Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Un vaccin contre le VIH testé à Marseille

Sur des candidats au vaccin, les résultats ont été positifs. Les patients n’auraient plus de traces de VIH détectables dans le sang.

Dans cet article de France Info, le professeur Erwann Loret, chercheur au CNRS explique les résultats « tout à fait remarquables » obtenus par une équipe de recherche de Marseille. Les cellules infectées sont devenues indétectable en seulement une année. Prochaine étape : la rétro-séroconversion des patients, c'est-à-dire la baisse du taux d’anticorps anti-VIH, signe qu’il n’y a plus de virus à combattre.


Actualité à exploiter avec :


Actualité en lien avec :



Publié le 29.03.2016

Retour aux articles