Ateliers 2011 du séminaire « Métamorphoses du livre et de la lecture.. »

Atelier A6 - Goûter la lecture, nourrir l'écriture : les mots, un péché de gourmandise ?

Corinne Leenhardt, IA IPR (Versailles)

De bouche à oreille, en avoir l'eau à la bouche, motus et bouche cousue, mettre en bouche, avoir un mot sur le bout de la langue, avoir la langue bien pendue, ne pas mâcher ses mots, se lécher les babines : autant d'expressions françaises qui témoignent du lien étroit qui existe entre mots et mets. Mots et mets transitent par la bouche, les uns pour être digérés, les autres pour être exprimés, les uns et les autres pour être savourés.

C'est cette concomitance entre mets et mots qui est à l'origine de l'expérience pédagogique présentée dans cet atelier : partir du plaisir gustatif de l'élève d'une part pour lui faire prendre conscience que le lexique du goût s'applique autant à la nourriture qu'à la lecture / langue, d'autre part pour développer de nouvelles attitudes de lecture et d'écriture chez l'élève. A travers un parcours littéraire et culturel, cette expérience tâche de redonner aux élèves la curiosité et le goût des mots, de nourrir l'imaginaire, d'enrichir les productions écrites et de réenchanter la lecture en la présentant comme une gourmandise.

Voir aussi la fiche n°9 de la brochure 2011 : Goûter l'écriture, nourrir la lecture : les mots, un péché de gourmandise ? Mélinée Simonot (Académie de Versailles)


Animateurs : Mélinée Simonot, professeur de lettres, collège Charles Péguy, Le Chesnay (78)

Partenaire : Lucile Riegel, Librairie L'heure du thé, Versailles

Atelier du 23 novembre 2011
Programme national de formation

Mis à jour le 08 mars 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent