dimension développement durable, est désormais proposée par l'Education nationale autour de différents pôles de la construction. Des exemples concrets de diplômes rénovés en témoignent.

  • Le Cap maçon est enrichi désormais d'une 7ème spécialité, le module «briques rectifiées et béton cellulaire».
  • Le Cap plâtrier plaquiste prend en compte l'utilisation de matériaux naturels produits localement : chanvre, cellulose ...
  • Le baccalauréat professionnel technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques intègre les pompes à chaleur et le solaire thermique.
  • Le baccalauréat professionnel technicien d'étude du bâtiment, option études et économie, intègre les dernières évolutions réglementaires et les normes.
  • Le baccalauréat professionnel technicien constructeur bois traite de l'isolation thermique.
  • Le baccalauréat professionnel électrotechnique, énergie équipements communicants aborde l'efficience énergétique
  • Le baccalauréat professionnel technologie sciences et technologies de l'industrie et du développement durable proposera à la rentrée 2012 des modules spécialisés dont l'éco-conception.
  • La mention complémentaire technicien en énergies renouvelables crée en 2010 deux l'option :
    - l'option A «énergie électrique »
    - l'option B «énergie thermique ».

Pour toutes informations complémentaires sur les formations, les lieux de formation

Onisep
Contact

Mis à jour le 18 juin 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent