Éduscol
Accueil    Actualités    L'art, la machine et l'informatique - Un dossier pédagogique du Frac Centre-Val de Loire

Actualités

L'art, la machine et l'informatique - Un dossier pédagogique du Frac Centre-Val de Loire

Le Frac Centre–Val de Loire est un lieu de vie et d’expérimentation qui, en 1991, a pris le parti de réunir l’art contemporain et l’architecture expérimentale des années 1950 à aujourd’hui au sein d’une même collection. Celle-ci est constituée aujourd’hui de 22 310 œuvres, dont 1 185 maquettes et 1 000 œuvres et installations d’artistes.

« Madrid, octobre 68 », première exposition dédiée en France à la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980, affirme l’approche transversale et atypique souhaitée par le Frac Centre-Val de Loire. Présentée du 12 octobre 2018 au 24 février 2018, l’exposition revient sur l’aventure du Centre de Calcul de l’Université de Madrid qui a réuni artistes, architectes, ingénieurs, scientifiques et intellectuels autour des possibilités offertes par le calcul automatique généré par l’informatique. Ces pionniers formant alors une communauté dont l’expérience – collective – autour de la rencontre entre art et informatique réaffirme une autre forme de production artistique, à la croisée des disciplines.

À cette occasion, Sophie Frey et Géraldine Juillard, enseignantes missionnées du service des publics du Frac Centre-Val de Loire proposent un parcours transversal et complémentaire à l’exposition, autour de la thématique des mathématiques, de la machine et de l’informatique. Ce dossier permet de créer des ponts entre l’exposition et les programmes pédagogiques en vigueur, à travers des entrées et des exemples variés de l’histoire de l’art. Le dossier se décline en trois axes : le lien entre l’art et les mathématiques, la machine et l’artiste, puis l’apparition de l’informatique comme outil créatif. À travers ces différents domaines, les questions liées à la représentation de l’espace et au statut de l’artiste, au regard de la machine à dessiner et des programmes informatiques, seront abordées renforçant l’inscription du dossier dans les programmes de l’Éducation nationale.

FOCUS SUR QUELQUES ENTRÉES DE PROGRAMMES

Cycle 4 

  • Représentation, images, réalité, fiction / La conception, la production et la diffusion de l’œuvre plastique à l’ère du numérique
  • La matérialité de l’œuvre, l’objet et l’œuvre / Le numérique en tant que processus et matériau artistiques (langages, outils, supports) 
  • L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur / Les métissages entre arts plastiques et technologies numériques

Programme de seconde en arts plastiques 

  • Le dessin de l’espace et l’espace du dessin    
  • L’artiste dessinant et les « machines à dessiner »

Programme limitatif au baccalauréat pour la session 2019, notamment :

  • Machines à dessiner, protocoles ou programmes informatiques pour générer des dessins, trois études de cas avant l’ère du numérique : Méta-matics de Jean Tinguely, Wall drawings de Sol LeWitt, les dessins assistés par ordinateurs de Véra Molnar. « L’utilisation de machines, de protocoles de travail ou de programmes informatiques pour  dessiner, avant même l’ère du numérique,  a connu et poursuit des développements contribuant  à l’évolution globale des pratiques, des démarches et des attitudes artistiques. Elle ouvre  sur une variété de modalités de création et de finalités exprimant également des positions  critiques dans l’art et sur la société. Les Méta-matics de Jean Tinguely (1925-1991), les Wall drawings de Sol LeWitt (1928-2007), les dessins assistés par ordinateur de Véra Molnar (née en 1924) reconfigurent, élargissent ou déplacent les manières de convoquer ou de générer le dessin. Héritières de lointaines traditions et témoignant de divers usages du dessin en art, elles sont porteuses de nombreuses caractéristiques de la modernité en art. »

Publié le 28.11.2018

Retour aux articles