Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Travailler en ayant le VIH

Les personnes infectées par le VIH trouvent-elles un emploi ? Découvrez l’étude de l’Agence nationale de recherches sur le sida (ANRS) et les hépatites virales.

L’étude menée par l’ANRS montre que le taux de chômage des personnes séropositives augmente plus vite que le reste de la population. L’étude compare les données de l’Insee sur le chômage national à celles des patients suivis à l’hôpital. D’un autre côté, la publication de l’Inserm indique que « la prise en charge des malades s’est améliorée : 95,5 % d’entre eux montraient une charge virale contrôlée en 2011, contre 77,7 % en 2003 ». Plusieurs aspects peuvent expliquer une partie de la différence face au chômage :

  • la maladie est mieux soignée aujourd’hui, donc les personnes ont moins facilement accès au dispositif de maintien dans l’emploi ;
  • l’évolution du profil des personnes avec le VIH : « 31 % de personnes d’origine subsaharienne, contre 21 % en 2003. Ces personnes peuvent être confrontées à davantage de discrimination à l’embauche. »

Cette approche sociétale du VIH peut aussi compléter une étude microbienne stricto sensu du virus.

Actualité en lien avec :


Actualité en lien avec :

Publié le 05.12.2016

Retour aux articles