Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Athérosclérose et télomères

C’est la taille initiale des télomères plutôt que leur raccourcissement qui serait impliquée dans l’athérosclérose.

L’athérosclérose est une maladie vasculaire liée au vieillissement. Des chercheurs de l’Inserm viennent de démontrer que la croyance répandue selon laquelle le raccourcissement des télomères est responsable de l’apparition de maladies liées à l’âge est fausse, dans le cas de l’athérosclérose au moins. Ce serait plutôt le fait d’avoir des télomères courts, caractère génétique déterminé pendant les premières années de la vie, qui serait en cause.

Les télomères sont les séquences terminales des chromosomes impliquées dans le maintien de l’intégrité du génome, et sont la cible depuis une vingtaine d’années des recherches sur le vieillissement. Jusqu’à aujourd’hui, les scientifiques préconisaient d’adopter une bonne hygiène de vie pour prévenir leur raccourcissement et donc l’apparition des maladies liées à l’âge. Les chercheurs qui ont réfuté cette hypothèse précisent qu’une bonne hygiène de vie reste néanmoins primordiale dans la prévention contre les maladies du vieillissement, les pathologies vasculaires notamment.


Autres actualités en lien :

Publié le 09.10.2017

Retour aux articles