Suivez-nous
Priorités pour l'orientation

Orientation

La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République a fait évoluer le paysage de l'orientation, thème repris dans la conférence sociale de juillet 2014.

Une expérimentation pour favoriser une orientation choisie

Cette expérimentation donne à la famille le choix final de la voie d'orientation en fin de troisième. Elle est mise en place pour répondre à la volonté d'aller vers une orientation "choisie" et moins "subie". Elle concerne 117 établissements répartis sur 13 académies.

Décret n° 2014-6 du 7 janvier 2014

Pour en savoir plus

Le Parcours Individuel d'Information d'Orientation et de Découverte du Monde Économique et Professionnel (PIIODMEP)

Ce parcours, proposé à chaque élève, vise à développer la compétence à s'orienter, l'acquisition d'une culture économique et l'esprit d'entreprendre tout au long de sa scolarité. Il concernera, dès 2015, tous les niveaux d'enseignement du collège et du lycée dès la sixième, avec, pour objectif, d'aider les élèves à faire un choix éclairé pour la poursuite de leurs études.

Le renforcement du continuum de l'enseignement secondaire à l'enseignement supérieur (bac-3/bac+3)

Chaque élève peut, avec l'orientation active et la généralisation du conseil d'orientation anticipé dès la classe de première, s'orienter en fonction de son projet personnel et professionnel, de ses chances de réussite et de l'offre de formation existante.

Circulaire n° 2013-0012 du 18-6-2013 

Pour en savoir plus

Un répertoire de pratiques pour la généralisation du conseil d'orientation en classe de première est à la disposition des acteurs pour faciliter sa mise en oeuvre.

Découvrez les "cordées de la réussite", levier d'action pour élever l'ambition des jeunes. Un dispositif pour permettre le rapprochement entre le lycée et l'enseignement supérieur.

Le service public régional de l'orientation (SPRO)

La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale précise les compétences de l'État et des régions en matière de service public régional de l'orientation (SPRO).

L'article 22 de la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale concerne le service public de l'orientation et le conseil en évolution professionnelle. Il précise les rôles respectifs de l'État et des régions :

- l'État continue de définir au niveau national et de mettre en ½uvre la politique d'information et d'orientation des jeunes dans les établissements scolaires et d'enseignement supérieur de façon à développer chez tous les élèves et étudiants la connaissance des métiers et des formations qui y conduisent ainsi qu'une capacité à s'orienter  ;

- la région organise le SPRO tout au long de la vie et coordonne sur son territoire les actions des autres organismes qui y concourent en direction des publics jeunes et adultes.

 Le service public régional d'orientation (SPRO) est expérimenté dans huit régions (Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Centre, Limousin, Pays de Loire, Poitou-Charentes et Rhône-Alpes) correspondant à neuf académies.  

Mis à jour le 24 novembre 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent