Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Prix Nobel pour l’immunothérapie dans le traitement des cancers

Le prix Nobel de physiologie et médecine 2018 a été attribué à l’Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo.

Les deux scientifiques ont été récompensés pour leurs travaux sur la levée d’inhibition du système immunitaire dans le traitement des cancers par immunothérapie.

En effet, le système immunitaire est capable de reconnaître une tumeur maligne, mais pas de la combattre : la tumeur dérègle le processus d’activation des lymphocytes T.

En situation physiologique saine, le système immunitaire possède de nombreux points de contrôle (checkpoints) qui lui évitent de s’emballer. Les nobelisés ont chacun travaillé sur la levée de l’inhibition du système immunitaire à un point de contrôle différent dans un contexte de cancer :

  • James P. Allison s’est intéressé à la protéine CTLA-4 qui inhibe les lymphocytes T dans un contexte tumoral. Des anticorps anti-CTLA-4 utilisés chez des patients atteints d’un mélanome ont permis un bénéfice net sur la survie. C’est la première fois qu’une telle immunothérapie était testée chez l’humain ;
  • Tasuku Honjo a travaillé sur la protéine PD-L1 présente sur les cellules tumorales et qui inhibe la mort programmée des cellules malades. L’utilisation d’anticorps anti-PD-L1 ou contre son récepteur sur les lymphocytes T a permis de réactiver ces derniers.

Ces nouvelles molécules représentent un nouvel espoir thérapeutique dans le traitement de nombreux cancers.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :


Autres actualités en lien :

Publié le 08.10.2018

Retour aux articles