Les TraAM 2014-2015

Les travaux académiques mutualisés (TraAM) ont pour but d'explorer de nouvelles pistes utilisant les TICE pour accompagner les élèves dans l’acquisition de compétences et de mutualiser les travaux réalisés dans différentes académies sur un même thème.

 

traamMis en place pour la première année en Technologie à la rentée 2008,  les TraAM portent chaque année sur des thèmes de travail choisis en fonction des besoins des enseignants de la discipline et des évolutions dans le domaine des TICE, dans le cadre des nouveaux programmes.

 

Pour cette année, 8 académies se sont portées volontaires pour participer aux Travaux Académiques Mutualisés.

Amiens, Reims, Clermont-Ferrand, Créteil, Dijon, Lyon, Montpellier, Nancy Metz

I - Rappel du thème de travail choisi pour l'année 2014-2015

L'utilisation de l'image "numérique" en technologie pour analyser, tester, simuler et  comprendre la structure et le fonctionnement d’un objet technique (d’un habitat, d’un ouvrage,d'un assemblage de composants, d’un circuit d’énergie ou de commande ) 

Pistes de développement :  Utilisation d'animations réalistes d’un fonctionnement, d'animations schématiques de principes,  de simulations scénarisées de comportements, d'images enrichies, d'images en réalité augmentée ...

II-Plus-value-pédagogique

L’utilisation d’images « numérique » en technologie collège devient incontournable. L’image « virtuelle » prend maintenant le relais des images codées et normées qui sont le préalable indispensable à l’acquisition d’une culture technique.

 

Au collège, les images sont exploitées pour :

  • mieux comprendre une solution technique existante ;

  • concevoir et communiquer par rapport à un système technique ;

  • s’éduquer à une approche critique des représentations techniques ;

Pour cela, les professeurs s’efforcent avec les élèves de :

  • développer l’autonomie des élèves au niveau de leur capacité de décodage d’images techniques;

  • les initier à la conception technique ;

  • intégrer l’informatique et ses immenses possibilités de représentation et de simulation pour découvrir, comprendre, créer, réaliser et communiquer.

III-Présentations des TraAM de chaque académie

Des binômes sont constitués afin que chaque groupe académique puisse travailler et échanger avec un groupe d’une autre académie, travaillant sur le même axe.

 

Attention, l'utilisation de services et de logiciels présentés ci-dessous nécessite parfois des précautions d’usage vis-à-vis des protections des données personnelles de nos élèves.

 


 AXE 1, Académie de DIJON et de LYON: « L’image pour simuler le comportement d’un ouvrage »

 

Académie de DIJON – présenté par Madame Catherine DUBOS-BACHEROT- IATICE

(Ipr en charge du projet Monsieur Alain DUPUIS)

 

Cette année, l'académie de Dijon a élaboré trois séquences pédagogiques utilisant la réalité augmentée, la modélisation 3D ainsi que la simulation « virtuelle »  de solutions techniques pour le niveau de classe de 5e.

Traam dijon

 

Séquence pédagogique N°1 :

Durant cette séquence, la problématique fait référence à une friche urbaine à réhabiliter : « Comment réhabiliter un bâtiment du passé en respectant certaines contraintes ? »

Les élèves procèdent à la modélisation et ajout de leurs solutions techniques sur le logiciel « GOOGLE SKETCHUP ». Puis font appel à l'utilisation de la réalité augmentée pour tester l’implantation de leurs projets de construction. Durant cette séquence pédagogique, on fait appel au logiciel « BuildAR» qui peut être employé à l'aide d'une simple Webcam et d'ordinateur PC.

 

Séquence pédagogique N°2 :

Cette séquence pédagogique met en œuvre en classe l'approche sur « l'évolution de l'objet technique ». Les élèves doivent aménager sur « Google SKETCHUP » une friche industrielle et procèdent aux choix des outils et machines nécessaires aux chantiers suivant les époques ou se déroulent ceux-ci. Ces équipements sont ensuite ajoutés en 3D sur un chantier virtuel.

 

Séquence pédagogique N°3 :

Cette séquence pédagogique met en œuvre l'approche sur « l'analyse et la conception de l'objet technique. Les élèves procèdent à la simulation « physique » d'un Auvent avec le logiciel « Algodoo », ce logiciel est un simulateur 2D qui permet de créer des scènes interactives à l'aide de formes géométriques variées en mécanique ainsi qu'en optique.

De plus, les professeurs ont procédé à l'aide du logiciel « Inventor » à la réalisation d'une vidéo permettant de visualiser avec les élèves les efforts sur la structure d'une charpente.

 

Lien vers le diaporama

Lien vers le site académique : http://technologie.ac-dijon.fr/spip.php?article520

 

 

Académie de LYON - présenté par Monsieur David MANZONI - IATICE

(Ipr en charge du projet Monsieur FLAMMIER et Monsieur SCHWANDER)

 

Cette année, l'académie de Lyon a exploré plusieurs pistes de réflexion utilisant la réalité augmentée, le traitement et l’analyse de vidéos, l’utilisation de QR-code avec des tablettes ainsi que la réalisation d’images « enrichies »  pour le niveau de classe de 5e et de 4e.

 

Piste 1 : Réalisation d'une séquence pédagogique pour le niveau 5e sur le thème « Habitat et ouvrage ». Durant cette activité, les élèves filment au ralenti à l'aide du logiciel « Kinovéa » la construction d'une voûte ainsi que son effondrement. Afin de découvrir et de mieux comprendre les principes qui régissent la stabilité de cette structure, ils analysent ensuite la vidéo. Kinovéa est un logiciel gratuit souvent utilisé en EPS qui permet avec une grande facilité, de capturer de l’image, de traiter l’image, de l'analyser ainsi que de la commenter.

Kinovea

 

Piste 2 : Réalisation d'  « images didactiques » à l'aide du logiciel « Image Active » pour découvrir les maquettes pédagogiques de la classe de 4e. Ce logiciel est un logiciel libre et gratuit développé par l'académie de Versailles qui permet de définir des zones cliquables sur une image qui seront ensuite associés à des commentaires afin de la rendre interactive.

image active

 

Cette découverte des maquettes pédagogiques par les élèves a été complétée par l'utilisation de QR-codes. Un code QR, ou Quick Response Code, est une sorte de code-barre en deux dimensions : il permet, après lecture par un smartphone, une tablette numérique ou une webcam, d'accéder à des informations multimédias déportées en ligne ou encore de déclencher différentes actions. Pour cette activité, les QR-codes ont été générés par le professeur sur ordinateur avec le site internet « UNITAG » et lu sur une tablette numérique à l'aide de l'application Qrdroid . Durant cette activité, il a été constaté que l'utilisation des QR-codes favorise grandement l'autonomie et le travail en îlot.

 

Piste 3 : Faciliter la lecture de plan en 2D en relation la 3D, grâce à la réalité augmentée, dans le cadre des enseignements la classe de cinquième, les logiciels utilisés sont celui commercialisé par JEULIN ou alors le plugin AR-média associé au logiciel Google SKETCHUP. Ces programmes permettent aux élèves d'insérer des images virtuelles de différentes échelles dans leur projet d'aménagement de maquettes ou en réel.

 

Réalité augmentée

 

Lien vers le diaporama

 


AXE 2, Académie de REIMS et AMIENS: « Renforcer la liaison collège-lycée »

 Académie de Reims - présenté par Monsieur Benoit PIGOT - IATICE

 

WEBTV

 

Cette année, l'académie de Reims a choisi d’utiliser l’image pour transmettre des connaissances. Suivant le principe de la classe inversée, via une WEB-TV, une base de connaissances collaborative inter-niveaux (lycée/collège) a été réalisée. Celle-ci a été complétée par l’usage d’un WIKI. L’ensemble des ressources est ensuite accessible grâce à des QR-code sur tous les supports (PC, tablette, smartphone).

 

La solution technique qui a été choisie pour héberger la WEB-TV est la plateforme » Grabeezy », mais il semble qu’à termes la solution Vimeo-pro soit préférée par les services académiques.

 

Pour remplir cette WEB-TV, les élèves ont donc réalisé des vidéos didactiques via des applications permettant de réaliser des capsules (Moovly, PowToon, screeneo). L’application tablette « ExplainEverything » a retenu l’attention de l’équipe de professeurs, car elle permet avec les élèves d’annoter, animer et narrer des explications et présentations sur tous types de supports multimédias. Pour compléter cette base de données interniveaux, les élèves ont également procédé à la réalisation et la conception d’eBook avec l’application tablette « BOOKCREATOR ».

 

Lien vers le diaporama

 

 

 

Académie de AMIENS – présenté par Madame DERAMBURE- IATICE

(Ipr en charge du projet Monsieur LASSON)

 

 Traam Amiens

 

Cette année, l'académie d’AMIENS a mis en œuvre durant le projet de 3e, le logiciel « CES Edupack », s’intégrant très bien à la démarche de projet, l’utilisation de ce logiciel est possible de la rédaction du cahier des charges jusqu’à la réalisation du projet. CES EduPack est une base de données uniques comportant des informations complètes sur les propriétés techniques, économiques, et environnementales sur les matériaux et les procédés. L’utilisation de ce logiciel permet de renforcer la liaison collège/lycée.

 

En effet, CES EduPack est déjà utilisé comme ressource transversale dans de nombreux lycées. Ils l’utilisent notamment dans les cursus de Bac général et technologique (S-SI, STI2D), de Bac Pro (Étude et définitions des produits industriels) et BTS (CPI, CRSA, Plasturgie, CRCI, IPM, etc.)

 

Ce logiciel fait une synthèse de toutes les contraintes liées au projet et propose le ou les matériaux les plus adaptés ainsi que les procédés de fabrication qui lui sont associés. Ce logiciel prend en compte l’aspect de l’écoconception et propose ainsi les matériaux les plus facilement recyclables. L’équipe de professeurs a pris un soin particulier à sélectionner et à ajouter dans cette base de données des ressources utilisables et accessibles à des élèves de troisième.

 

Pour prolonger ce travail, une simulation d’efforts sur des pièces mécaniques avec le logiciel SOLIDEDGE a été réalisée avec les élèves.

 

Lien vers le diaporama : diaporama 1, diaporama 2

Lien vers le site académique : http://technologie.ac-amiens.fr/spip.php?article377

 


 

AXE 3, Académie de MONTPELLIER et de NANCY-METZ : « L’image dans tous ses états »

 

 

Académie de Nancy-Metz présenté par Monsieur Driss Soudani- IATICE

(Ipr en charge du projet : Monsieur SEUILLOT - Monsieur LEHALLE - Monsieur TOMASINI)

 

 

Cette année, l'académie de Nancy-Metz au travers de quatre séquences pédagogiques a élaboré des ressources numériques permettant d’accompagner l’ensemble des 4 niveaux du collège.

 

Séquence pédagogique 1: En classe de 6e, afin de faciliter l'observation du fonctionnement d'un objet technique, des animations flash ont été produites pour illustrer les différentes fonctions techniques de l'objet notamment sur la Skatinnette.

 

Séquence pédagogique 2: En classe de 5e, pour répondre à la problématique « pourquoi un ouvrage ne s'effondre-t-il pas ? » et pour découvrir les principes qui régissent la stabilité d'une structure, les élèves vont simuler sur le logiciel « Algodoo » la construction de l'arche d'un pont. Ils vont ensuite constater et représenter les efforts qui entrent en jeu, par exemple en constatant l'écartement des Claveaux sur cet ouvrage.

algodoo

 

Séquence pédagogique 3: En classe de 3e, dans le cadre du concours course en cours, les élèves élaborent la carrosserie d'un véhicule de course . Pour se déplacer, celui-ci doit éviter les résistances et les turbulences aérodynamiques. Après des tests en soufflerie, avec le professeur, les élèves réalisent ensuite des simulations sous CATIA. La conception et la modélisation du stand de l'équipe font partie intégrante de ce concours, celui-ci est modélisé sous google skecthup puis son implantation est validée à l'aide de la réalité augmentée.

 

Course en cours

 

Séquence pédagogique 4 : En classe de 3e, dans le cadre d'un projet robotique, des animations flash ont été créées pour découvrir les différents blocs fonctionnels d'un Robot suiveur de ligne. Dans un second temps, pour valider les solutions techniques nécessaires à la réalisation de l'alimentation du robot, les élèves vont procéder à la simulation du circuit électrique à l'aide du logiciel « Crococlips . Des animations flash ont également été confectionnées pour accompagner les élèves dans cette activité d’investigation. Pour finir, toujours par la simulation avec le logiciel « Crococlips », les élèves ont également à mener une réflexion sur la commande du moteur du robot suivant les deux sens de rotation.

 

crococlip

 

Lien vers le diaporama

Lien vers le site académique : http://www4.ac-nancy-metz.fr/technologie/index.php?chemin=smenu_5_7&page=index_traam

 

Académie de Montpellier présenté par Monsieur Emmanuel REMY- IATICE

(Ipr en charge du projet : Monsieur LABAS)

 

Cette année, l'académie de Montpellier a exploré plusieurs pistes de réflexion afin de mettre en exergue des plus-values pédagogiques apportées par l’utilisation de l’image dans l’enseignement de la Technologie. L’ensemble de ressources produites ont été déposées sur un ENT académique (LMS Moodle), toutes ces ressources sont classées par centres d’intérêt et constituent plusieurs parcours pédagogiques basés des séquences de cours complètes.

Piste 1 : Le lancement des CI et séances par vidéo, en partant du constat que les lancements conventionnels (simples descriptions de la problématique) ne rencontrent pas toujours l’adhésion des élèves. Seuls ceux faisant mettant en scène des éléments familiers ou interpellant les élèves de manière humoristique aboutissent. Deux expériences ont été menées : le lancement des centres d'intérêt par des petites vidéos basées sur le dialogue d'avatars réalisés avec le site VOKI et le détournement de vidéos « connues » (par exemple bande-annonce de film) pour lancer la problématique d'une activité.

WOKI

 

Piste 2 : La réalisation d'animation flash en 3D servant de ressources sur les structures des ponts pour la classe de 5e (avec esquisse finale).

 

Ponts flash

 

Piste 3 : La modélisation en 3D sur Google Sketchup avec intégration d’un modèle obtenu par l’application « Magicplan ». Cette application tablette permet aux élèves de réaliser leurs plans en seulement quelques clics. Ils photographient certains éléments de la surface de la pièce à modéliser, le logiciel crée un plan en quelques minutes grâce au gyroscope et à l’accéléromètre de la tablette. Le plan conçu par « MagicPlan » est ensuite modifiable sur un logiciel de CAO tel que  « GOOGLE SKETCHUP ».

 

Piste 4 : L’utilisation de l’application « Virtual Plan 3D » avec les élèves qui permet à l’aide d’une tablette de percevoir, à partir d’un simple plan 2D, les volumes, l’aménagement, les espaces de maisons en 3D par la réalité augmentée.

Virtualplan

 

Piste 5 : Validation de la conception et de l’intégration dans l’environnement d’un ouvrage d’art à l’aide de la réalité augmentée. L’application sur tablette utilisée avec les élèves est « Augment ».

Validation de la conception d’un objet technique à l’aide la réalité augmentée, utilisation de l’application de réalité augmentée « Edrawings » qui permet de visualiser des plans de coupe et de cacher des éléments d’un objet.

AUGMENTEdrawings

 

Piste 6 : découvertes de structures par immersion dans un monde en 3D, utilisation du moteur libre « Unity 3D » pour sa conception, les élèves découvrent un parcours architectural virtuel « l’île au pont » et découvrent ainsi les différents types de ponts.

Ile au ponts

 

Lien vers le diaporama

 

 


 

 

AXE 4 , Académie de Clermont-Ferrand et de Créteil : « L’image pour analyser et comprendre l’objet technique »

   

Académie de Créteil présenté par Monsieur MASSON - IATICE

( Ipr et chargé(s) de mission en charge du projet :

MONSIEUR CIREFICE, Monsieur CLIQUET et Monsieur BARON )

 

Cette année, l'académie de Créteil a élaboré deux séquences pédagogiques, l'une utilisant la réalité augmentée en classe de 5e, l'autre la mise en œuvre de simulation « physique »virtuelle  de solutions techniques pour la classe de 3e.

 

Séquence 1 : Identification de solutions techniques, au niveau 5e, dans l’isolation d’une habitation grâce à l’apport de la réalité augmentée.

 

Deux modèles de l’habitation, visualisées en réalité augmentée sur une tablette « Android » , donnant des indications chiffrées sur les pertes d’énergie. Le premier modélise la maison avant les travaux d’isolation. Le second met en évidence les différentes solutions techniques d’isolation utilisées.


ARMEDIA

 

 

Séquence 2: La modélisation et la validation d’une ou deux solutions techniques pour la fonction propulsion du projet en classe de 3e.

Propositions et validation de solutions techniques différentes, au niveau 3e, dans le cadre d’un projet grâce à l’utilisation d’un simulateur type « SketchyPhysics » qui est associé au logiciel Google sketchup.

 

SKETCHIE

 

Lien vers le diaporama : (en attente)

Lien vers le site académique : (en attente)

 

Académie de Clermont-Ferrand présenté par Monsieur Jésus BAEZ- IATICE

(Ipr en charge du projet : Monsieur FRICOU)

 

Cette année, l'académie de Clermont-Ferrand a travaillé sur la conception d’une ressource numérique interactive autour de l’architecture et de la construction métallique en partenariat avec l'Association pour la promotion de l’enseignement de la construction en acier APK.
halle

Structure metallique

 

Cette application proposera au travers de ressources et de séquences pédagogiques l'étude de quatre fonctions :

  • la fonction abriter (étude de divers abris)

  • la fonction franchir (étude de différents type de ponts)

  • la fonction porter (étude sur les pylônes et les poutres)

  • la fonction contenir (étude d'une usine de traitements des eaux)

De nombreuses vidéos réalisées en partenariat avec CANOPE seront disponibles. Ainsi que de nombreuses photos de Génie civil.

Séquence pédagogique 1 :

Il s'agit d'un premier test de la mise en application d'EPI :

Le gérant du magasin « Toutgratuit » souhaite placer des ombrières sur son parking et profiter de cet espace pour placer des panneaux photovoltaïques.

Séquence pédagogique 2 :

A partir de l’implantation du parking (les panneaux, les emplacements, les coordonnées GPS sont données), il est demandé aux élèves de :

  • Déterminer la structure métallique qui permettra de maintenir les panneaux photovoltaïques ; Il faudra veiller à ce que les clients puissent se déplacer correctement (infraworks, revit, etc.)

  • Déterminer le gain en électricité (différence rayonnement – Sciences physiques)

  • Les places « handicapés » sont souvent placées en limite de parking. Ces clients seront-ils vraiment à l’ombre toutes la journée (revit, sketchup, …).

Lien vers le diaporama