Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

L’instabilité de la calotte glaciaire du Groenland

Des études menées sur le sol rocheux du Groenland et les sédiments marins aboutissent à des résultats différents.

L’analyse des éléments cosmogéniques contenus dans les sédiments marins par des chercheurs de l’université du Vermont aux États-Unis indiquent un faible accroissement de la calotte glaciaire depuis 7,5 millions d’années.

Une autre équipe de l’Observatoire terrestre Lamont Doherty à New York trouve quant à elle une forte quantité d’éléments cosmogéniques sous 3 000 mètres de glace ; ce qui souligne donc l’absence de glace lors du bombardement de ces éléments.

D’après cet article de « Pour la science », ce sont deux chercheurs du CNRS qui « ont été chargés par la revue Nature de lever cette contradiction apparente ». Les scientifiques expliquent ces différences par le relief du Groenland et soulignent la capacité de la calotte glaciaire à se reconstituer très vite à l’échelle géologique.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :


Autres actualités en lien:

Publié le 16.01.2017

Retour aux articles