Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Nouvelle filiation pour l’homme de Florès

Une étude phylogénétique des fossiles d’Homo floresiensis indique une séparation ancienne avec Homo sapiens.

L’hominidé de petite taille serait apparu il y a 1,75 million d’années en Afrique. La publication scientifique de la revue Journal of Human Evolution est relayée dans cet article Futura-Sciences. 133 points de mesures (crâne, mâchoires, dents, bras, jambes et épaules) permettent aux scientifiques de penser qu’Homo floresiensis serait plus proche d’Homo habilis et auraient ensemble un ancêtre commun. D’un autre côté, la structure de la mâchoire du « Hobbit d’Indonésie » indique un aspect plus primitif qu’Homo erectus.

Enfin, l’hypothèse du nanisme insulaire parait désuète avec cette nouvelle étude qui explique plutôt que « les populations de cette île seraient des survivants d’une espèce très ancienne ».


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :


Autres actualités en lien :

Publié le 09.05.2017

Retour aux articles