La grande débâcle de l’Arctique (PLS 25/05/2018)

La banquise de l’océan Arctique fond à des vitesses record, et elle pourrait disparaître en été dès 2040. Or les glaces boréales contribuent à la stabilité du climat de tout l’hémisphère Nord. Sans elles, les épisodes climatiques extrêmes qui frappent l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie risquent donc de s’intensifier.

Lien(s) :