Séminaire « L'enseignement des langues vivantes dans le premier degré »

Un outil pédagogique : le portfolio européen des langues

Christine TAGLIANTE, Centre International d'Études Pédagogiques, professeur

Le principe du portfolio

Le portfolio européen des langues a été développé à l'initiative du Conseil de l'Europe. Il existe dans l'Union européenne deux types de portfolios : un modèle junior, un modèle pour les lycées. Deux portfolios ont été élaborés et diffusés en France : un modèle junior à destination des écoles primaires et un modèle adolescent pour les lycées d'enseignement général et technologique et les lycées professionnels.

Nous développons actuellement un troisième modèle pour les collèges, et un quatrième à destination des adultes et des étudiants à l'Université. Le travail a été engagé avec une quinzaine de pays pilotes. Actuellement, tous les Etats membres qui ont signé les accords éducatifs sont en train de développer leurs propres portfolios. Tous les portfolios s'inscrivent dans le cadre européen commun qui a défini en 1976 une grille de référence des niveaux de compétences en langues étrangères.

Le portfolio doit favoriser l'apprentissage des langues étrangères, et non d'une seule langue. Il met l'apprenant au centre des préoccupations pédagogiques et se fixe pour but de lui faire acquérir des compétences communicatives qui lui seront utiles pour la vie entière.

Les portfolios ont une fonction pédagogique centrée sur l'apprentissage et une fonction d'information essentiellement destinée aux futurs employeurs puisqu'elle donne des renseignements sur le niveau de compétence atteint par l'élève ou l'étudiant. Les portfolios permettent de relater les expériences vécues dans le cadre de l'apprentissage des langues apprises. La dimension culturelle est largement prise en compte.

La composition du portfolio

Le passeport

Le passeport permet à l'élève d'indiquer le niveau de compétence qu'il estime avoir atteint dans l'une ou l'autre des langues qu'il apprend ou maîtrise, en fonction de la grille de référence du cadre européen commun. Il permet également d'indiquer, à destination des futurs employeurs, les diplômes et certifications obtenus dans les langues. La " biographie langagière ", qui recense l'ensemble des compétences langagières de l'élève, permet une auto-évaluation de la part de celui-ci.

Le dossier

Le dossier permet à l'élève de regrouper tous les documents prouvant sa connaissance d'autres cultures ou de ses débuts de compétence en langue.

Pour l'école primaire, le tableau des compétences se présente sous la forme d'une marelle. Il existe une marelle par compétence, avec des descripteurs de niveau. Chacun de ces descripteurs peut être auto-évalué par les élèves à l'aide du maître mais aussi de fiches. Lorsque le maître considère qu'une compétence est acquise, l'enfant peut coller une gommette devant la case de la marelle correspondante. Lorsqu'un élève a collé de nombreuses gommettes sur la marelle d'une langue, il s'efforce d'obtenir le même résultat pour l'autre langue. Le portfolio remplit par conséquent sa mission, qui est de favoriser le plurilinguisme.

Un outil apprécié

Dans la vie professionnelle, c'est le passeport qui s'avère le plus utile puisqu'il concourt à convaincre l'employeur.

A l'école primaire, c'est le dossier qui remporte le plus de succès car il permet d'archiver des documents (photographies, lettres) apportant la preuve que l'on connaît la langue et la culture de l'autre.

Les élèves du primaire aiment leur portfolio. Ils se sentent valorisés de travailler avec un outil européen. A l'heure actuelle, 42 pays ont signé les accords éducatifs. 22 portfolios ont été accrédités par le Comité européen de l'Éducation, ce qui représente 17 pays. La Russie, la Hongrie, l'Italie, sont en train de préparer des portfolios.

Les portfolios ont été expérimentés pendant deux ans. Au terme de cette expérience, 98 % des élèves ont répondu par l'affirmative à la question " Aimes-tu ton portfolio ? " et à 93 % à la question " Aimes-tu utiliser ton portfolio ? ". Cela signifie que même les élèves qui n'aiment pas l'utiliser l'apprécient en tant qu'objet.

Les portfolios en France sont édités par Didier. Vous pouvez le télécharger gratuitement sur le site de l'éditeur www.didierfle.com.

Mis à jour le 15 avril 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent