Suivez-nous
Accompagnement éducatif

Un temps passerelle entre l'école et la famille

L'accompagnement éducatif concerne l'ensemble des écoles élémentaires de l'éducation prioritaire et des DOM ainsi que l'ensemble des collèges publics. Le dispositif propose, aux élèves qui le souhaitent, des activités pédagogiques et éducatives après la classe.

Contribuer à la réussite de tous

L'objectif est de changer le rapport à l'École et à la connaissance. Le programme contribue à la réussite de tous en offrant à l'ensemble des élèves les conditions qui permettent une scolarité réussie.

Proposer une offre éducative complémentaire

L'accompagnement éducatif est une offre éducative complémentaire aux enseignements. D'une durée indicative de deux heures par jour, il est organisé tout au long de l'année, de préférence en fin de journée après la classe, quatre jours par semaine.

Quatre domaines sont privilégiés :

  • l'aide aux devoirs,
  • la pratique sportive,
  • la pratique artistique et culturelle,
  • au collège, la pratique orale des langues vivantes.

Pour en garantir l'efficacité, les heures d'accompagnement éducatif seront effectuées par petits groupes d'élèves et devront répondre à des objectifs pédagogiques et éducatifs précis. Elles seront donc coordonnées par un enseignant référent et prises en charge soit par des enseignants, soit par des assistants d'éducation.

L'accompagnement éducatif doit être coordonné avec les dispositifs existant hors temps scolaire (contrat locaux d'accompagnement à la scolarité, contrats éducatifs locaux, programmes de réussite éducative, études surveillées, etc.), sans se substituer à eux, afin de proposer une offre cohérente.

Les parents d'élèves sont informés de l'offre d'accompagnement éducatif proposée par l'établissement et de son intérêt pour leur enfant. Ils sont garants de son assiduité dès lors qu'il s'y engage. L'accompagnement éducatif constitue une réponse à une forte demande sociale de prise en charge des élèves après la classe.

Le recentrage de l'accompagnement éducatif sur l'éducation prioritaire

Dans son rapport de mai 2010 « L'éducation nationale face à l'objectif de la réussite de tous les élèves », la cour de comptes notait une mise en œuvre du dispositif concernant peu d'écoliers des écoles RAR et RRS.

La refondation de l'éducation prioritaire initiée dans 102 Réseaux d'éducation prioritaire renforcés (REP+) à la rentrée 2014 puis développée à la rentrée 2015 à hauteur de 350 REP+ et 739 REP prévoit de réorienter progressivement ces moyens vers les territoires qui en ont le plus besoin

Voir aussi le site dédié à la refondation de l'éducation prioritaire

L'accompagnement continu en classe de 6ème de l'éducation prioritaire

Dans le cadre de la refondation de l'éducation prioritaire, sera notamment développé « un accompagnement continu jusqu'à 16h30 pour les élèves de 6e ». Ce recentrage d'une partie des moyens de l'accompagnement éducatif sur l'accompagnement continu des élèves de 6e d'éducation prioritaire leur permettra d'avoir accès à un contenu éducatif aux moments laissés libres dans leurs emplois du temps : aide aux devoirs, soutien méthodologique, tutorat, recours à l'application "D'COL", etc.  Ce dispositif sera mis en œuvre dans les établissements les plus difficiles et progressivement étendu à l'ensemble des collèges de l'éducation prioritaire.  Au cours de la journée, l'accompagnement continu jusqu'à 16h30 sera obligatoire pour tous les élèves de sixième. 

Données chiffrées

En 2013-2014, ont bénéficié de l'accompagnement éducatif 219 071 écoliers et  674 461 collégiens des écoles et collèges publics,

  • soit 90 % des élèves de l'éducation prioritaire (écoles et collèges),
  • et, soit 33% des élèves des écoles élémentaires et 32 % des élèves des collèges.

Les heures d'accompagnement éducatif offertes aux élèves des écoles élémentaires publiques de l'éducation prioritaire et de l'ensemble des écoles élémentaires des DOM  se répartissent comme tel :

  • 64 % pour l'aide au travail scolaire,
  • 22 % pour la pratique artistique et culturelle,
  • et 13% pour la pratique sportive.
Mis à jour le 11 mai 2015
Partager cet article
fermer suivant précédent