Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

La France chute au 7e rang de la science mondiale

C’est le résultat d’une analyse bibliométrique qui s’intéresse au nombre de publications scientifiques.

Les laboratoires de recherche sont évalués au nombre de leurs publications scientifiques, les articles qu’ils publient dans des revues spécialisées et qui ont pour but de rendre publics leurs résultats. Ce système est souvent décrié des chercheurs et plébiscité par les décideurs politiques : les uns dénoncent la course aux publications et remettent en question la qualité de celles-ci, les autres s’appuient sur ces chiffres pour évaluer la qualité des laboratoires.

Une vaste étude bibliométrique indique que la France a chuté du 5e au 7e rang mondial en matière de nombre de publications scientifiques. Le trio de tête historique, États-Unis, Japon, Europe, se voit bousculer ces dernières années par les pays émergents. Et la Chine a ces dernières années fait une remontée spectaculaire.

À côté du nombre de publications, il est intéressant aussi de les évaluer selon le nombre de fois où elles sont citées par d’autres chercheurs : ce serait un gage de qualité. Là aussi, la Chine, longtemps accusée de beaucoup publier mais des résultats de mauvaise qualité, voit ses efforts de recherche récompensés. Et avec eux, sa place de superpuissance mondiale de demain se dessine.

Au-delà d’une simple analyse de chiffres, cette étude de l’état de la recherche mondiale éclaire également les efforts qu’il reste à faire en sciences : de meilleures collaborations internationales sont nécessaires pour permettre de répondre aux enjeux locaux de pays dont l’effort de recherche est faible (c’est le cas de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine notamment).


Voir aussi sur le portail :

Publié le 16.04.2018

Retour aux articles