Éduscol
Accueil    Actualités    Rencontrer les œuvres avec le numérique - Académie de Besançon

Actualités

Rencontrer les œuvres avec le numérique - Académie de Besançon

Durant cette année, les enseignants d'arts plastiques de l'académie de Besançon se sont interrogés sur la rencontre avec l'œuvre d'art dans l'espace virtuel et comment ce dernier permet d'aborder et de diffuser des contenus variés s'adressant à des publics hétérogènes. 

L’équipe numérique de l’académie de Besançon a délibérément choisi de travailler une thématique qui s’impose par son actualité régionale, nationale et internationale : l’année 2019 célèbrera le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet. Originaire d’Ornans, petite ville située à 25 km au sud-est de Besançon, le maître du réalisme naissait le 10 juin 1919 dans la maison familiale, le long de la Loue. 

Les ressources publiées par l’équipe numérique de l’académie de Besançon se présentent sous la forme de murs collaboratifs, appelés padlets. Simples d’accès, faciles à utiliser, ils permettent à chaque usager – professeurs d’arts plastiques ou d’autres disciplines, élèves, parents – de s’approprier des contenus suivant son niveau de connaissance, son intérêt pour le réalisme, son goût pour cette période de l’histoire de l’art… ou pour toute autre raison. Ludiques, interactifs, les contenus iconologiques, plastiques, thématiques, problématiques, historiques, esthétiques, sitographiques… sont autant d’entrées en matière qui renvoient, suivant des niveaux de difficulté gradués, à d’autres champs d’exploration, toujours en lien avec la thématique générale de Gustave Courbet.


Pour les professeurs, les situations d’apprentissage propres à l’enseignement des arts plastiques sont à construire à partir de cette offre collaborative, largement ouverte sur des usages numériques multimédias.
Pour les élèves et leurs parents, les padlets constituent des moyens de poursuivre une réflexion et une recherche inhérentes à la thématique de Courbet. 

Convaincue que la mutualisation et le partage de l’information sont l’une des pistes les plus prometteuses de la pédagogie collaborative, l’équipe numérique de l’académie de Besançon a travaillé dans le sens de la mise en commun et de la coopération.

Choix relatifs à la mise en forme

Padlet, plateforme constituée de « tableaux » en réseau, s’est imposé à l’équipe comme l’outil collaboratif numérique le plus pertinent.

Cette plateforme en ligne permet de :

  • créer une arborescence de contenus avec diverses options de présentation (par bandes, par colonnes, par superpositions de pages, etc.) ;
  • trier nos réflexions par entrée, faisant le lien entre l’œuvre de Gustave Courbet et les programmes disciplinaires d’arts plastiques ;
  • travailler de manière collaborative et simultanée ;
  • constituer une « archive » de recherches autour de Courbet ;
  • mettre à disposition en un même lieu des ressources jusqu’alors déconnectées les unes des autres ;
  • proposer un support multimédia (audio, vidéo, image, photo, texte) ; 
  • hiérarchiser des contenus et, ainsi, proposer différents niveaux de lecture pour s’adresser à tous les publics (à tous les niveaux scolaires, aux élèves comme aux enseignants, aux initiés comme aux non initiés) ;
  • créer différents « chemins » pour que celles et ceux qui consultent ces tableaux padlet  puissent choisir leur parcours en fonction de leurs recherches et de leur niveau d’expertise. Ils permettent, a contrario, de laisser à l’aléa le soin de déterminer leur cheminement.

Cette plateforme a été aussi choisie pour :

  • faciliter l’appropriation des contenus de manière intuitive ;
  • privilégier un outil proche des usages numériques familiers des élèves ;
  • exporter, partager et exploiter ces tableaux padlet dans la classe avec les élèves ; 
  • mettre en place une forme d’interactivité et de travail collaboratif à plus grande échelle (interdisciplinaire, académique, inter-académique) en invitant à partager des scénarios pédagogiques sur un espace dédié ;
  • proposer un contenu évolutif.

La navigation sur Padlet, bien que souple et intuitive, trouve ses limites : nombre de pages restreintes dans sa version gratuite, accumulation des pages ouvertes, difficulté de refaire le parcours inverse, etc..


Choix relatifs aux contenus

Les entrées ont été choisies en lien direct avec les programmes disciplinaires du collège (B.O.E.N. n° 11 du 26 novembre 2015) et du lycée (B.O.E.N. n° 9 du 30 septembre 2010)

  • « La mise en regard et en espace » (cycle 3).
  • « La ressemblance » (questionnement des cycles 3 et 4 au collège). La « question de la représentation » (classe de 1re en enseignement facultatif toutes séries au lycée). « Le rapport au réel » (cycle 4) et « la réalité concrète d’une production ou d’une œuvre » (cycle 3).
  • [La matérialité] : « La matérialité et la qualité de la couleur » (cycles 3 et 4) ; « La matérialité de la production plastique et la sensibilité aux constituants de l’œuvre » (cycle 3 au collège)
  • « La représentation, images, réalité et fiction » (cycle 4). « Figuration et image » et « Figuration et construction » (classe de 1re en enseignement obligatoire, série L). 
  • « Le dispositif de représentation » (cycle 4). « La représentation [procédés, processus, codes] (classe de 1re en enseignement facultatif toutes séries au lycée).

Les contenus sont déclinés suivant :

  • les différents niveaux de lecture et d’informations : de l’image à son analyse, d’une communication grand public à celle d’un niveau plus soutenu ;
  • les liens entre l’œuvre de Courbet et celles d’autres époques, notamment l'époque contemporaine, et les rapports aux questionnements artistiques et aux pratiques plastiques de notre époque ;
  • différents  supports et formats multimédias : images, textes, vidéos, pistes audio, liens externes, séquences pédagogiques, travaux d’élèves, etc..

N.B. certaines œuvres de Gustave Courbet se retrouvent dans plusieurs entrées. Exploitées différemment dans chacun des tableaux, elles confirment la pluralité des approches de l’œuvre.

Découvrir le padlet « Gustave Courbet et les arts plastiques »

Publié le 09.11.2018

Retour aux articles