FAQ

Les réponses aux questions fréquentes sont organisées selon votre profil, vous êtes :

Un enseignant du premier degré

Le lieu et la nature des activités

Les contraintes sont très variables selon que les activités ont lieu dans l’école ou à l’extérieur de l’école.

Dans l’école, l’utilisation des espaces (cours, allées…) relève de l’organisation générale de l’école et n’impose aucune démarche particulière. Cela n’exclut pas un recours ponctuel à des partenaires extérieurs, avec l’autorisation du directeur de l’école.

La sortie hors de l’école relève, elle, d’une réglementation spécifique (sortie occasionnelle) avec des contraintes portant sur l’encadrement et le port du casque (voir ci-dessous « le matériel, les équipements de sécurité »).
En dehors des classes qui pratiquent déjà ce type d’activité, il convient dans tous les cas de se rapprocher du conseiller pédagogique de circonscription.

D’une façon générale, les portions du parcours présentant des difficultés trop importantes (trafic soutenu, vitesse trop importante des véhicules, intersections complexes, traversées de routes, ronds-points) sont effectuées à pied en poussant son vélo selon les modalités du déplacement piéton collectif.

La préparation des élèves, le projet pédagogique

Si l’action envisagée comporte des temps de pratique, il conviendra de prendre en compte le niveau de maîtrise individuelle des élèves, leur expérience préalable (acquise à l’école au cours d’un cycle d’activité ou uniquement par leur pratique personnelle) et la dimension collective de l’activité inhérente au contexte scolaire.

Une réflexion collective sur la sécurité routière, en tant que partage d’espaces de circulation s’exerçant dans le cadre de la responsabilité de chaque usager est indispensable pour donner du sens aux activités.

De nombreux supports pédagogiques existent et peuvent être exploités en ce sens.

La préparation de la sortie, avec définition de l’itinéraire et repérage des zones « à risques » fait partie également des activités pédagogiques à privilégier. L’identification des aménagements dédiés aux vélos (bandes et pistes cyclables) permet de les inclure autant que possible dans les itinéraires.

Une démarche de projet apportera une plus grande cohérence, en permettant de faire le lien entre les contenus d’enseignement, les compétences à développer et à mobiliser, et les activités programmées dans le cadre de la journée.

Dans ce cadre, la semaine nationale peut être selon le cas, le point de départ du projet, un moment particulier ou son aboutissement.

Le matériel, les équipements de sécurité

L’utilisation de vélos personnels, vélos de l’école ou encore par exemple prêtés par un partenaire du projet nécessite des vérifications préalables et le cas échéant quelques actions de réglage ou d’entretien (freinage, hauteur de selle, pression des pneumatiques…). Ce travail est indispensable pour la sécurité des élèves mais relève également des compétences à leur faire acquérir.

Le port d’un casque conforme aux normes en vigueur est obligatoire pour toute pratique collective du vélo en dehors de l’école. L’usage du casque correctement porté et attaché fait également partie des comportements à faire acquérir aux élèves, il est donc recommandé à ce titre pour toute pratique du vélo, même lorsqu’elle s’effectue dans l’espace de l’école. Les adultes de l’encadrement montrent aux élèves l’importance de cet équipement en s’astreignant eux-mêmes au port du casque.

Être bien vu par les autres usagers de la route conditionne la sécurité du cycliste. Le port de vêtements clairs et autant que possible de chasubles fluo est donc à prévoir, pour l’encadrement et pour les élèves.

Remarque : l’arrêté du 29 septembre 2008 rend le port du gilet de haute visibilité obligatoire pour les cyclistes hors agglomération, quand ils circulent de nuit ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante.

Les partenaires peuvent vous aider à mettre en place ces aspects « techniques ».

L’encadrement

L’activité « vélo », qu’elle se déroule dans l’école ou à l’extérieur est définie et conduite par l’enseignant et sous sa responsabilité.

Lorsqu’elle se déroule en dehors de l’école, l’encadrement est complété par des personnes qualifiées ou bénévoles, à des conditions définies réglementairement.

Pour circuler sur la voie publique, il est préconisé de circuler par petits groupes, en gardant les distances entre chaque groupe, chacun d’entre eux étant pris en charge par un des adultes de l’encadrement.
Un temps d’information et de préparation préalable à destination de l’ensemble des adultes-encadrants est indispensable pour toute sortie en dehors de l’école (participation aux activités préparatoires auprès des élèves, repérage des lieux, connaissance des lieux de regroupements, etc.).

Encadrement du cyclisme sur route

A noter que ce n’est pas le type de vélo utilisé qui définit le cadrage réglementaire de l’activité mais la nature des voies empruntées. Ainsi le taux d’encadrement du cyclisme sur route s’applique pour toute sortie à vélo sur la voie publique.
Circulaire n° 99-136 du 21 septembre 1999
« Le taux minimum d’encadrement renforcé pour le cyclisme sur route est le suivant : jusqu’à 12 élèves, le maître de la classe, plus un intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant et, au-delà de 12 élèves, un intervenant, qualifié ou bénévole*, agréé ou un autre enseignant supplémentaire pour 6 élèves.
L’agrément d’un intervenant bénévole est lié à la participation à un stage spécifique ou à des journées d’information organisées par la commission départementale pour l’éducation physique et sportive dans le premier degré. »

« Le cyclisme nécessite le port d’un casque protecteur conforme aux normes en vigueur. »

Quand une classe ou deux classes circulent à vélo sur la voie publique est-ce considéré comme une manifestation et faut-il le déclarer en préfecture

il n’y a pas lieu de faire une déclaration en préfecture.

Il y a lieu cependant d’en avise votre hiérarchie (il faut son accord) et les parents des enfants concernés (éventuelles contre indications).

Il y a lieu d’assurer toutes les conditions de sécurité (encadrement suffisant, adultes devant et derrière le groupe, éléments de signalisation avec chasubles si cela est possible pour les adultes).

Si le déplacement se fait en urbain, il est toujours mieux d’en aviser la police municipale qui peut apporter une aide si nécessaire.

Quelques propositions d’actions pour la semaine du vélo

École maternelle Parcours ludique avec différents types de rouleurs Rouleurs et piétons (jeux de partage d’espaces) Sensibilisation aux règles de circulation (…) D’autres activités et ressources sur le site pour le cycle 1...

Cycle 2
Parcours d’habileté pour apprendre à mieux maîtriser son vélo
Défi de circulation à plusieurs sur un parcours aménagé
Atelier de réglage et de vérification
Préparer une sortie piéton / cycliste pour rejoindre un espace aménagé (parc…)
(…)
D’autres activités et ressources sur le site pour le cycle 2...

Cycle 3
Ateliers scientifiques sur les bénéfices de la pratique du vélo pour la santé ou pour l’environnement
Parcours d’habileté et défis de circulation dans un espace aménagé (cyclistes, piétons)
Préparation d’un itinéraire de sortie à vélo (atelier à partir de cartes et d’images numériques)
Réalisation d’une sortie à vélo avec un objectif de découverte (visite, reportage photo…)
(…)
D’autres activités et ressources sur le site pour le cycle 3...

Comment contacter les partenaires ?

La rubrique des « partenaires » vous propose une description des activités du partenaires un des liens de contact.

Les nombreux partenaires de l’opération peuvent apporter leur concours aux initiatives locales (vérification du matériel, prêts, conseils, aide à l’encadrement, supports pédagogiques…). N’hésitez pas à les contacter directement ou éventuellement à préciser vos attentes dans le formulaire de participation.

Quelles sont les dates de la semaine nationale du vélo à l’école et au collège ?

Les enseignants et leur établissement définissent à l’échelle d’une ou plusieurs classes, sur le temps scolaire, une ou plusieurs actions, sur une ou plusieurs journées, dans la semaine du 1er au 5 juin 2015. Ces actions peuvent prendre la forme d’un projet de sortie à vélo, d’activités pratiques de maîtrise du vélo ou de son entretien, de sensibilisation à la sécurité routière, d’animations sur les apports de l’usage du vélo pour la santé et l’environnement. La définition des activités prend en compte l’âge des élèves concernés. Les possibilités offertes par l’environnement proche seront prioritairement exploitées.

Agenda des activités des partenaires de l’opération.

- Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question, vous pouvez nous contacter.

Un enseignant du second degré

Le lieu et la nature des activités

Les contraintes sont très variables selon que les activités ont lieu dans l’établissement ou à l’extérieur. Dans l’établissement, l’utilisation des espaces (cours, allées…) relève de l’organisation générale et n’impose aucune démarche particulière. Cela n’exclut pas un recours ponctuel à des partenaires extérieurs, avec l’autorisation du chef d’établissement.

La sortie hors de l’établissement relève, elle, d’une réglementation spécifique (sortie occasionnelle) avec des contraintes portant sur l’encadrement et le port du casque (voir ci-dessous).

D’une façon générale, les portions du parcours présentant des difficultés trop importantes (trafic soutenu, vitesse trop importante des véhicules, intersections complexes, traversées de routes, ronds-points) sont effectuées à pied en poussant son vélo selon les modalités du déplacement piéton collectif.

La préparation des élèves, le projet pédagogique

Si l’action envisagée comporte des temps de pratique, il conviendra de prendre en compte le niveau de maîtrise individuelle des élèves, leur expérience préalable (acquise à l’école au cours d’un cycle d’activité ou uniquement par leur pratique personnelle) et la dimension collective de l’activité inhérente au contexte scolaire. Une réflexion collective sur la sécurité routière, en tant que partage d’espaces de circulation s’exerçant dans le cadre de la responsabilité de chaque usager est indispensable pour donner du sens aux activités.

De nombreux supports pédagogiques existent et peuvent être exploités en ce sens.

La préparation de la sortie, avec définition de l’itinéraire et repérage des zones « à risques » fait partie également des activités pédagogiques à privilégier. L’identification des aménagements dédiés aux vélos (bandes et pistes cyclables) permet de les inclure autant que possible dans les itinéraires.

Une démarche de projet apportera une plus grande cohérence en permettant de faire le lien entre les contenus d’enseignement, les compétences à développer et à mobiliser, et les activités programmées dans le cadre de la journée.

Dans ce cadre, la journée nationale peut être selon le cas, le point de départ du projet, un moment particulier ou son aboutissement.

Le lien avec la préparation aux ASSR

L’usage du vélo est un des quatre grands thèmes des Attestations scolaires de sécurité routière. Le quatre pages « comprendre les ASSR » (http://eduscol.education.fr/education-securite-routiere/comprendre-assr) présente un tableau des sujets liés à la pratique du vélo (dans la circulation, équipements, intersections …).

Le matériel, les équipements de sécurité

L’utilisation de vélos personnels, vélos de l’école ou encore par exemple prêtés par un partenaire du projet nécessite des vérifications préalables et le cas échéant quelques actions de réglage ou d’entretien (freinage, hauteur de selle, pression des pneumatiques…). Ce travail est indispensable pour la sécurité des élèves mais relève également des compétences à leur faire acquérir.

Le port d’un casque conforme aux normes en vigueur est obligatoire pour toute pratique collective du vélo en dehors de l’établissement. L’usage du casque correctement porté et attaché fait également partie des comportements à faire acquérir aux élèves, il est donc recommandé à ce titre pour toute pratique du vélo, même lorsqu’elle s’effectue dans l’espace de l’établissement. Les adultes de l’encadrement montrent aux élèves l’importance de cet équipement en s’astreignant eux-mêmes au port du casque.

Être bien vu par les autres usagers de la route conditionne la sécurité du cycliste. Le port de vêtements clairs et autant que possible de chasubles fluo est donc à prévoir, pour l’encadrement et pour les élèves.

Remarque : l’arrêté du 29 septembre 2008 rend le port du gilet de haute visibilité obligatoire pour les cyclistes hors agglomération, quand ils circulent de nuit ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante.

Les partenaires peuvent vous aider à mettre en place ces aspects « techniques ».

L’encadrement

L’activité « vélo », qu’elle se déroule dans l’établissement ou à l’extérieur est définie et conduite par l’enseignant et sous sa responsabilité.

Lorsqu’elle se déroule en dehors de l’établissement, l’encadrement est complété par des personnes qualifiées ou bénévoles, à des conditions définies réglementairement.

Pour circuler sur la voie publique, il est préconisé de circuler par petits groupes, en gardant les distances entre chaque groupe, chacun d’entre eux étant pris en charge par un des adultes de l’encadrement.

Un temps d’information et de préparation préalable à destination de l’ensemble des adultes-encadrants est indispensable pour toute sortie en dehors de l’école (participation aux activités préparatoires auprès des élèves, repérage des lieux, connaissance des lieux de regroupements, etc.).

Encadrement du cyclisme sur route

A noter que ce n’est pas le type de vélo utilisé qui définit le cadrage réglementaire de l’activité mais la nature des voies empruntées. Ainsi le taux d’encadrement du cyclisme sur route s’applique pour toute sortie à vélo sur la voie publique.

Circulaire n°96-248 du 25 octobre 1996 relatif à la surveillance des élèves
Texte relatif à l’emploi de la bicyclette comme moyen de déplacement en groupe

Emploi par les élèves des écoles élémentaires et des établissements d’enseignement du second degré de leurs bicyclettes comme moyen de déplacement en groupe

Note de service n°84-027 du 13-1-1984 (http://eduscol.education.fr/D0161/treg02.htm)
« Le cyclisme nécessite le port d’un casque protecteur conforme aux normes en vigueur. »

Quand une classe ou deux classes circulent à vélo sur la voie publique est-ce considéré comme une manifestation et faut-il le déclarer en préfecture

il n’y a pas lieu de faire une déclaration en préfecture.

Il y a lieu cependant d’en avise votre hiérarchie (il faut son accord) et les parents des enfants concernés (éventuelles contre indications).

Il y a lieu d’assurer toutes les conditions de sécurité (encadrement suffisant, adultes devant et derrière le groupe, éléments de signalisation avec chasubles si cela est possible pour les adultes).

Si le déplacement se fait en urbain, il est toujours mieux d’en aviser la police municipale qui peut apporter une aide si nécessaire.

Quelques propositions d’actions pour la semaine du vélo

Classes de 6e et de 5e

  • Ateliers scientifiques sur les bénéfices de la pratique du vélo pour la santé ou pour l’environnement
  • Etude du vélo en technologie (fonctionnement) et de ses apports pour la santé (SVT, infirmière)
  • Parcours d’habileté et défis de circulation dans un espace aménagé (cyclistes, piétons)
  • Préparation d’un itinéraire de sortie à vélo (atelier à partir de cartes et d’images numériques)
  • Réalisation d’une sortie à vélo avec un objectif de découverte (visite, reportage photo…)
    (…)
    D’autres activités et ressources sur le site pour le collège...

Comment contacter les partenaires ?

La rubrique des « partenaires » vous propose une description des activités du partenaires un des liens de contact.

Les nombreux partenaires de l’opération peuvent apporter leur concours aux initiatives locales (vérification du matériel, prêts, conseils, aide à l’encadrement, supports pédagogiques…). N’hésitez pas à les contacter directement ou éventuellement à préciser vos attentes dans le formulaire de participation.

Quelles sont les dates de la semaine nationale du vélo à l’école et au collège ?

Les enseignants et leur établissement définissent à l’échelle d’une ou plusieurs classes, sur le temps scolaire, une ou plusieurs actions, sur une ou plusieurs journées, dans la semaine du 1er au 5 juin 2015. Ces actions peuvent prendre la forme d’un projet de sortie à vélo, d’activités pratiques de maîtrise du vélo ou de son entretien, de sensibilisation à la sécurité routière, d’animations sur les apports de l’usage du vélo pour la santé et l’environnement. La définition des activités prend en compte l’âge des élèves concernés. Les possibilités offertes par l’environnement proche seront prioritairement exploitées.

Agenda des activités des partenaires de l’opération.

- Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question, vous pouvez nous contacter.

Un partenaire

Quelles sont les dates de la semaine nationale du vélo à l’école et au collège ?

Les enseignants et leur établissement définissent à l’échelle d’une ou plusieurs classes, sur le temps scolaire, une ou plusieurs actions, sur une ou plusieurs journées, dans la semaine du 1 au 5 juin 2015. Ces actions peuvent prendre la forme d’un projet de sortie à vélo, d’activités pratiques de maîtrise du vélo ou de son entretien, de sensibilisation à la sécurité routière, d’animations sur les apports de l’usage du vélo pour la santé et l’environnement. La définition des activités prend en compte l’âge des élèves concernés. Les possibilités offertes par l’environnement proche seront prioritairement exploitées.

Agenda des activités des partenaires de l’opération.

- Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question, vous pouvez nous contacter.