S.E.S.

TraAM 2018-2019 - Présentation

Thème des TraAM SES pour 2018-2019 et projets des 6 académies sélectionnées

Six académies ont été retenues pour les Travaux Académiques Mutualisés de l'année 2018-2019.

 

Thème en SES pour 2018-2019 : 

Le numérique au service de l’évaluation des apprentissages des élèves

L’usage du numérique offre des opportunités pour penser l’évaluation de manière variée pour suivre les acquis des élèves, permettre un accompagnement différencié et renforcer leur engagement dans les apprentissages (auto-évaluation, évaluation entre pairs, évaluation en cours d’apprentissage, etc.).

  • Quel peut être l’apport de l’outil numérique dans l’évaluation en SES ?
  • Comment les outils numériques peuvent aider à mieux articuler enseignement et évaluation ?
  • Comment l’évaluation à l’aide du numérique peut-elle faciliter un accompagnement différencié ?
  • Quelle place l’élève peut-il prendre dans le processus d’évaluation grâce aux outils numériques ?

 

Académies retenues pour 2018-2019

La Réunion

Sébastien Asseraf-Godrie (IA-IPR) / Julien Lafon (professeur référent)

Lyon
Catherine Bruet (IA-IPR)  / Pascal Cheynet (professeur référent)

Orléans-Tours
Bruno Poupault (IA-IPR) / Arnaud Pelissier (professeur référent)

Paris
Sébastien Asseraf-Godrie (IA-IPR) / Etienne Lamotte (professeur référent)

Reims
Xavier Cathala (IA-IPR) / Jacques Ghiloni (professeur référent)

Strasbourg
Evelyne Delhomme (IA-IPR) / Yannick Schaffar (professeur référent)

 

Détail des projets académiques

Académie de La Réunion - Évaluation et rétroaction grâce aux outils numériques.

Concevoir différents types d’évaluations formatives à partir d’applications déjà connues en travaillant particulièrement sur la rétroaction ; chercher, tester et utiliser les outils permettant de produire des activités qui permettent un feedback direct ou proche ; utiliser ces outils pour produire des ressources mutualisées. Exemples d’outils : Quizlet, Plickers, Socrative, Netquiz, vidéos enrichies type Edpuzzle, plateformes collaboratives, outils d’enregistrement audio/vidéo.

Une réflexion sur l’usage du QCM et des QRC (questions à réponse courte) comme outil d’évaluation et d’apprentissage en SES : intérêts, limites, et critères d’efficacité. Nous pourrons envisager de produire des questionnaires sur des thèmes, mécanismes ou notions essentielles des programmes, qui seront ensuite mutualisés.

La question de l’évaluation des apprentissages peut également nous conduire à nous interroger sur les moyens offerts par le numérique pour que les élèves puissent constater et mesurer leur progression, en particulier au cours du cycle terminal. Nous proposons donc de réfléchir à la conception et à la mise au point d’un modèle de portfolio numérique pour le cycle 1ère-Terminale. Les intérêts d’un tel outil sont déjà connus : permettre aux élèves de garder une trace et de mesurer leur progression, de mettre en évidence les compétences qu’ils ont développées, d’objectiver les progrès réalisés et les difficultés rencontrées, outil d’évaluation pour le professeur …etc. Ce type d’outil peut également être intéressant pour la préparation de l’épreuve orale du « nouveau baccalauréat ». La mise au point d’un portfolio numérique pour les SES (ou plus généralement pour l’accompagnement de l’élève dans son projet au cours du cycle terminal) nous paraît donc une seconde piste de travail intéressante.

Académie de Lyon - Mieux évaluer ce qu’on évalue mal : l’expression orale en SES

L’oral en France est peu valorisé, peu enseigné et peu évalué. Mais la réforme du lycée accorde une importance particulière à l’expression orale, dont le "Grand Oral" constituera le point d’orgue. L’expression orale est rarement travaillée et encore moins évaluée dans l’enseignement des SES. Les enseignants préparent principalement leurs élèves aux épreuves écrites, même si des professeurs attribuent des notes de participation, font faire des exposés ou des débats. Cependant, le manque d'outils d'évaluation est un obstacle à une prise en compte de cette dimension pourtant déterminante de l'enseignement.

Comment mieux évaluer l’expression orale en SES dans le déroulement habituel de la classe ? Quels exercices spécifiques construire pour évaluer et améliorer les compétences des élèves à l’oral ?

Nous proposons d’expérimenter des applications de gestion de classe comme ClassDojo qui permettraient à l’enseignant équipé d’une tablette ou d’un smartphone d’évaluer de façon fine les prises de parole dans la classe. Par ailleurs, en nous servant des dispositifs d’enregistrement numérique audio ou vidéo, des tablettes ou des smartphones, nous proposons également de produire des exercices pour améliorer les différentes compétences de l’oral (diction, relation à l’espace, expression du corps, etc.) et permettre ainsi aux enseignants une évaluation de qualité et susceptible d'aider les élèves à mieux en saisir les enjeux.

Académie d'Orléans-Tours - L'utilisation du numérique dans les pratiques d'évaluation, d'autoévaluation et de remédiation

  • Réaliser des exercices interactifs variés à partir de diverses applications (LearningApps, Netquiz, Xia, Quizizz…). L'individualisation des feedbacks en fonction des réponses des élèves est une valeur ajoutée du numérique
  • Concevoir des exercices numériques et des parcours où les élèves doivent rédiger et organiser leur raisonnement, notamment de manière collaborative
  • Réaliser des parcours qui articulent différentes formes d'évaluation : diagnostiques, formatives, sommatives
  • Imaginer des scénarios où les élèves créent eux-mêmes des évaluations numériques, dans une logique d'évaluation par les pairs et d'autoévaluation
  • Mettre en place des activités de remédiation afin de faciliter un accompagnement différencié
  • Articuler ces travaux sur une plateforme numérique.

Académie de Paris - Mise en place d’outils numériques au service de l’autocorrection et de scénarios favorisant l’évaluation par les pairs.

L’équipe du Giptic de Paris, dans le cadre des TraAms 2018-2019, souhaite participer au questionnement sur la façon dont les outils et les ressources numériques permettent de modifier la façon dont on peut évaluer les apprentissages des élèves ; et plus précisément de la place que l’élève peut prendre dans le processus d’évaluation grâce aux outils numériques.

Une première équipe de professeurs produira des évaluations diversifiées (diagnostiques/formatives/auto-évaluations/sommatives) construites avec des feedbacks pour favoriser la mémorisation et assurer le suivi des apprentissages à partir d'applications ou de plateformes en ligne.

Le deuxième groupe fabriquera des scénarios de situations d'apprentissage qui permettent aux élèves d'intégrer progressivement les critères d'évaluation. Ce groupe se concentrera sur les attentes des différentes épreuves finales en terminale travaillées dès le début du cycle terminale. Quatre situations de possibilité d'autocorrection ou de correction collectives seront envisagées et comparées.

  • les corrections mises en commun dans des pads d'écritures collaboratives
  • l'activité Atelier dans Moodle
  • les corrections à partir de wiki et/ou de ressources publiques ad hoc
  • les vidéo-corrections collectives ou individuelles

Académie de Reims - L'apport du numérique dans les procédures d'évaluation: des tâches simples aux tâches complexes

La relation entre l’évaluation et le numérique sera travaillée et expérimentée en partant de trois axes principaux :

  • comment le numérique peut-il se mettre au service de la répétition dans les situations d’apprentissage. L’évaluation par l’outil doit faciliter et accompagner le rappel de connaissances et/ou de méthodes simples. Les tests fréquents peuvent contribuer à la mémorisation et à l’automatisation de certaines tâches. Par exemple, sera expérimentée, dans des scénarii pédagogiques, l’utilisation d’exerciseurs et d’outil d’auto-évaluation ;
  • dans le prolongement de l’item précédant, le numérique peut être au service du contrôle de compréhension immédiat (différents outils et modalités seront expérimentés)
  • enfin, le numérique est un outil utilisable lors de la mise en œuvre de tâches complexes et particulièrement dans des situations de travail collaboratif telles que la rédaction d’une synthèse ou lors du suivi d’un projet. Il s’agira là d’expérimenter, entre autre, l’utilisation d’outils d’écriture collaborative. En outre, il serait intéressant d’interroger la question de la conservation de la traçabilité des étapes intermédiaires pour travailler à l’évaluation des procédures et non pas seulement des résultats finaux

Académie de Strasbourg - Évaluer en SES avec des équipements mobiles

Fort de notre expérience de trois années à explorer les usages de Socrative sur les équipements mobiles des élèves en classe et face à la multiplication des applications d’évaluation, nous souhaitons réfléchir aux usages de ces différentes applications.

Nous proposons de les recenser, les comparer en proposant des usages et des tutoriels spécifiques à chacune d’entre elle.

Au-delà des outils, notre réflexion portera sur les usages que l’on peut en faire en classe et hors classe. Notre attention se portera en particulier sur les lycées 4.0 de l’académie, dans lesquels les élèves sont équipés de tablettes. La région Grand Est prévoie l’équipement de tous les élèves de lycée pour la rentrée 2021. Or certains enseignants dénoncent le peu d’apport que présentent les manuels numériques proposés avec les tablettes. Nous voulons montrer que ces équipements mobiles sont un atout pour l’apprentissage en les utilisant justement pour diversifier et multiplier les moments d’évaluation. Notre réflexion portera en particulier sur l’articulation des évaluations sur équipement mobile, surtout de type qcm, avec l’évaluation écrite des épreuves du baccalauréat. Elle portera aussi sur les moyens de motiver les élèves de seconde, de les impliquer dans leurs apprentissages.