Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Datation des eaux souterraines

Des chercheurs rennais ont mis au point une nouvelle méthode pour dater les aquifères cristallins à partir de la silice dissoute.

Publiés dans la revue Science of The Total Environment en septembre 2018, les résultats obtenus par les chercheurs de l’observatoire des sciences de l’Université de Rennes mettent en évidence de nouveaux traceurs pour évaluer le temps de résidence des eaux en profondeur.

La silice dissoute « est fortement liée au temps d’exposition des eaux souterraines aux roches cristallines ». Cette méthode illustrée dans la publication en ligne permettra de :

  • mesurer l’apport des aquifères aux cours d’eau pendant les saisons ;
  • évaluer la durée de séjour dans la zone non saturée ;
  • évaluer avec précision la vulnérabilité des eaux souterraines face à la pollution humaine.


Autres actualités en lien :

Publié le 28.08.2018

Retour aux articles