Réunion des interlocuteurs académiques de Technologie Caen 2007

Accueil : par Monsieur le principal du collège Guy Liard, Philippe Alnet SDTICE

Politique TICE académique

Didier DETALMINIL CTICE de l'académie de Caen

Didier DELTAMINIL, Conseiller TICE auprès de Monsieur le Recteur, accueille notre 6ème réunion nationale des interlocuteurs académiques en technologie et nous souhaite la bienvenue. Il présente la politique académique pour le développement et les usages des TICE, l'organisation de l'académie pour l'accompagnement du développement des TICE. Monsieur le CTICE fait aussi état des ENT qui sont en voie de développement dans l'académie de Caen.

TICE et technologie dans l’Académie de Caen

Jean-Pierre LE JUEZ

Jean-pierre Le Juez, interlocuteur académique de l’académie de Rouen, vivement remercié pour l’organisation de cette réunion, nous présente le portail de son établissement, qu'il a mis en place  à l’aide d’outils libres : LCS (Linux Communication Server) et SambaEdu (Serveur de fichiers sous Linux et Samba).

Informations de la SDTICE

Philippe Alnet

Philippe Alnet a d'abord mis en évidence les orientations majeures de la politique du ministère dans le domaine des TICE . Prise en compte des TICE dans la loi d'orientation : mise en place d'un " socle de compétences " comprenant " la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication ". Elle prévoit à terme l'intégration du B2i collège au brevet, ainsi que du B2i lycée au baccalauréat.

 Projet ENT

et son projet d'accompagnement pédagogique

L'apport des ENT pour l'enseignant est de diminuer les contraintes techniques pour qu'il puisse se consacrer pleinement aux usages pédagogiques et disposer d'outils facilitant un suivi plus individualisé des élèves.... Pour l'élève, l'ENT doit lui permettre d'accéder en toute sécurité à ses données scolaires, ses ressources personnelles et accéder sur le web à des outils  permettant de valider ses compétences B2i.... Au niveau national la SDTICE et la CDC garantissent la cohérence et l'interopérabilité des ENT via la publication du Schéma directeur des environnements de travail. Les rectorats et les collectivités assurent ensemble la maîtrise d'ouvrage du projet ENT. Ils choisissent la plate-forme ENT et construisent l'offre de services numériques pour les établissements (voir sur Éduscol dans le chapitre Infrastructures et services).

État du déploiement en novembre 2006

Les usages des services en lignes

Des fiches pédagogiques sont disponibles. Elles sont le fruit des deux années de travail d’un groupe composé d’une vingtaine d’enseignants issus de collèges et de lycées généraux et professionnels de treize académies.
La typologie des fiches illustre des exemples d’usages pertinents, simples à mettre en œuvre dans différentes disciplines de l’enseignement secondaire, dans le contexte des ENT. La richesse des usages pédagogiques présentés témoigne de la démarche créative et de l’appropriation de l’outil par les utilisateurs.
Généralisables et transférables à de nombreuses disciplines, les activités et usages pédagogiques proposés ont vocation à être enrichis tant au niveau national qu’académique.
Un atelier travaillera sur le thème suivant : réflexion sur des exemples d’usages pertinents et simples à mettre en œuvre en technologie, dans le contexte des ENT.

 EDU’Base sur Éduscol

Présentation de la banques de données de pratiques mutualisées (EDU’Base). Les réseaux disciplinaires académiques mettent à la disposition de tous : des documents, des contributions d'enseignants, des séquences pédagogiques, des idées de démarches.. etc.
EDU’Base propose une recherche générale mais aussi des recherches prédéfinies : sur un niveau d'enseignement ; sur des thèmes de programme ou encore pour des activités liées aux usages des technologies de l'information et de la communication (B2i, usages de ressources multimédia ...).
Un atelier travaillera sur le thème suivant : réflexion sur la base de données inter-académiques (Edu’Base) (consignes de saisie et Edu’base technologie/B2i)

 TIC’Edu

Une lettre d’informations professionnelles pour la technologie

En collaboration avec l'IGEN (inspection générale de l'éducation nationale), la SDTICE propose une lettre d'information TICE spécifique à la technologie. Les lettres électroniques sont adressées par l'inspection générale à tous les IA-IPR (Inspecteurs d'académie-Inspecteurs pédagogiques régionaux) qui les complètent parfois d’informations académiques avant de les faire parvenir aux enseignants.
Les conseillers TICE ont été également sollicités pour faciliter la diffusion de cette information auprès de tous les enseignants en utilisant de préférence des listes dynamiques et pérennes basées sur la messagerie professionnelle académique.

 Le B2i

Une généralisation en 2006

Les B2i constituent des attestations de compétences développées par les élèves tout au de leur cursus lors d’activités intégrant les TIC dans le cadre de l’enseignement scolaire.

Au collège, au lycée et dans les CFA et SA gérés par des EPLE, l’attestation du B2i ne peut être délivrée que si au moins deux disciplines figurent sur la feuille de position.

Pour chaque niveau, le B2i est acquis lorsque 80 % des items sont validés (en dehors des items optionnels pour ce qui concerne le B2i lycée) et qu’au moins la moitié des items de chacun des domaines est validée.

La circulaire parue au B.O.E.N. n° 42 du 16 novembre 2006 définies les modalités de mise en œuvre de l’arrêté du 14 juin 2006 relatif aux connaissances et capacités exigibles pour le B2i.

Les évolutions peuvent être résumées en quatre points :

  • L'harmonisation des domaines de compétences. Ils sont dorénavant identiques pour les trois niveaux Ecole/ Collège/ Lycée.
  • La recherche d’une adéquation avec les principes du socle commun des savoirs indispensables
  • Les compétences à acquérir pour la maîtrise des TIC résultent d’une combinaison de connaissances, de capacités et d’attitudes.
  • Les éléments de référentiels proposés donnent une place prépondérante aux aspects citoyens des utilisations des TIC.

Les nouvelles feuilles de position sont maintenant en ligne.
Il sera utile de repérer dans chaque académie des exemples d'usages des TICE qui permettent cette validation. La mise en ligne de ces exemples peut se faire sur la base disciplinaire (Édu'Base Technologie).

 Programme "Ressources numériques"

· Impulser et orienter la production de ressources numériques. La SDTICE se place dans une logique de demande à partir des demandes issues du SCHENE.
· Soutenir la réalisation de projets.
· Veiller à la qualité pédagogique en attribuant un label RIP (Reconnu d'Intérêt Pédagogique)
Communiquer sur ces ressources et favoriser leur diffusion dans les établissements scolaires et dans l'enseignement supérieur.
· Diffusion des ressources aux nouveaux professeurs grace à  l'opération "Clé USB"
Le bilan du SCHENE:
Il s'agit d'apporter plus de ressources à usage pédagogique pour les enseignants en repérant les ressources existantes, les besoins et traduire ces repérages en termes d'objets numériques afin de faire des propositions de développement auprès des éditeurs. Après un premier appel à propositions où nous n’avions pas pu participer du fait de la refonte en cours des programmes , la technologie a fait son entrée dans le deuxième appel à propositions ouvert du 1er février au 26 avril 2006 et porte sur les résultats du repérage réalisé au niveau sixième.

Le dispositif de soutien

La priorité est accordée aux produits issus du SCHENE. Le bilan 2005 fait remonter plus de 60 projets dont 23 bénéficieront du dispositif de soutien. Le dispositif soumet les projets à des expertises, passent ensuite devant une commission qui établit (si le projet est retenu) une convention et des modalités de suivi.

1. Les labels RIP

Le nombre de dépôt de demandes pour l'an passé est d'environ 150 à 200. Quarante à cent labels RIP sont accordés suite à expertise. Trente ont été soumis à modifications et 50 à 70 ont été refusés.
Depuis 1978, seuls 16 logiciels en technologie ont bénéficiés du label RIP.
La commission multimédia a décidé de faire évoluer la procédure RIP en
- évoluant vers une meilleure communication avec les éditeurs
- en accordant la possibilité d'accorder le label RIP à des sites Internet.

2. L'opération "Clé USB"

à destination de chaque nouvel enseignant doit permettre de mettre en avant la richesse et la variété des ressources existantes. Les contenus de cette clé de 2Go regroupent des liens institutionnels, des ressources pour enseigner, des exemples d'usages, un espace réservé à l'enseignant et une boîte à outils logiciels. Pour notre discipline, un groupe de travail permettra de faire remonter ses réflexions au cours de ce séminaire.
Un atelier travaillera sur le thème suivant : Réflexion sur les ressources possibles pour la technologie dans une future opération « clés USB aux sortants IUFM ».

 Informations sur MURENE

Philippe Alnet

MURENE vient de voir le jour à l'occasion du salon Educatice. C'est un service d’interrogation simultanée des différentes bases de description des ressources numériques du ministère de l’EN. A visiter http://www.murene.education.fr/

 Intervention de Christian CROGUENNEC IA-IPR

Présentation de l'académie et du nouveau programme de technologie en classe de sixième.

Ateliers

Atelier N°1 : réflexion sur des exemples d'usages pertinents et simples à mettre en oeuvre en technologie, dans le contexte des ENT
Atelier N°2 : réflexion sur des projets de scénarii de séquences (clips vidéo) pour des exemples d'usages en Technologie.
Atelier N°3 : réflexion sur Édu'Base (consignes de saisie et Édu'Base technologie/b2i).
Atelier N°4 : les nouveaux items du Bi et le programme de technologie.
Atelier N°5 : réflexion sur les ressources possibles pour la technologie dans une future opération "clés USB aux sortant IUFM".
Atelier N°6 : réflexion sur la plate-forme Sialle (où et comment rechercher des ressources libres et gratuites pour la technologie?).

 Interventions académiques

Présentation d'un système de visioconférence, par Jean-louis Mazières (Académie de Montpellier) et la société "Génédis" qui peut être utilisé pour nos réunions d'interlocuteurs.

Usages /services en ligne (Portée2) et TPline (Bruno Chaudun : Académie de Poitiers)

Une plate-forme de formation à distance en technologie, l’usage du TNI (Tableau Numérique Interactif) en technologie et présentation du logiciel de gestion du B2i de l'académie de Rennes (Didier Quidu : Académie de Rennes)

Usages / services en ligne (Prisme) et l’action sur la protection des mineurs par Frédéric Joseph (Académie de Nancy-Metz)

Remerciements : Merci à Monsieur Le Principal du collège Guy Liard d'avoir bien voulu nous accueillir cette année dans son établissement. Enfin à Jean-Pierre Le Juez qui a mis toutes ses compétences au service de la réussite de cette réunion.