Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Un nouveau modèle pour la survie des espèces

Un nouveau modèle alliant écologie, biologie et mathématiques explique qu’aucune espèce n’est mieux adaptée à la survie qu’une autre.

La survie d’une espèce est liée à sa capacité de reproduction. Jusque-là, on considérait que les espèces les plus grandes avaient plus de mal à survivre que les petites, car elles nécessitent plus de ressources. Mais une équipe pluridisciplinaire propose une nouvelle explication à la cohabitation de nombreuses espèces, dans un contexte de ressources limitées : avec une approche énergétique, ils démontrent qu’indépendamment de leur taille et de leur environnement, chaque espèce dépense au cours de sa vie la même énergie moyenne pour se reproduire. Toutes les espèces seraient donc adaptées à la survie de façon égalitaire.

Les chercheurs soulignent que ce modèle s’applique sur un état écologique « stable ». Cette stabilité n’est plus assurée depuis l’apparition de l’homme sur Terre, qui coïncide avec la sixième grande extinction qui menace notamment les grands mammifères. Dans ce contexte instable, la taille deviendrait de nouveau importante, car comme l’indique leur modèle, il faut plus de temps aux grandes espèces pour engendrer une descendance.


Autres actualités en lien :


Voir aussi sur le portail :

Publié le 12.03.2018

Retour aux articles