L’Attestation de première éducation à la route du cycle 1 au cycle 3 (APER)

Découvrir dès le plus jeune âge que la route n’est pas à prendre mais à partager, c’est acquérir des comportements qui permettent de se protéger des dangers de la circulation et de tenir compte des autres usagers de l’espace routier. La mise en place efficace d’une éducation à la sécurité routière suppose la convergence de pratiques scolaires et familiales qui favorisent, dès l’école maternelle, la construction d’une conscience citoyenne.

Cette éducation s’intègre dans le socle de connaissances, de compétences et de culture ainsi que dans les programmes d’enseignement des cycles 1, 2 et 3, ainsi que selon les modalités définies par la circulaire n° 2016-153 du 12 octobre 2016 relative à la mise en œuvre du dispositif de l’attestation de première éducation à la route (APER).

L’éducation à la sécurité routière permet de construire divers registres de compétences dans des situations de plus en plus complexes, du cycle 1 au cycle 3 :

- des compétences spécifiques pour chaque usage de la rue et de la route ;
- des compétences pour toute situation (piéton, passager, usager d’engins roulants) ;

La semaine nationale de la marche et du vélo est l’occasion de travailler avec les compétences dans deux situations à savoir quand l’élève est piéton et quand l’élève est rouleur et de travailler également sur des compétences transversales de règles de sécurité et de premiers secours.

POUR ALLER PLUS LOIN
Sur Eduscol
- l’éducation à la sécurité routière du cycle 1 au cycle 3
- Le guide Quelques repères pour enseigner la sécurité routière du cycle 1 au cycle 3.