Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Impact de la course à pied sur la santé quand il fait très chaud

La canicule affecte parfois gravement les organismes : peut-on courir sans risque en cas de fortes chaleurs ?

Courir par 30 °C peut provoquer de nombreux symptômes liés à la déshydratation et la surchauffe : crampes, maux de tête, nausées, étourdissements, épuisement...

C’est la hausse de la température corporelle qui en est responsable : en effet, la température optimale de fonctionnement du corps est de 37 °C et ce dernier s’adapte aux variations de température en évaporant la chaleur par la transpiration. Pour aider au processus, les vaisseaux sanguins se dilatent pour amener la circulation au plus près de la peau. En contrepartie, il y a moins d’eau dans le sang, et moins de sang disponible pour les muscles, dont le cœur, ce qui rend tout effort difficile, mais pas impossible, comme en témoignent de nombreux sportifs qui courent au Kenya, en Éthiopie, au Japon...

La grande capacité du corps humain à réguler sa température permet donc de courir lorsqu’il fait très chaud à condition de respecter certaines précautions, notamment boire beaucoup d’eau et porter des vêtements dits « respirants » pour favoriser le processus de transpiration.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :


Autres actualités en lien :

Publié le 10.07.2017

Retour aux articles