Lycée professionnel

Réussir l'entrée au lycée professionnel

Après la classe de troisième, le passage au lycée professionnel nécessite une attention particulière pour préparer au mieux les élèves aux spécificités de cette voie de formation. La première année dans la voie professionnelle est particulièrement accompagnée, qu'il s'agisse des enseignements généraux ou professionnels, de l'alternance et aussi de la confirmation des choix d'orientation. Cet accompagnement est déterminant pour la réussite des élèves.

A la rentrée 2016, tous les moyens d'action permettant aux jeunes de réussir leur entrée dans la voie professionnelle sont mis en œuvre pour atteindre les objectifs suivants, formalisés dans la circulaire n° 2016-055 du 29 mars 2016, Réussir l'entrée au lycée professionnel

Accueillir l'élève

Des journées d'accueil et d'intégration

Tout comme celui qui entre en lycée général et technologique, l'élève découvre un nouvel environnement (lieu, classe, enseignants, lycéens) et s'approprie son nouveau statut de lycéen. Pour permettre cette adaptation, une période spécifique d'accueil et d'intégration est organisée en début de l'année scolaire par l'équipe pédagogique et éducative. Celle-ci permet de :

  • favoriser l'intégration de chaque élève et de marquer son entrée dans la voie professionnelle,
  • expliciter les attentes de l'équipe pédagogique,
  • sensibiliser l'élève aux compétences et aux comportements attendus au lycée et en milieu professionnel.

 Cette période peut associer parents et organisations partenaires de l'établissement.  Les actions proposées couvrent trois thématiques :

Permettre à l'élève d'intégrer un environnement

Favoriser l'intégration des élèves dans leur environnement (classe, établissement, contexte local) par des actions collectives.

Mieux connaître chaque élève

Prendre connaissance de chaque élève, de ses acquis et de sa motivation afin de l'aider à affiner son projet professionnel et d'adapter le projet pédagogique de l'équipe, notamment la consolidation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et la préparation des premières périodes d'accompagnement personnalisé.

Marquer l'entrée dans un métier

Contribuer à une projection de l'élève dans le métier par des travaux pratiques et par des visites d'entreprises, expliciter les attentes de l'équipe pédagogique, sensibiliser l'élève à la contribution du monde professionnel à sa formation ainsi qu'aux compétences et attitudes attendues au lycée et en milieu professionnel.

Consolider le projet de l'élève

Une période de consolidation de l'orientation de l'élève

La construction du projet, qu'il s'agisse de confirmation, consolidation ou encore d'ajustement, joue un rôle important dans la persévérance scolaire et dans la réussite de l'élève. Le choix d'orientation est réversible et l'élève a la possibilité de changer d'avis, sans pour autant que son parcours scolaire n'en soit affecté.

Dans cette perspective, une période de consolidation de l'orientation est prévue pour tous les élèves qui entrent en seconde professionnelle et en première année de CAP. Cette période prend appui sur la connaissance de l'équipe pédagogique de leurs acquis et de leurs motivations grâce à un positionnement pédagogique et des entretiens individuels. Cette période permet de confirmer, consolider et ajuster le projet de l'élève.

 Un élève qui s'est manifestement trompé d'orientation peut, jusqu'aux vacances de la Toussaint, sur proposition de l'équipe pédagogique et avec l'accord de l'élève et de sa famille, changer de secteur professionnel, ou de voie d'orientation en rejoignant la voie générale et technologique s'il s'avère que la formation qu'il suit ne lui correspond pas.

Les ajustements se limitent à la correction des erreurs manifestes d'orientation vers la voie professionnelle, vers un niveau de diplôme ou vers une spécialité. L'application nationale Affelnet permet d'identifier les places vacantes, d'exprimer le vœu d'affectation de l'élève et de procéder à l'affectation.

Chaque demande de réorientation en lycée général et technologique fait l'objet d'une autorisation par l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale.

Les élèves concernés sont accompagnés : des stages passerelles sont organisés, par bassin, dès la Toussaint.

Préparer l'élève à la première PFMP

Une semaine pour préparer l'arrivée en milieu professionnel des élèves

Le principe de la formation professionnelle  repose sur une pédagogie qui allie périodes de formation dans le lycée et périodes de formation en milieu professionnel. Les fonctionnements dans ces deux lieux de formation sont très différents.

L'élève passe d'un environnement de lycéens à un environnement d'adultes basé sur les relations du travail, tant vis-à-vis de l'employeur que des salariés de l'entreprise. Une phase de préparation est donc nécessaire.

Afin d'accorder à la première période de formation en milieu professionnel (PFMP) l'attention qu'elle mérite et favoriser son bon déroulement, l'équipe pédagogique élabore une préparation à l'arrivée en milieu professionnel. Ce temps, construit en relation avec les partenaires professionnels, facilite l'intégration de l'élève dans une organisation et dans une équipe de travail, en identifiant les attendus du monde professionnel et en prenant connaissance et en respectant les règles internes indispensables, notamment de sécurité. Cette préparation associe l'équipe pédagogique et l'organisme d'accueil et se déroule au lycée avant la première période de formation en milieu professionnel et/ou pendant celle-ci.

La circulaire n° 2016-053 du 29 mars 2016 relative à l'organisation et l'accompagnement des périodes de formation en milieu professionnel précise les conditions de mise en œuvre des périodes de formation en milieu professionnel.

Donner du temps pour apprendre

Fin de l'évaluation certificative en classe de seconde professionnelle

A partir de l'année 2016-2017, il n'y a plus d'évaluation certificative en classe de seconde professionnelle, afin laisser au jeune du temps pour les apprentissages en allégeant la pression des évaluations certificatives.

  • en mathématiques et sciences physiques et chimiques et en prévention-santé-environnement, les évaluations des épreuves du diplôme intermédiaire (CAP ou BEP) seront redéfinies par arrêté ;
  • pour les autres épreuves du diplôme intermédiaire, les corps d'inspection veilleront à ce que les situations d'évaluation soient organisées en classe de première ;
  • en éducation physique et sportive, un bilan et une réflexion sur le devenir des évaluations ont été engagés dès le printemps 2016.

Informer les collégiens sur la formation professionnelle

Des jumelages entre les collèges d'une part et les lycées professionnels et centres de formation d'apprentis (CFA) d'autre part

Le parcours Avenir et les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), offrent à tous les élèves de collège une première approche des métiers, des diplômes et des formations.

Des conventions de jumelage entre le collège, des lycées professionnels et CFA  permettent de :

  • développer les liens et les échanges entre les équipes des collèges et du lycée professionnel et du CFA et entre élèves de collèges, de lycées professionnels et apprentis ;
  • faire connaître au sein du collège les modalités de formation en lycée professionnel et en CFA, notamment caractérisées par l'alternance ;
  • développer des actions favorisant la continuité pédagogique par une connaissance réciproque des attendus et contenus de formation.
Mis à jour le 03 août 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent