Ateliers 2010 du séminaire « Métamorphoses du livre et de la lecture.. »

Atelier 6 - « Voix d'accès au livre »

Françoise Gomez, IA-IPR Lettres, Académies de Lille et de Paris

Texte de présentation

Une évolution sensible du spectacle vivant rend aujourd'hui à l'acteur sa place de premier lecteur public. Le mot d'ordre vitézien « faire théâtre de tout » semble renouer avec les odéons antiques pour nous rappeler que la lecture silencieuse est plus récente que la lecture à voix haute dans l'histoire de la transmission littéraire. Des relectures « naïves » des contes du répertoire, comme Le Petit Chaperon rouge de Joël Pommerat, aux cathédrales romanesques restituées livre en main par un metteur en scène - Peter Stein et Les Possédés de Dostoïevski (I Demoni en version italienne), Guy Cassiers pour L'Homme sans qualités de Robert Musil - en passant les prestations solitaires des Luchini ou des Lormeau, le désir du livre passe aujourd'hui, de plus en plus souvent, par la médiation scénique et vocale.
Ce fait culturel, proche du phénomène de société, a ses échos et ses répercussions dans la classe. La dualité traditionnelle entre « écrit » et « oral », si elle reste fondée sur la double articulation du signe linguistique, se voit aujourd'hui débordée par des pratiques innovantes qui n'hésitent pas à mettre en voix et en espace un texte avant, et même afin d'en saisir les clés d'accès intellectuelles. Et c'est l'ensemble des compétences développées par la pratique dramatique, assistées des ressources numériques prises comme moyens et non comme fin, qui frayent vers le livre, redevenu objet singulier et désirable, des voies (voix) d'accès non pas inédites, mais nouvelles en ce sens qu'il nous faut réinventer le tête-à-tête du lecteur avec l'œuvre. L'atelier se propose d'engager les échanges sur ce nouvel espace pédagogique en partant d'un état des lieux synoptique, fédérateur de situations concrètes tirées de la pratique du collège et du lycée, sans clôture ni catalogue. Le recours au numérique et à la communication à distance, sous toutes ses formes techniques, visuelles et sonores, y sera permanent. Un lien particulier sera développé avec les enseignements d'exploration « littérature et société ».

Voir aussi


Animateurs : Philippe Cuomo, professeur de Lettres et de Théâtre au Lycée Blaringhem de Béthune, formateur, missionné auprès de la DAAC de Lille et auprès du Centre Dramatique National de Béthune ; Christine Gonez, professeur de Lettres au collège Schweitzer de La Bassée, formatrice.

Partenaires : Béatrice Picon-Vallin, CNRS, INSHEA, laboratoire ARIA ; Brigitte Jacques, metteur en scène, Compagnie Pandora.

Séminaire du 23 novembre 2010
Programme national de pilotage

Mis à jour le 29 février 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent