Éduscol
Accueil    Se former    Actualiser et approfondir ses connaissances    Les grandes institutions scientifiques

Les grandes institutions scientifiques

  • Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) Nouvelle fenêtre

    Site édité par le Muséum national d’Histoire naturelle et portail d'information sur les musées et départements du MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE. Le MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE est un établissement public administratif à caractère scientifique, culturel et professionnel qui relève de trois ministères de tutelle, celui de la Jeunesse, de l'enseignement et de la recherche, du ministère de l'Environnement et du développement durable et du ministère de la Recherche. Composé de plusieurs lieux ouverts à la visite du grand public, c'est aussi un établissement dédié à la recherche scientifique et à l'enseignement supérieur.
    Muséum national d'histoire naturelle (MNHN)
  • Centre national de la recherche scientifique (CNRS) Nouvelle fenêtre

    Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l'ensemble des domaines scientifiques, technologiques et sociétaux. Il couvre la totalité de la palette des champs scientifiques, qu'il s'agisse des mathématiques, de la physique, des sciences et technologies de l'information et de la communication, de la physique nucléaire et des hautes énergies, des sciences de la planète et de l'Univers, de la chimie, des sciences du vivant, des sciences humaines et sociales, des sciences de l'environnement ou des sciences de l'ingénierie. Le CNRS est présent dans toutes les disciplines majeures regroupées au sein de dix instituts dont trois sont nationaux.

    CNRS (Centre national de recherche scientifique)
  • Centre national d'études spatiales (CNES) Nouvelle fenêtre

    Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), le Centre national d’études spatiales (CNES) est chargé de proposer au gouvernement la politique spatiale de la France au sein de l’Europe et de la mettre en œuvre. A ce titre, il « invente » les systèmes spatiaux du futur, maîtrise l'ensemble des techniques spatiales, et garantit à la France l'accès autonome à l'espace. Acteur majeur de l'Europe spatiale, le CNES est force de propositions pour maintenir la France et l'Europe en tête de la compétition mondiale. La participation de la France à l'Agence spatiale européenne (ESA) est également assurée par le CNES. Il s'entoure de partenaires scientifiques et industriels avec lesquels sont réalisés les programmes spatiaux qu'il conçoit. Il est engagé dans de nombreuses coopérations internationales, indissociables de toute politique spatiale d'envergure.

    Centre national d'études spatiales (CNES)
  • Commissariat à l'énergie atomique (CEA) Nouvelle fenêtre

    Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives intervient dans quatre grands domaines : les énergies bas carbone, les technologies pour l’information et les technologies pour la santé, les Très Grandes Infrastructures de Recherche (TGIR), la défense et la sécurité globale. Pour chacun de ces quatre grands domaines, le CEA s’appuie sur une recherche fondamentale d’excellence et assure un rôle de soutien à l’industrie.

    Commissariat à l'énergie atomique (CEA)
  • Bureau des ressources génétiques (BRG) Nouvelle fenêtre

    Organisation gouvernementale, le Bureau des Ressources Génétiques est né de la volonté des Pouvoirs publics de se doter d'une structure particulière pour élaborer et conduire une politique nationale dans les domaines suivants : ressources génétiques animales, végétales et microbiennes. Le BRG a également pour rôle de permettre la concertation de tous les acteurs et disposer des expertises indispensables au plan national et international, dans ce domaine.
    Bureau des ressources génétiques (BRG)
  • Institut de recherche pour le développement (IRD) Nouvelle fenêtre

    L'institut de Recherche pour le développement est un établissement public français à caractère scientifique et technologique qui intervient depuis plus de 60 ans dans les pays du Sud. Il est placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Coopération. Ses activités de recherche, d'expertise, de valorisation et de formation ont pour objectif de contribuer au développement économique, social et culturel des pays du Sud. Elles se déclinent autour de 6 priorités : lutte contre la pauvreté ; migrations ; maladies émergentes ; changements climatiques et aléas naturels ; accès à l'eau ; écosystèmes.
    Institut de recherche pour le développement (IRD)
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) Nouvelle fenêtre

    Créé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche. L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s’est vu confier, en 2008, la responsabilité d’assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient. Le décret adopté en mars 2009 va permettre à l’Inserm d’assumer ses missions dans le contexte de la recherche face aux nouveaux défis scientifiques, sanitaires et économiques du XXIe siècle. L’expertise et la veille scientifiques sont désormais inscrites comme missions officielles de l’Institut.
    Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)
  • Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER) Nouvelle fenêtre

    Créé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, et de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche. L'Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes. À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques.

    Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER)
  • Météo France Nouvelle fenêtre

    Vigie du temps et du climat, Météo-France est un établissement scientifique et technique. Sa mission principale est d'alerter les autorités et les populations des phénomènes météorologiques dangereux. Cette mission impose une surveillance 24h/24 et 365 jours par an de l'atmosphère, du manteau neigeux et de l'océan superficiel. Météo-France mène des recherches sur la connaissance du climat passé et de son évolution future.

    Météo France
  • Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) Nouvelle fenêtre

    L'institut de physique du globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche associé au CNRS et membre du PRES Sorbonne Paris Cité. À ses missions de création et de transmission du savoir dans les champs des géosciences s'ajoute une mission d'observation des phénomènes naturels. L'institut conduit des recherches dans tous les champs d'études de la Terre solide (géophysique, géochimie, géologie quantitative) en mariant l'observation à terre comme en mer et l'analyse et la mesure au laboratoire à la construction de modèles conceptuels, analogiques et numériques.

    Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP)
  • Institut géographique national (IGN) Nouvelle fenêtre

    Opérateur de l’État en matière d’information géographique de référence, héritier du service géographique de l’armée, l’IGN est depuis 1967 un établissement public de l’État à caractère administratif (EPA). Doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière, il est placé sous la tutelle du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (MEDDTL). Sa principale mission : établir et entretenir les bases de données géographiques de référence dont la nation a besoin. Elle consiste à décrire, d’un point de vue géométrique et physique, la surface du territoire national et l’occupation de son sol, en faire toutes les représentations appropriées, diffuser les informations correspondantes. Historiquement concepteur de cartes, l’IGN produit aujourd’hui des bases de données numériques de plus en plus complètes, utilisables pour de nombreuses applications.

    Institut géographique national (IGN)
  • Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) Nouvelle fenêtre

    Établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe des ministères en charge de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. L'ADEME participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit.

    Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME)
  • Office national des forêts (ONF) Nouvelle fenêtre

    Établissement public à caractère industriel et commercial créé en 1964, l'Office national des forêts est le premier gestionnaire d'espaces naturels en France. Son action est menée dans le cadre d'un contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens avec l'État. Il assure la gestion durable des forêts publiques françaises, soit près de 10 Mha de forêts et espaces boisés en France métropolitaine et dans les DOM.
    Office national des forêts (ONF)