Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Quand le microbiote pénalise les personnes diabétiques

La présence de certaines bactéries intestinales modifie l'efficacité d'un traitement contre le diabète de type 2.

Une équipe de chercheur de l'Inserm et de l'université Paul Sabatier de Toulouse a mis en évidence un lien entre la résistance de personnes atteintes de diabète de type 2 avec les incrétines et un microbiote caractéristique. En effet, l'efficacité des incrétines varie selon les individus. Les chercheurs ont remarqué qu'une augmentation du taux de lactobacilles permet de gagner en efficacité thérapeutique chez des souris atteintes de ce type de diabète.

Dans cet article, le professeur Rémy Burcelin explique que « l’importance du microbiote intestinal dans le développement des maladies métaboliques est reconnue par toute la communauté scientifique ».


Scénarios pédagogiuqes traitant les thèmes de programmes :


Autres actualités en lien :


Voir aussi sur le portail :

Publié le 17.07.2017

Retour aux articles