Réunion des interlocuteurs académiques de Technologie Paris 2001

Journée animée par :

Mr Alain ELIE (DT B1)
Mme Anne-marie BARDI (IGEN)
Mr René CAHUZAC ( chargé de mission d'inspection générale STI)
Mr Philippe ALNET (interlocuteur national)

Ouverture de la journée par alain ELIE

Alain ELIE fait le point des grands dossiers TICE depuis la réunion précédente. Il met en évidence la création du brevet informatique et internet (B2i ; BO N°42 du 23 novembre ; http://www.education.gouv.fr/bo/2000/42/encart.htm). Alain ELIE insiste bien sur le fait suivant : l'implication de toutes les disciplines dans ce projet est indispensable. L'acquisition des compétences du B2i et la validation ne doit pas être le fait de la seule discipline : Technologie. Ce serait tout à fait contraire à l'esprit qui a présidé à la création de ce brevet.

Intervention de René CAHUZAC

Rappel de la mission retenue en priorité lors de la réunion du 25 mai 2000 : mettre en évidence des ressources nouvelles "labellisées"TICE.
Trois pistes sont proposées, mais non restrictives :

  • des ressources multimédias montrant des exemples de pratiques sociales de références en relation avec les activités liées au programme de technologie (une des spécificités de l'enseignement de technologie au collège).
  • des Aides Multimédias Interactives : bornes interactives qui apportent une aide aux élèves (exemple : aide liée à la mise en œuvre d'un matériel).
  • des outils de communication technique permettant de mieux appréhender la structure interne d'un produit (problème lié à l'intégration des solutions). Exemple : l'utilisation de modeleurs volumiques avec possibilité de présenter des éclatés virtuels, des commentaires audio, des simulations…

Intervention de Philippe ALNET

Présentation du site technologie sur Éduscol : http://eduscol.education.fr/technocol/default.htm

Le site présente plusieurs entrées :

- grand public (présentation de la technologie).
- programme (avec une présentation des programmes pour les professeurs).
- Apport des TICE dans l'enseignement. - ressources (des ressources "labellisées" TICE).
- le groupe des interlocuteurs académiques.

Intervention d'Anne-marie BARDI

Mme Anne-Marie BARDI présente les deux missions du B2i :
  • former les élèves aux TICE.
  • mettre les richesses du multimédia au service de l'école pour enseigner mieux.

La formation du citoyen se fera à travers ces missions en sachant que la première mission s'obtiendra à travers la seconde. Il est rappelé que le brevet n'est pas un examen mais une attestation à la fin de l'école primaire et à la fin du collège. Il est délivré par le chef d'établissement, sur proposition de l'équipe pédagogique pour le collège. L'attribution du brevet (B2i) doit être une affaire collective et ne doit pas être la propriété de la technologie en sachant quand même, que cette discipline peut participer grandement à la réussite de ce projet eu égard à sa spécificité (voir le paragraphe "les modalités de vérification des compétences").

Débat avec les interlocuteurs

Le débat fait apparaître la difficulté de mettre en place le B2i dans les collèges, qui est du principalement à deux facteurs :

  • l'équipement et la connexion à internet qui ne sont pas achevés.
  • la formation pédagogique des enseignants à l'utilisation des TICE.
  • autre problème soulevé : comment gérer les feuilles de position B2i ?

En conclusion : Il n'est pas souhaitable de donner des directives trop rigides, car chaque établissement est un cas particulier. Par conséquent, Il doit être pris en charge par l'établissement.

Rôle des interlocuteurs

La mission de l'interlocuteur est, dans le cadre du groupe académique TICE, "Technologie collège" :

  • d' identifier dans chaque académie des ressources "labellisées" TICE.
  • d' accompagner, de formuler et de mettre en forme ces ressources.
  • de faire remonter ces ressources au niveau national.

Le débat avec les interlocuteurs montre encore une grande disparité de moyen entre les académies (un état des lieux a été fait de nouveau ).
Pour un meilleur fonctionnement il est nécessaire de connecter très finement toutes les parties ; c'est à dire : l'IA.IPR, le CTICE, l'interlocuteur et le groupe TICE "technologie collège", dans chaque académie.
Mr René CAHUZAC réunit les IA.IPR fin janvier 2001 et interviendra auprès d'eux pour les sensibiliser à ce problème.

Travaux de groupes

Les interlocuteurs ont rempli différents tableaux mettant en évidence les projets en cours et les ressources existantes dans chaque académie. Après avoir travaillé sur ces documents, une présentation de différentes expérimentations a eu lieu.

Présentation d'expérimentations pédagogiques

  • une expérimentation sur l'académie de Dijon (M. Claude Valtat) : mettre en relation des classes de 3ème et des classes de seconde I.G.C. (Informatique Gestion Communication).
  • une expérimentation sur l'académie de Paris (M. Xavier Guillou) : remotiver des élèves faibles en utilisant des outils multimédias. L'ensemble des cours d'une classe de 5ème se passe dans une même salle (salle multimédia) et dans chaque discipline des outils multimédias sont utilisés.
  • une expérimentation sur l'académie de Rouen (M. Pascal Gaillard) : étudier le scénario "montage et emballage d'un produit" en relation avec des pratiques sociales de références. Un travail de partenariat est effectué avec l'entreprise "Schneider" (échange de courrier électronique, présentation de situations industrielles sur le site de "Schneider", visioconférences….).
  • un projet sur l'académie de Poitiers (M. Bruno Chauvin) : Créer un DVD présentant les scénarii du cycle central en relation avec des pratiques sociales de références.
  • Un projet sur l'académie d'Orléans Tours (M. Eric Ravaud) : travailler avec quatre collèges sur le thème : histoire des solutions à un problème technique (travail coopératif à distance)……

Conclusion

Deux journées sont envisagées au mois de mai 2001 ; Une des deux journées sera consacrée à une présentation des modeleurs volumiques de dernière génération