Greta orientation

Bilan de compétences : faire l'inventaire de ses qualités et acquis pour construire un projet professionnel

D'une durée de 20 à 24 heures réparties sur environ deux mois, sous forme d'entretiens individuels, le bilan de compétences permet de réfléchir de façon approfondie, avec l'aide d'un conseiller qualifié, sur ses souhaits, ses acquis, ses contraintes, ses motivations. Il débouche sur un projet professionnel, avec un plan d'action précis et cadré dans le temps. Ce projet peut passer par de la formation et/ou de la VAE (validation des acquis de l'expérience).  

 

Elaborer un projet professionnel et un plan d'action
  • Le bilan de compétences peut servir :
    à choisir un métier
    à identifier la bonne formation
    à  réussir son changement d'orientation professionnelle

 

Le bilan de compétences, une démarche volontaire et confidentielle

Le bilan de compétences est une démarche personnelle qui peut être totalement indépendante de l'employeur et des besoins de l'entreprise. Il peut être réalisé hors temps de travail si l'on souhaite une totale confidentialité. Même s'il est réalisé sur le temps de travail, rien de son contenu ni de ses conclusions n'est communiqué à l'entreprise. Pour les salariés du secteur privé comme du secteur public, le droit au bilan de compétences s'exerce dans le cadre du congé bilan, du plan de formation de l'entreprise ou du droit individuel à la formation.

une démarche interactive

Elle repose autant sur l'implication du bénéficiaire que sur celle du conseiller.
Durant un bilan de compétences, on travaille sur ses expériences professionnelles (parfois extra-professionnelles) et sur ses compétences acquises, sur ses centres d'intérêt et motivations, sur ses valeurs et ses traits de personnalité. Mais il ne faut pas pour autant attendre d'un bilan de compétences la vérité absolue sur ses capacités et leur valeur sur la marché du travail.

  • Le rôle du conseiller bilan est d'écouter, d'expliciter et de reformuler les propos de la personne. Il éclaire le bénéficiaire dans la compréhension de sa problématique professionnelle et apporte des éléments méthodologiques et d'information. Il guide l'analyse, synthétise et aide au passage à l'action.
  • Le bénéficiaire du bilan quant à lui doit aussi être actif. Il fournit  des éléments d'information, analyse et formalise par écrit. Il doit aussi s'informer, se documenter, rechercher et contacter des interlocuteurs pour confronter son projet avec la réalité. Il apprend à rédiger des documents de type CV et lettre de motivation.

 Un investissement efficace

Le bilan de compétences permet :

  • une vision plus claire de sa situation professionnelle et une capacité à mieux se projeter dans son avenir professionnel
  • une prise de conscience et une formalisation de ses compétences
  • la capacité à traduire ses expériences professionnelles dans les termes utilisés dans la gestion des ressources humaines
  • l'identification des types de fonctions qu'on serait en mesure d'occuper
  • la capacité d'argumenter son projet professionnel, notamment auprès de son employeur ou d'un financeur de formation
  • la possibilité d'utiliser plus tard, de façon autonome, la méthodologie acquise à travers la démarche, par exemple dans un processus de validation d'acquis de l'expérience.

 

 

Mis à jour le 25 octobre 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent