Paysage de l'orientation

Orientation : les priorités

L'Éducation Nationale et l'ensemble de ses partenaires se mobilisent pour permettre aux élèves de construire progressivement leur orientation et favoriser leur insertion dans le monde social et professionnel.

Le parcours Avenir

Le parcours Avenir (BO du 9 juillet 2015) vise à permettre à chaque élève de la sixième à la terminale de construire son parcours d'information d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel. 

Ancré dans les disciplines, le parcours Avenir vise trois objectifs  :

  • permettre à l'élève de découvrir le monde économique et professionnel ;
  • développer chez l'élève le sens de l'engagement et l'esprit d'initiative ;
  • perme ttre à l'élève d'élaborer son projet d'orientation scolaire et professionnel

Le parcours Avenir est un levier déterminant pour offrir à chaque élève la possibilité de préparer son orientation. Il contribue à mieux informer les élèves et à les aider à construire leur projet personnel et professionnel. Pour accompagner les équipes dans la poursuite de sa mise en œuvre, des ressources ont été élaborées et sont disponibles sur éduscol et le site de l'Onisep.

Pour en savoir plus sur le parcours Avenir

L'accompagnement du lycéen vers l'enseignement supérieur

L'orientation au lycée est renforcée et s'intégre dans le Plan Étudiants composé de 20 mesures pour aider l'élève à construire son projet d'études.

Voir aussiPlan Étudiants : accompagner chacun vers la réussite

L'accent est mis pour préparer et acccompagner le lycéen vers l'enseignement supérieur à travers le renforcement de l'information aux élèves, aux familles et aux équipes éducatives.

Le vademecum pour les proviseurs et professeurs principaux des élève de terminale

L'expérimentation du choix d'orientation donné à la famille

L'expérimentation du choix de la voie d'orientation donné à la famille en fin de troisième vise à favoriser la réussite éducative en suscitant l'implication et l'engagement de chaque élève dans son parcours. Il s'agit de donner à la famille le choix final de la voie d'orientation en fin de troisième.

Entre 2013 et 2016, 445 collèges, répartis dans 21 académies, se sont engagés dans cette expérimentation.

L'article 38 de la loi relative à l'égalité et la citoyenneté du 27 janvier 2017 ouvre une nouvelle période d'expérimentation pour une durée maximale de deux ans portant sur les années scolaires 2016-2017 et 2017-2018. En 2017, 555 établissements répartis dans 21 académies sont ainsi engagés dans l'expérimentation.

Le service public régional de l'orientation (SPRO)

La signature d'une plateforme Etat-régions le 30 mars 2016 marque une nouvelle étape dans la déclinaison du SPRO en régions.

La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale précise les compétences de l'État et des régions en matière de service public régional de l'orientation (SPRO).

L'accord-cadre relatif à la mise en oeuvre du service public régional d'orientation tout au long de la vie et à la prise en charge des jeunes sortant du système de formation initiale sans un diplôme national ou une certification professionnelle, signé au niveau national le 28 novembre 2014, a servi de suppport aux conventions qui se sont déclinés ensuite au niveau des régions.

Réforme territoriale

Les partenaires, acteurs de l'orientation

L'orientation nécessite d'associer compétences des partenaires extérieurs et les équipes éducatives pour les mettre au service des élèves. Cela se concrétise par des projets partagés que ce soient avec les structures partenaires ou les branches professionnelles.

Objectifs

L'élève doit être doté d'outils d'information et acquérir des connaissances et compétences qui lui permettent de comprendre l'environnement socio-économique proche, mais aussi un environnement plus éloigné pour s'y projeter et se préparer à en devenir un acteur.

L'équipe éducative et les partenaires extérieurs sont des acteurs majeurs de l'orientation qui peuvent développer chez l'élève le sens de l'engagement et de l'initiative.

Les actions conduites avec les partenaires du monde professionnel

Modalités d'actions

Tout au long du parcours, les interventions des partenaires des milieux économiques, sociaux et professionnels permettent de consolider les acquis de connaissances et de compétences par :

  • des actions de découverte (visites d'entreprise, forums, conférences et débats) ;
  • des interventions de sensibilisation ou de formation (intervention de chefs d'etreprise ou de professionnels) ;
  • des actions d'immersion en milieu professionnel (classe en entreprise, stages) ;
  • des projets accompagnés (mini-entreprises, reportages sur des métiers).

De nombreuses pratiques existent déjà. Il s'agit de donner une cohérence à toutes ces activités pour qu'elle prenne sens pour l'élève et lui permettre d'élaborer son parcours.

Les pôles de stages (circulaire n° 2015-035 du 25 février 2015) constituent une traduction concrète de la relation entre école et entreprise en faveur de l'orientation et de la formation. Chaque pôle de stages a pour objectif de faciliter l'accès des jeunes aux stages et aux périodes de formations en milieu professionnel (PFMP).

Par ailleurs, de nombreux établissements ont développé des actions d'accompagnement de leurs élèves vers l'insertion professionnelle, en partenariat avec le monde professionnel et d'autres acteurs de la formation professionnelle. Dans chaque académie, ces actions seront valorisées en vue de leur diffusion. Le "parcours Avenir" vise à permettre à l'élève de découvrir le monde économique et professionnel, les métiers et les formations pour éclairer ses choix d'orientation.

Textes de référence

La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République a donné à l'orientation une place essentielle dans le parcours de l'élève.

Mis à jour le 16 novembre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent