Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

La génomique revisite l’histoire de la peste marseillaise

Comment une analyse du génome du bacille de la peste bouleverse-t-elle l’histoire ?

Dans son article, Bernadette Arnaud reprend une étude de l’institut allemand Max-Planck qui souligne que « le bacille de la peste noire médiévale a persisté localement pendant plusieurs siècles ». Les analyses des bacilles pathogènes sont effectuées à partir de la pulpe dentaire d’individus pestiférés du XVIIIe siècle à Marseille. L’analyste Alexander Herbig souligne que ce bacille « descend directement de la maladie qui est entrée dans l’Europe pendant la peste noire ». La grande peste de Marseille serait donc une résurgence de cette souche. De prochaines études seront menées sur les espèces hôtes du bacille et les raisons de sa disparition en Europe.


Actualité à exploiter avec :


Actualité en lien avec :

Publié le 08.02.2016

« Retour aux articles