Culture scientifique et technologique

Introduction du jeu d'échecs à l'Ecole

L'Introduction du jeu d'échecs à l'École vise à sensibiliser un grand nombre d'enseignants aux bienfaits pour les élèves, de la pratique de ce jeu qui mobilise logique, stratégie, rigueur et capacité d'abstraction, tout en facilitant l'apprentissage de la citoyenneté par le respect des règles et d'autrui. Cette pratique s'inscrit dans le cadre de la Stratégie mathématiques, présentée par la ministre le 4 décembre 2014.

Ancrage de la pratique des échecs à l'Ecole

La loi d'orientation et de programmation du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École de la République pose les fondements d'une École juste pour tous et exigeante pour chacun. Son rapport annexé n° 2013-595 dispose qu'en matière de sciences, de technologie et plus largement de culture scientifique, un certain nombre de défis s'imposent à notre système éducatif comme susciter chez nos élèves un plaisir d'apprendre et de pratiquer les sciences.


Le jeu d'échecs s'inscrit dans le cadre de la Stratégie mathématiques, présentée par la ministre le 4 décembre 2014 :

  • la mesure 7 invite à promouvoir un environnement plus favorable à l'apprentissage par la mise en avant de la dimension ludique des mathématiques en renforçant la place et l'usage du jeu dans l'enseignement de cette discipline, notamment dans le premier degré ;
  • la mesure 9 préconise le développement et la valorisation des actions éducatives mathématiques scolaires et périscolaires.

La circulaire n° 2012-011 du 12-1-2012 intitulée « Introduction du jeu d'échecs à l'École » pose quelques principes de la mise en oeuvre du jeu d'échec au sein des classes pendant le temps scolaire, mais aussi dans le cadre périscolaire.

Objectifs généraux

Les enseignants sont invités à développer l'usage des jeux traditionnels et notamment du jeu d'échecs dans les classes. Ce jeu mobilise logique, stratégie, rigueur et capacité d'abstraction tout en facilitant l'apprentissage de la citoyenneté par le respect des règles et d'autrui.

Le jeu d'échecs a pour objectifs de :

  • développer la motivation, la concentration des élèves ;
  • encourager l'esprit d'autonomie et d'initiative des élèves ;
  • installer un environnement favorable à l'apprentissage ;
  • contribuer au développement d'attitudes et d'aptitudes intellectuelles propices à l'acquisition des compétences du socle commun, notamment les compétences « mathématiques et culture scientifique » et « autonomie et initiative » ;
  • favoriser l'apprentissage de la citoyenneté.

Public concerné

Tous les élèves des écoles, collèges et lycées. 

Vidéos

Le jeu d'échecs à l'école primaire

Le jeu d'échecs au collège

Visite de Garry Kasparov

Cadre de développement du jeu d'échecs

La pratique des échecs peut se développer :

  • dans un cadre scolaire : notamment dans les établissements  d'éducation prioritaire (REP, REP +), les internats d'excellence, les établissements de réinsertion scolaire (ERS) et les dispositifs relais, le jeu d'échecs peut être inscrit dans les projets éducatifs des écoles et des établissements ;
  • dans un cadre périscolaire : lors de l'accompagnement éducatif ou des activités péri-éducatives dans le cadre des projets éducatifs territoriaux (PEdT), la pratique des échecs peut être organisée hors temps de classe avec la Fédération française des échecs, l'UNSS ou l'USEP. 

Partenaires

À consulter

Ressources
Pour en savoir plus

L'opération « L'école sur l'échiquier » vise à sensibiliser les élèves du premier degré, leurs familles et les professeurs des écoles à la haute valeur pédagogique du jeu d'échecs.
La 4ème édition de l'opération "l'école sur l'échiquier 2017"

Mener un projet de CSTI

Éduscol propose un vade-mecum pour mener un projet de sciences ou de technologie qui résume les démarches à mettre en place, les personnes ressources et les structures partenaires.

Vade-mecum CSTI

Liste des centres de sciences (CCSTI) par académie

Mis à jour le 21 avril 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent