L'opération école ouverte

Présentation de l'opération Ecole ouverte

École ouverte accueille dans les collèges et les lycées des enfants et des jeunes de zones défavorisées qui ne peuvent pas ou peu partir en vacances. Ce dispositif propose des activités éducatives durant les congés scolaires, les mercredis et les samedis.

Accueillir les élèves pendant les vacances

Grâce à l'opération École ouverte des enfants et des jeunes qui ne peuvent partir en vacances participent à des activités variées et éducatives organisées dans des collèges et des lycées volontaires.

       À l'affiche

Née en 1991, École ouverte fête son anniversaire, l'anniversaire d'une opération pionnière pour l'accompagnement des élèves hors temps scolaire ! À la base, une idée simple : ouvrir les portes des collèges et des lycées pendant les vacances scolaires, les mercredis et samedis durant l'année scolaire, pour accueillir des enfants et des jeunes qui ne partent pas ou peu en vacances et qui ne fréquentent pas ou peu les structures locales d'accueil et de loisirs. À l'arrivée, des effets positifs bien connus des acteurs à tous les niveaux : des élèves plus motivés, un climat d'établissement amélioré, des partenaires impliqués autour de l'École ... un enjeu d'éducation !

L'opération École ouverte permet aux établissements volontaires des quartiers défavorisés ou des zones rurales d'ouvrir pendant les vacances scolaires ainsi que les mercredis et samedis afin d'offrir à des jeunes un programme riche d'activités organisé par des professionnels de l'éducation.

Née en 1991 du constat d'un désœuvrement des jeunes qui ne peuvent partir pendant les vacances, cette opération continue de rencontrer un franc succès auprès des jeunes et des familles.

École ouverte est une opération interministérielle associant le ministère de l'Éducation nationale et le ministère de la Ville.

Les objectifs de l'opération

  • L'opération s'adresse prioritairement aux jeunes qui ne partent pas en vacances et qui vivent dans des zones urbaines ou rurales défavorisées. Elle vise à favoriser leur intégration sociale et scolaire et contribue ainsi à l'égalité des chances.
  • L'opération valorise l'image de l'École et crée des rapports différents entre les élèves, les personnels de l'établissement et les familles.
  • Elle peut permettre une évolution des relations pédagogiques et redonner à des élèves, par une pédagogie du détour, le sens de l'École et l'envie d'apprendre. Elle favorise également la liaison école/collège en accueillant des élèves de CM2 au collège et la liaision collège/lycée en accueillant des élèves de 3ème au lycée.

Les caractéristiques de l'opération

  • L'opération repose sur le volontariat du chef d'établissement, des membres de l'équipe éducative et de l'ensemble des intervenants impliqués dans l'opération.
  • L'opération propose une large palette d'activités éducatives dans les domaines scolaire, culturel, sportif et de loisirs.
  • Le programme d'activités est construit autour d'un projet éducatif intégré au projet d'établissement. Ce projet est le fruit d'une réflexion commune sur la politique d'accompagnement des élèves mise en oeuvre au sein de l'établissement.

Quelques chiffres

En 2012 :

  • 651 établissements réalisateurs
  • 150 583 participations aux différentes sessions
  • 11 159 intervenants
  • 2 505 semaines d'ouverture

Mise en œuvre de l'opération

L'opération est mise en œuvre à différents niveaux : national, régional et local.

Au niveau national

La Commission nationale est composée des représentants des partenaires nationaux. Elle élabore chaque année l'appel à projets national dans lequel sont déclinées les grandes orientations annuelles de l'opération.

Depuis 2010, les partenaires sont :

  • le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative : la direction générale de l'enseignement scolaire,
  • le ministère de la ville : le secrétariat général du comité interministériel des villes et l'agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances.

Au niveau régional

Dans chaque région, un groupe de pilotage régional (GPR) est mis en place autour du préfet de région et du ou des recteurs. Il comprend les représentants des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l'Etat (de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, de la culture etc.).

Au niveau local

Des membres d'associations, des intervenants de centres sociaux et de loisirs, des étudiants et des parents d'élèves s'associent à l'équipe éducative, pédagogique et aux autres personnels de l'établissement pour réaliser des activités dans le cadre de l'opération École ouverte.

Les partenaires de l'opération

Des partenariats viennent enrichir et diversifier les activités proposées aux jeunes. Certains ont été mis en place spécifiquement dans le cadre d'École ouverte et d'autres, plus généraux, comportent un volet consacré à l'opération.

Les partenariats avec les fédérations sportives

Le ministère de l'Éducation nationale, l'Union nationale du sport scolaire (UNSS) et l'Union sportive de l'enseignement du premier degré (USEP) ont signé une convention de partenariat avec des fédérations sportives, permettant de développer la pratique d'activités sportives dans le cadre notamment de l'opération École ouverte : Partenariats au service de l'Éducation nationale dans le domaine du sport (Bulletin officiel n°14 du 2 avril 2009).

Ces fédérations sont :

  • La Fédération française handisport et la fédération française du sport adapté
  • La Fédération française de canoë-kayak
  • La Fédération française d'escrime
  • La fédération française de judo et disciplines associées

Le partenariat avec la Fédération française d'échecs

En 2007, le ministère de l'Éducation nationale et la Fédération française d'échecs ont signé une convention de partenariat afin de développer la pratique des échecs, notamment dans le cadre de l'opération École ouverte.
Convention-cadre entre le MENESR et la Fédération française des échecs (BO n°11 du 15 mars 2007)

L'opération "pompiers juniors"

L'opération "pompiers juniors" est un partenariat mis en place depuis 2006 avec les sapeurs-pompiers. Elle vise tous les établissements participant à École ouverte et en priorité les collèges des réseaux "ambition réussite". Cette opération a fait l'objet d'une note interministérielle de présentation de l'opération pompiers juniors.

Les objectifs de l'opération :

  • développer la citoyenneté dans le domaine de la sécurité civile,
  • reponsabiliser les jeunes au sein de l'établissement,
  • sensibiliser les élèves au métier de sapeur-pompier,
  • améliorer l'image des acteurs du secours dans les quartiers difficiles.

Trois réunions interrégionales ont eu lieu en mars 2006 pour lancer l'opération. Pour en savoir plus, consulter les documents remis aux participants qui comprennent des exemples de conventions et de fiches projets.

Fiches projet :

Chiffres-clés et bilans

L'opération École ouverte est réalisée en année civile. Des enquêtes annuelles menées auprès des académies permettent d'établir le bilan de l'année passée et de connaître les prévisions de l'année en cours.

Les prévisions 2015

  • 768 établissements prévoient de participer à l'opération, dont 88 % de collèges ;
  • 65 % des établissements réalisateurs relèvent de l'éducation prioritaire et/ou sont situés en ZUS ;
  • Environ 2 582 semaines d'ouverture sont prévues dans les établissements ;
  • Environ 1425 994 participations d'élèves sont attendues.

Le bilan 2014

  • 617 établissements du second degré ont participé à l'opération École ouverte, dont 92 % de collèges ;
  • 60 % des établissements réalisateurs relèvent de l'éducation prioritaire et/ou sont situés en zones urbaines sensibles ;
  • Près de 2 015 semaines d'ouverture des établissements ont été comptabilisées, dont 38 % pendant l'été, 49% pendant les petites vacances scolaires et 13% les mercredis et samedis ;
  • Environ 92 776 participations ont été comptabilisées aux différentes sessions de l'opération ;
  • 7 886 personnes ont assuré l'encadrement, dont 39,3 % d'enseignants ;
  • 8,4 M d'euros de financements nationaux et 718 000 euros de financements locaux ont été consacrés à l'opération.

Les bilans annuels

Depuis la mise en place d'École ouverte, les bilans annuels font état d'une expansion puis d'une constante du dispositif. 

Les acteurs soulignent par l'enquête qualitative les effets positifs de l'opération sur : 

  • le climat général à l'intérieur de l'établissement (climat plus serein, diminution des phénomènes de violence),
  • l'image de l'établissement (dans le quartier et auprès des partenaires locaux),
  • l'ouverture de l'établissement sur son environnement ( accroissement des partenariats avec les acteurs locaux et les associations)
  • les relations entre les jeunes et les personnels de l'établissement (enseignants notamment par un cadre d'apprentissage favorisant la bienveillance et le bien-être des élèves) et entre l'établissement et les familles (meilleure implication des familles dans la scolarité de leur enfant)
  • le comportement des jeunes (baisse des phénomènes d'incivilités, diminution de l'absentéisme et des exclusions,comportement plus respectueux à l'égard des lieux et des personnes),
  • l'intégration sociale et scolaire des élèves de primaire,
  • le rapport des jeunes à l'école.   

Les bilans depuis 2001:

 

Mis à jour le 03 février 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent