Greta en ligne 10 mai 2010 - n°104

Le Diplôme de compétence en langue se rénove

À la suite de l'avis favorable du Conseil supérieur de l'éducation sur l'évolution du diplôme de compétence en langue, le décret de création du nouveau DCL vient d'être publié au Journal officiel. Le DCL devient un diplôme en langue professionnelle aussi bien pour les langues étrangères que pour le français. Le DCL concerne désormais 9 langues : l'allemand, l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, l'italien, le portugais, le russe, le français langue étrangère et le français langue professionnelle. L'objectif reste le même : proposer aux adultes une reconnaissance de leurs compétences linguistiques en situation professionnelle en vérifiant leurs capacités opérationnelles en langue. Le DCL demeure la certification multi-niveaux la plus complète pour évaluer la qualité de la communication en langue.

Le diplôme comporte désormais cinq niveaux articulés avec le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (A1, A2 , B1, B2, C1). Pour chaque personne on évalue la compréhension de l'écrit, la compréhension à l'oral, la communication interactive, la production orale et la production écrite. L'épreuve reste construite à partir de la simulation d'une situation professionnelle, mais sa durée a été légèrement réduite, passant de 3 heures à 2 heures et demie. Le diplôme est ouvert à tout public, sans condition d'activité professionnelle.

Cadre européen de référence pour les langues

Création du DCL / Journal officiel du 11 mai 2010 : Définition du diplôme, conditions de délivrance, organisation de l'examen

Arrêté du 11 mai 2010 : Référentiel de certification et définition de l'épreuve

Seul le français langue professionnelle se voit décliner en 3 niveaux intermédiaires (A1.2, A2.1, A2.2) pour s'adapter aux publics visés. La durée de l'épreuve dans ce cas est d'une heure et demie.

Arrêté du 11 mai 2010 relatif au DCL en langue française professionnelle de premier niveau

L'intérêt du DCL pour les salariés et les entreprises

Au lieu d'évaluer des connaissances, l'intérêt du DCL est de certifier une compétence opérationnelle testée selon des exigences de terrain. De ce fait il est de plus en plus utilisé comme certification dans les formations financées par les collectivités, les administrations et les OPCA (organismes collecteurs des fonds de la formation continue) ou les OPACIF (organismes collecteurs et financeurs du congé individuel de formation).

Par ailleurs, plusieurs branches professionnelles, de grandes entreprises et des institutions internationales sollicitent l'Education nationale dans le cadre de leur politique de gestion des ressources humaines pour établir, grâce au DCL, un bilan et un profil linguistiques de leurs salariés préalablement à la mise en place d'un plan de formation ou d'une certification de leurs compétences linguistiques.

Rappel des points essentiels du DCL

Le DCL est un diplôme national professionnel avec un sujet unique et des sessions à dates fixes, publiées au Bulletin officiel de l'Education nationale et sur Internet. Les cahiers des charges correspondant  à l'habilitation des centres d'examens et à celles des examinateurs confèrent au dispositif une garantie d'harmonisation et de qualité.

Aucun diplôme, niveau de formation ou formation préalable ne sont exigés ou obligatoires : le candidat peut immédiatement faire valider une compétence acquise « sur le terrain ».
Les résultats sont fonction des performances réalisées à partir d'une épreuve unique, conçue pour qu'on puisse la traiter à différents niveaux.
L'épreuve repose sur une simulation (étude de cas, problème à résoudre ou scénario).

Renseignements, dates des sessions, inscriptions au DCL

 Site du DCL

Mis à jour le 22 février 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent