L'actualité d'éduscol

100% de réussite en CP

Pour combattre la difficulté scolaire dès les premières années des apprentissages fondamentaux et soutenir les élèves les plus fragiles, les classes de CP des REP+ sont dédoublées à la rentrée 2017. L'objectif global dans lequel s'inscrit cette mesure est "100% de réussite en CP" : garantir, pour chaque élève, l'acquisition des savoirs fondamentaux - lire, écrire, compter, respecter autrui. Pour accompagner les enseignants et les formateurs dans la mise en oeuvre de cette mesure, des outils sont mis à leur disposition.

Les ressources d'accompagnement du nouveau programme de cycle 2

Les ressources pour le cycle 2 disponibles sur éduscol sont toutes mobilisables pour accompagner les professeurs en CP « 100 % de réussite » dans la construction des situations d'enseignement.

La continuité des apprentissages entre la grande section et le cycle 2 contribue à mettre les élèves en situation de réussir au CP. À ce titre, les ressources d'accompagnement du programme de l'école maternelle, en particulier du domaine « Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions », peuvent constituer des points d'appui utiles sur l'oral, le lien oral-écrit (activités phonologiques, comptines, dictées à l'adulte), l'écrit (fonction de l'écrit, principe alphabétique), la littérature de jeunesse.

L'apprentissage des fondamentaux en lecture et écriture

Une sélection de ressources axées sur le CP, le travail en petits groupes et la différenciation pédagogique est proposée. Adossées au programme et en cohérence avec les recommandations du référentiel pour l'éducation prioritaire, elles abordent des points clés des gestes professionnels et des situations d'apprentissage pour la réussite de ce dispositif.

Inscrire l'action pédagogique dans la continuité des apprentissages de l'école maternelle

Le programme de cycle 2 (Bulletin officiel spécial no 11 du 26 novembre 2015) s'inscrit dans la continuité de l'école maternelle. En outre, en éducation prioritaire, garantir l'acquisition du « Lire, écrire, parler » et favoriser le travail collectif des équipes sont des facteurs qui contribuent fortement à la réussite des élèves.

Le programme de l'école maternelle (Bulletin officiel spécial no 2 du 26 mars 2015) est structuré en cinq domaines d'apprentissage. Le premier d'entre eux, « Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions », affirme la place primordiale du langage comme condition essentielle de la réussite de chacun.

Poursuivre les activités phonologiques de la maternelle au CP pour mettre les élèves en situation de réussite en lecture-écriture

Le niveau de conscience phonologique de l'enfant pré-lecteur en grande section de maternelle est prédicteur de la réussite au CP.

Développer la maîtrise du langage oral

L'oral est travaillé dans une grande variété de situations scolaires et fait aussi l'objet de séances d'enseignement spécifiques. À l'entrée au CP, la diversité des compétences langagières reste forte : certains élèves ont encore besoin d'entrainements alors que d'autres sont à l'aise dans la plupart des situations. La différenciation est indispensable, les interactions entre pairs plus ou moins habiles étant favorables aux progrès des uns et des autres.

Travailler la production de discours variés, adaptés et compréhensibles pour permettre à chacun de conquérir un langage plus élaboré

Plusieurs variables guident les éléments de progressivité, en particulier la régulation voire le guidage de l'adulte qui peuvent être forts au CP et devront décroître, sans jamais faire défaut à ceux qui en ont besoin.

Conduire chaque élève à identifier les mots et à construire du sens

Au CP, les élèves poursuivent et développent la pratique d'activités sur le code selon deux visées :
- la construction du principe alphabétique ;
- la découverte du principe orthographique.

Il s'agit d'automatiser progressivement les compétences de décodage des mots inconnus réguliers et de reconnaissance des mots fréquents et des mots irréguliers mémorisés. La compréhension fait l'objet d'un enseignement explicite, d'abord à partir de textes lus par l'enseignant, ensuite à partir de textes découverts en lecture collective puis autonome.

Construire des activités systématiques pour installer et perfectionner la maîtrise du code alphabétique et la mémorisation des mots 

Ces activités peuvent être adaptées aux sons et / ou aux mots étudiés en classe et aux capacités des élèves, constituant ainsi un outil de différenciation pédagogique au sein du groupe. Elles s'accompagnent d'une phase orale d'explicitation des démarches et des erreurs, enjeu particulièrement important en éducation prioritaire (on pourra se reporter au dossier Enseigner plus explicitement, issu d'un groupe de travail piloté par la Dgesco et téléchargeable sur le site de référence de l'éducation prioritaire).

Instaurer des situations régulières de production d'écrits

C'est en relation avec toutes les autres composantes de l'enseignement de français et en particulier avec la lecture, que les élèves acquièrent peu à peu les moyens d'une écriture relativement aisée. La place importante accordée à la production d'écrits joue un rôle essentiel dans la réussite de l'apprentissage de la lecture. Au CP, les élèves sont régulièrement en situation de production écrite.

Proposer des situations de production d'écrits courts dans des contextes variés

Le guidage du professeur est nécessaire pour l'élaboration de textes. Les échanges préparatoires sont constitutifs du travail du langage oral. L'aide apportée par la dictée à l'adulte est indispensable.

Faire entrer les élèves dans une réflexion organisée sur le fonctionnement de la langue

L'acquisition d'une aisance à l'oral, l'accès à la langue écrite en réception et en production s'accompagnent de l'étude du fonctionnement de la langue et permettent de produire des énoncés oraux maitrisés, des écrits simples, organisés, ponctués et de plus en plus complexes. L'élève commence à exercer une vigilance orthographique.

Permettre à chacun d'approfondir sa réflexion sur le fonctionnement de la langue française et d'acquérir des savoirs lexicaux et grammaticaux

L'étude de la langue joue un rôle déterminant pour amener les élèves à considérer la langue comme objet d'étude et non plus seulement comme moyen de communication.

Favoriser le lire, écrire, parler dans tous les enseignements

Tous les enseignements concourent à la maîtrise de la langue. « Questionner le monde », en permettant aux élèves de construire des connaissances pour décrire et comprendre le monde qui les entoure, développe leurs capacités à raisonner et à manipuler, à l'oral comme à l'écrit, des formes d'expression et un lexique spécifiques.

Comparer des modes de vie et commencer à s'inscrire dans l'espace et dans le temps, en mobilisant des compétences langagières à l'oral et à l'écrit

Mis à jour le 16 août 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent