Ressources Nationales de Chimie

http://eduscol.education.fr/rnchimie

Ministère de l'éducation nationale


Nouveautés
Démarche d'investigation

Chimie générale
Chimie organique
Génie chimique

Chimie en anglais 

Physique
Mathématiques
Recommandations

Actualité
Histoire
 
STL-CLPI (Archives)
BTS-Chimiste
   
Concours général
 
Sécurité
Equipements


 

 

Les annales du BTS-Chimiste

Épreuves de travaux pratiques de chimie inorganique et générale

Page actualisée le 06 juin 2013


Les annales du BTS-chimiste

Sont proposés sur cette page plus de 330 manipulations de chimie analytique



NOUVEAUTES

Activités expérimentales du BTS-chimiste 2013 

 


Analyse des résultats des épreuves de chimie analytique des EFC 2006 et 2007 : bilan_resultats_EFC_2006-2007.pdf

 


Thèmes des TP du BTS-Chimiste 


Travaux pratiques du BTS 2012

SUJET N°1. DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) DE SULFATE DE CÉRIUM (IV)

SUJET N°3. DOSAGE D’UNE SOLUTION ACIDE DE SEL DE MOHR


Travaux pratiques du BTS 2011

SUJET N°2. DOSAGE D’UNE SOLUTION D’ACIDE OXALIQUE

SUJET N°4. DOSAGE D’UNE SOLUTION D’EAU DE DAKIN


Travaux pratiques du BTS 2010

SUJET N°1. DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L’ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L’ACIDE ASCORBIQUE ET DE L’ACIDE CITRIQUE

Dans une formulation pharmaceutique, le fabriquant annonce, pour une dose : ≈ 500 mg d’aspirine (ou acide acétylsalicylique), ≈ 300 mg de vitamine C (ou acide ascorbique), de l’acide citrique comme excipient.
 
ÉTALONNAGE
• Étalonnage de la solution d’hydroxyde de sodium par pesées successives d’un étalon solide.
DOSAGES
• L’ensemble des acides de la solution (S) est dosé par pH-métrie.
• L’acide ascorbique est dosé par deux méthodes :
- dosage direct, en présence d’un excès d’ions iodure, en milieu acide, par les ions iodate, l’équivalence étant repérée par un indicateur coloré ;
- dosage en retour, en présence d’un excès d’ions dichromate de concentration connue et d’ions iodure, en milieu acide, par une solution d’ions thiosulfate de concentration connue ; le dosage est suivi par potentiométrie à courant imposé.
• L’acide acétylsalicylique est dosé par spectrophotométrie d'absorption moléculaire en considérant qu’il se trouve sous forme d’ion salicylate.
 

SUJET N°3. DOSAGE D'UNE SOLUTION CONTENANT DE L’ACIDE CHLORHYDRIQUE ET DU CHLORURE DE CUIVRE(II)
DOSAGES
L’ensemble des cations, ions oxonium et cuivre (II) est dosés par une solution d’hydroxyde de sodium. Le dosage est suivi par pH-métrie. Les ions cuivre (II) sont dosés par deux méthodes différentes :
- par une solution de thiosulfate de sodium en présence d’un excès d’ions iodure : le dosage est suivi par potentiométrie à intensité non nulle.
- par spectrophotométrie d’absorption moléculaire : méthode des ajouts dosés.
ÉTALONNAGES
La solution d’hydroxyde de sodium est étalonnée par pesée d’hydrogénophtalate de potassium. La solution de thiosulfate de sodium est étalonnée, en présence d’un excès d’ions iodure, par une solution étalon d’iodate de potassium.
 

SUJET N°5. SYNTHESE ET ANALYSE D’UN COMPLEXE DU CUIVRE (II)  

En première partie, on synthétise un solide cristallisé, Cu(H2NCH2CH2NH2)n(NO3)2, et on détermine le nombre n de ligands éthylènediamine coordinés à l’ion central Cu2+. Par commodité d’écriture, on notera l’éthylènediamine (ed). La formule du solide s’écrira donc : Cu(ed)n(NO3)2. En deuxième partie, on effectue une série d’analyses du complexe synthétisé pour vérifier la valeur trouvée pour le nombre de ligands n. Pour pouvoir réaliser les analyses de manière indépendante, le centre d’examen fournit une solution S du complexe préalablement synthétisé pour les analyses demandées. On se propose de réduire dans une première étape l’acétophénone en 1-phényléthanol, puis dans une seconde partie de l’oxyder en acide benzoïque.
 

 


BTS 2009

SUJET N°2. DOSAGE D’UNE SOLUTION D'HYDROQUINONE

1. Etalonnage de la solution d'hydroxyde de sodium par une solution d’acide oxalique (volumétrie).
2. Étalonnage de la solution de dichromate de potassium par la solution d'hydroxyde de sodium (pH-métrie).
3. Étalonnage de la solution de sulfate de cérium(IV) (spectrophotométrie d’absorption moléculaire).
4. Dosage de la solution d'hydroquinone par la solution de dichromate de potassium (potentiométrie à courant nul).
5. Dosage de la solution d'hydroquinone en présence de chlorure de fer(III) par la solution de sulfate de cérium (IV) (potentiométrie à courant imposé).
Remarque : les ions fer(III) de la manipulation 5 ne sont pas indispensables pour réaliser la manipulation.

SUJET N°4.  SYNTHESE ET ANALYSE DU CHLORURE D'HEXAAMMINENICKEL (II)

On synthétise un solide, le complexe inorganique Ni(NH3)6Cl2 et on l'analyse ensuite pour vérifier le nombre de ligand ammoniac coordinnés ainsi que le nombre d'ions chlorure libres. De façon à pouvoir mener de manière indépendante la synthèse et les dosages, on fournit une quantité donnée du complexe, synthétisé au préalable par le centre d’examen.

SYNTHESE

  • Synthèse du complexe chlorure d'hexaamminenickel(II) à partir de chlorure d'hexaaquanickel(II).
  • Analyse du complexe par spectroscopie infrarouge.

DOSAGES

  • Le nickel est dosé indirectement par une solution d'EDTA et une solution de chlorure de magnésium dont les concentrations sont connues [volumétrie].
  • Les ligands ammoniac sont dosés en retour par une solution d'acide nitrique et une solution de soude dont les concentrations sont connues [pH-métrie].
  • Les ions chlorure sont dosés par une solution de nitrate d'argent de concentration connue [potentiométrie à courant nul].

Remarque : nous indiquons dans ce sujet les 6 pKA de l'EDTA au lieu des 4 donnés traditionnellement : H6Y2+ / H5Y+ : pKa1 = 0 ; H5Y+ / H4Y : pKa2 = 1,5 ; H4Y / H3Y- : pKa3 = 2,1 ; H3Y- / H2Y2- : pKa4 = 2,7 ; H2Y2- / HY3- : pKa5 = 6,2 ; HY3- / Y4- : pKa6 = 10,3.

 

 


BTS 2008

SUJET N°2. DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) CONTENANT DU DIHYDROGENOPHOSPHATE DE POTASSIUM ET DE L’ACIDE ASCORBIQUE

  • ETALONNAGES
    Étalonnage de la solution d’hydroxyde de sodium par pesées d’hydrogénophtalate de potassium.
    Étalonnage de l’iodate de potassium par une solution de thiosulfate titrée.
  • DOSAGES
    Les acides de la solution (S) sont dosés par pH-métrie.
    L’acide ascorbique est dosé, par potentiométrie à intensité imposée, en présence d’un excès de la solution d’iodate de potassium et d’iodure de potassium par la solution de thiosulfate titrée.
    L’ion dihydrogénophosphate est dosé par spectrophotométrie d'absorption moléculaire.
     

SUJET N°4.  ANALYSE ET TRAITEMENT PARTIEL D’UN DECHET CHIMIQUE DE LABORATOIRE

  • La solution à analyser pourrait constituer un déchet chimique de laboratoire à traiter à la suite de manipulations de chromimétrie. Elle a été ici préparée en mélangeant par litre de solution, en présence d’acide sulfurique:
    • environ 6,0 × 10-3 mol de dichromate de potassium K2Cr2O7 ;
    • environ 2,0 × 10-2 mol de sulfate de fer (II) et d’ammonium (NH4)2Fe(SO4)2, 2 H2O, encore appelé sel de Mohr.
    Le traitement d’un déchet chimique de laboratoire de ce type consiste en l’élimination des ions dichromate présents en excès à l’aide d’une solution de sulfite de sodium puis à la précipitation des cations métalliques présents sous forme d’hydroxydes à l’aide de chaux afin d’obtenir des boues de volume plus restreint. Seule l’étape de réduction des ions dichromate en excès sera réalisée ici.

    ETALONNAGES
    • Étalonnage d’une solution de dichromate de potassium par une solution de fer (II) de concentration connue [volumétrie]
    • Étalonnage d’une solution d’EDTA disodique par une solution de zinc (II) de concentration connue [volumétrie]
    DOSAGES
    • Les ions dichromate sont dosés par la solution de fer (II) [potentiométrie à courant imposé]
    • L’ensemble des éléments fer et chrome de (S), après réduction des ions dichromate et ajout d’un excès d’EDTA, sont dosés par la solution de zinc (II) [potentiométrie à courant nul en présence du complexe HgY2-]
    • Les ions potassium sont dosés par photométrie de flamme [méthode des ajouts dosés]

 


BTS 2007

  • SUJET N°2. DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DU CHLORURE DE POTASSIUM ET DU CHLORURE DE NICKEL
     

    • Étalonnage de la solution d’hydroxyde de sodium par pesées d’hydrogénodiiodate de potassium.
      Étalonnage du nitrate d’argent par le thiocyanate d’ammonium en présence d’alun ferrique.
      Les
      cations de la solution (S) sont échangés lors du passage à travers une résine échangeuse d’ions. Les ions H+ libérés par la résine sont alors dosés, par pH-métrie, à l’aide de la solution étalonnée d’hydroxyde de sodium.
      Les ions chlorure sont dosés, par potentiométrie à intensité imposée, par la solution étalonnée de nitrate d'argent.
      Les ions nickel (II) sont dosés par spectrophotométrie d'absorption moléculaire en utilisant la méthode des ajouts dosés.
       
    • Enoncé : EFC2-07_rnc_mop.pdf ; EFC2-07_rnc_mo.zip
      Feuille de notation :
      FC2-07_rnc_eval.pdf ; EFC2-07_rnc_eval.zip
      Matière d'oeuvre :
      MO2-07.pdf ;
      MO2-07.zip

    SUJET N°4. DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L’ACIDE CHLORHYDRIQUE ET DU CHLORURE DE FER (II)
     

    • Étalonnage de la solution de cérium (IV) par le sel de Mohr [volumétrie]
      Les ions fer (II) et H3O+ sont dosés par une solution d’hydroxyde de sodium de concentration connue [conductimétrie].
      Les ions fer (II) sont dosés par la solution de cérium (IV) [potentiométrie à courant imposé].
      Les ions fer (II) sont ensuite dosés par spectrophotométrie d’absorption moléculaire [méthode de la droite d’étalonnage].
      Les ions chlorure sont dosés par une solution étalonnée de nitrate d’argent [potentiométrie à intensité nulle]
       

BTS 2006

  • SUJET N°2.

    TITRAGE D’UNE SOLUTION (S) CONTENANT DES SULFATES DE ZINC (II), DE CUIVRE (II) ET DE POTASSIUM

    1. ÉTALONNAGE DE LA SOLUTION D’EDTA DISODIQUE.
    Cet étalonnage est effectué par pesées de sulfate de nickel hydraté, le dosage étant effectué en milieu ammoniacal en présence de murexide comme indicateur de fin de réaction.
    2. ÉTALONNAGE DE LA SOLUTION DE THIOSULFATE DE SODIUM par une solution étalon d’iodate de potassium, le dosage étant effectué en présence d’un excès d’ions iodure.
    3. DOSAGE DE L’ENSEMBLE DES IONS ZINC(II) ET CUIVRE (II) CONTENUS DANS LA SOLUTION (S) PAR LA SOLUTION D’EDTA DISODIQUE (potentiométrie à i = 0 en présence du complexe HgY2-)
    4. DOSAGE DES IONS CUIVRE(II) CONTENUS DANS LA SOLUTION (S) PAR LA SOLUTION DE THIOSULFATE DE SODIUM [biampérométrie]
    5. DOSAGE DES IONS POTASSIUM CONTENUS DANS LA SOLUTION (S) PAR PHOTOMETRIE DE FLAMME [méthode des ajouts dosés]


    Enoncé
    :
    sujet2.pdf -  sujet2.zip
    Feuille de notation :
    sujet2_eval.pdf - sujet2_eval.zip

 
  • SUJET N°3.
    ANALYSE D’UNE SOLUTION (S) CONTENANT DU SULFATE DE CUIVRE (II) ET DU SULFATE DE FER (III)

    1. Etalonnage de la solution d'EDTA par pesée de zinc [volumétrie]. 2. Etalonnage de la solution de thiosulfate de sodium par la solution d'EDTA [volumétrie]. 3. Dosage des ions cuivre (II) et des ions fer (III) de la solution (S) par iodométrie [potentiométrie à courant imposé]. 4. Dosage des ions fer (III) de la solution (S) par iodométrie [potentiométrie à courant imposé]. 5. Dosage des ions cuivre (II) de la solution (S) en présence d'EDTA [spectrophotométrie d'absorption moléculaire].


    Enoncé :
    sujet3.pdf -  sujet3.zip
    Feuille de notation :
    sujet3_eval.pdf -  sujet3_eval.zip
     
  • SUJET N°5.

    ANALYSE D’UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L’EAU DE JAVEL ET DU CHLORURE DE SODIUM

    1. Etalonnage de la solution de thiosulfate de sodium par pesée de dichromate de potassium [potentiométrie à intensité imposée].
    2. Dosage des ions hypochlorite de la solution (S) par la solution de thiosulfate de sodium par la méthode de Bunsen [volumétrie]. En milieu faiblement acide, l'acide hypochloreux, HOCl, est réduit en ions chlorure, Cl-, par les ions iodure, I-, en excès. Le diiode formé est dosé par la solution de thiosulfate de sodium. Le dosage est réalisé en présence d’un indicateur coloré de fin de réaction.
    3. Etalonnage de la solution de nitrate d’argent par le chlorure de sodium [volumétrie].
    4. Dosage des ions chlorure de la solution (S) par la solution de nitrate d’argent [potentiométrie à intensité nulle].
    5. Dosage des ions sodium de la solution (S) [photométrie de flamme].
    Méthode : spectrométrie d’émission de flamme par la gamme d’étalonnage

    Enoncé : sujet5.pdf -  sujet5.zip


BTS 2005

  • SUJET N°1
    DOSAGE D’UNE SOLUTION CONTENANT DE L’ETHANOATE DE SODIUM DISSOUS DANS UNE SOLUTION D’ACIDE CHLORHYDRIQUE : efc_1_05.pdf ; efc_1_05.zip

    Le mélange d’acides est dosé par conductimétrie par une solution de soude préalablement étalonnée. Les ions chlorure sont dosés par potentiométrie à courant imposé non nul (i = 10 µA) par une solution de nitrate d’argent préalablement étalonnée. Les ions sodium sont dosés par spectrophotométrie d’émission de flamme.


    Feuille de note :
    efc_1_05_feuill_note.pdf ; efc_1_05_feuill_note.zip
    Matière d'oeuvre
    : efc_1_05_mat.pdf ; efc_1_05_mat.zip

     
  • SUJET N°3
    DETERMINATION DE LA COMPOSITION D’UN LAITON ; DOSAGE D’UNE SOLUTION ALCOOLIQUE : efc_3_05.pdf ; efc_3_05.zip

    Etalonnage d’une solution d’EDTA : volumétrie ; • Dosage du cuivre et du zinc dans le laiton : potentiométrie à intensité nulle ; • Dosage du cuivre dans le laiton : spectrométrie d’absorption moléculaire ; • Etalonnage d’une solution d’ions fer (II) : volumétrie ; • Dosage de l’éthanol : potentiométrie à intensité imposée.

    Feuille de note : efc_3_05_feuill_note.pdf ; efc_3_05_feuill_note.zip
    Matière d'oeuvre
    : efc_3_05_mat.pdf ; efc_3_05_mat.zip

     
  • SUJET N°5
    ANALYSE D’UNE SOLUTION (S) D’ALUN DE FER (III) ET D’AMMONIUM : efc_5_05.pdf ; efc_5_05.zip


    Les ions fer (III) de la solution (S) sont dosés de deux manières différentes : - par biampérométrie, après réduction des ions fer (III) en ions fer (II) ; la solution titrante est une solution d’ions Ce4+, - par spectrophotométrie d’absorption moléculaire (gamme d’étalonnage) en présence d’orthophénanthroline. • Les ions sulfate de la solution (S) sont dosés par conductimétrie, en présence d’EDTA ; la solution titrante est une solution d’ions Ba2+. • La solution d’ions Ce4+ est étalonnée par une solution d’ions S2O32-.

    Matière d'oeuvre : efc_5_05_mat.pdf ; efc_5_05_mat.zip
     

BTS 2004

  • SUJET N°2
    ANALYSE D’UNE SOLUTION (S) D’ACIDE SULFURIQUE, DE SULFATE DE SODIUM ET DE SULFATE DE COBALT (II)
    Les ions cobalt (II), Co2+, seront dosés par complexométrie, les ions H+ par pH-métrie et les ions Na+ par spectrométrie d'émission de flamme. Il faudra préalablement étalonner la solution de soude et la solution d’EDTA.
    1. Etalonnage de la solution de soude par pesée d'acide oxalique dihydraté. Méthode : visuelle (indicateur coloré).
    2. Dosage des ions H+ de la solution (S) Méthode : pH-métrie.
    3. Etalonnage de la solution d'EDTA à l’aide de la solution de sulfate de zinc heptahydraté. Méthode : potentiométrie à courant imposé (i = 1 µA).
    4. Dosage complexométrique des ions Co2+ Méthode : visuelle (avec indicateur).
    5. Dosage des ions sodium Méthode : spectrométrie d'émission de flamme avec ajouts dosés.
    tp2-04.pdf ; tp2-04.zip

     
  • SUJET N°3
    DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) DE CHLORURE ET DE SULFATE DE MANGANESE
    - Les ions manganèse (II) sont dosés par spectrophotométrie par la méthode des ajouts dosés.
    - Les ions chlorure sont dosés par une solution de nitrate d’argent (potentiométrie à courant imposé).
    - Les ions sulfate sont dosés par une solution d'acétate de baryum par conductimétrie.
    - La solution (M) de permanganate de potassium est étalonnée par pesée de sel de Mohr.
    -
    La solution de nitrate d’argent est étalonnée par une solution préparée par pesées de chlorure de potassium.
    tp3-04.pdf ; tp3-04.zip

     
  • SUJET N°5
    DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) DE SULFATE DE COBALT (II)
    Les ions cobalt (II) sont dosés par trois méthodes différentes :
    - par volumétrie, à partir d’une solution disodique d’EDTA
    - par spectrophotométrie, à partir d’une solution étalon de sulfate de cobalt (II)
    - par potentiométrie à courant imposé, à partir d’une solution de cérium (IV) en présence de chlorure d’orthophénantrolinium.
    - La solution disodique d’EDTA est étalonnée par une solution de zinc (II) préparée par pesée de zinc en grenailles et dissolution dans une fiole jaugée (potentiométrie à intensité nulle).
    - La solution d’ions cérium (IV) est étalonnée par pesées successives de sel de Mohr (volumétrie).
    tp5-04.pdf ; tp5-04.zip

BTS 2003

  • TP1 :  sujet1-03.pdf - sujet1-03.zip
    DOSAGE D’UNE SOLUTION DE CHLORURE DE CUIVRE (II)
    Les ions cuivre (II) sont dosés par deux méthodes différentes :
    - à partir d’une solution de thiosulfate de sodium (biampérométrie) ;
    - à partir d’une solution étalon de chlorure de cuivre (II) (spectrophotométrie).
    Les ions chlorure sont dosés par une solution de nitrate d’argent (potentiométrie à courant nul). 
    ETALONNAGES :
    La solution de thiosulfate de sodium est étalonnée par une solution préparée par pesée d’iodate de potassium.
    La solution de nitrate d’argent est étalonnée par une solution préparée par pesée de chlorure de potassium.
  • TP3 : sujet3-03.pdf - sujet3-03.zip
    DOSAGES DE COMPOSES ORGANIQUES ET A L'ETUDE D'UN COMPLEXE METALLIQUE.
    1. Etalonnage d’une solution d’hydroxyde de sodium : volumétrie.
    2. Dosage d’une solution de phénol par l’hydroxyde de sodium précédemment étalonné : conductimétrie.
    3. Dosage du méthanal d’une solution commerciale : iodométrie.
    4. Étude du complexe fer (II)-orthophénanthroline et dosage des ions fer de la solution par potentiométrie à intensité nulle.
    5. Vérification de la concentration en fer par dosage par potentiométrie à intensité imposée.
  • TP5 : sujet5-03.pdf - sujet5-03.zip
    DOSAGE DE LA SOLUTION (S) DE SULFATE DE CUIVRE (II) 
    1. Etalonnage d'une solution de soude : volumétrie.
    2. Dosage d'une solution d'EDTA par la solution de soude précédemment étalonnée : pH-métrie
    3. Dosage de la solution (S) par l'EDTA : potentiométrie à intensité nulle.
    4. Dosage des ions cuivre (II) de la solution (S) par une solution de thiosulfate de sodium : potentiométrie à intensité non nulle.
    5. Dosage des ions cuivre (II) par spectrophotométrie.

BTS 2002

  • TP2 : ETUDE D’UNE SOLUTION (S) DE SULFATE DE CERIUM (IV) EN MILIEU ACIDE SULFURIQUE 
    1. Dosage des ions cérium (IV)
    1.1. Etalonnage d’une solution de thiosulfate de sodium par l’iodate de potassium
    1.2. Dosage des ions cérium (IV) par potentiométrie à courant imposé
    1.3. Dosage des ions cérium (IV) par spectrophotométrie d'absorption moléculaire : méthode des ajouts dosés.
    2. Dosage des ions sulfate de la solution (S).
    2.1. Étalonnage d’une solution de chlorure de baryum environ par complexométrie.
    2.2. Dosage des ions sulfate de la solution (S) par conductométrie

    (format pdf, format doc/zip)
  • TP4 : DOSAGE DE LA SOLUTION (S) CONTENANT DE L’IODATE ET DE L’IODURE DE POTASSIUM 

    ETALONNAGES
    I- Etalonnage de la solution de thiosulfate de sodium par pesée de dichromate de potassium [volumétrie].
    III- Etalonnage de la solution de nitrate d’argent par le chlorure de sodium [volumétrie].
    DOSAGES
    II- Dosage des ions iodate de la solution (S) par la solution de thiosulfate de sodium [biampérométrie].
    IV- Dosage des iodure de la solution (S) par la solution de nitrate d’argent [potentiométrie à intensité nulle].
    V- Dosage des ions potassium de la solution (S) [photométrie de flamme : méthode des ajouts dosés].

    (format pdf, format doc/zip)

BTS 2001

  • Dosage d'une solution contenant de l'acide chlorhydrique, du chlorure de potassium, du chlorure de nickel et du chlorure de zinc 
    ETALONNAGE 
    1. Etalonnage de la solution d’EDTA disodique par pesées de nitrate de plomb(II).
    DOSAGES
    2. Les ions nickel(II) sont dosés par spectrophotométrie d’absorption moléculaire en utilisant la méthode des ajouts dosés.
    3. Le mélange d’ions nickel(II) et d’ions zinc(II) est dosé par une solution d’EDTA disodique. Le dosage est suivi par potentiométrie à intensité nulle en présence du complexe HgY2-.
    4. L’acide chlorhydrique est dosé, par conductimétrie, par une solution étalonnée d’hydroxyde de sodium.
    5. Les ions chlorure sont dosés, par potentiométrie à intensité nulle, par une solution étalonnée de nitrate d’argent.

    TP2.pdf - TP2.zip - Matériel et matière d'œuvre 

  • Dosage d'une solution de sulfate de cuivre(II) 
    ETALONNAGES
    Les étalonnages suivants sont nécessaires :
    - La solution d'EDTA est étalonnée par une solution d'hydroxyde de sodium par pH-métrie en présence d'un excès de chlorure de calcium.
    - La solution d'hydroxyde de sodium est étalonnée par pesée d'hydrogénodiiodate de potassium.
    DOSAGES
    Les ions sulfate sont dosés par conductimétrie à l'aide d'une solution de nitrate de baryum. Les ions cuivre(II) sont dosés par deux méthodes : 
    - par spectrophotométrie d'absorption moléculaire par la méthode de la gamme d'étalonnage,
    - par une solution étalonnée d'EDTA, en suivant le dosage par potentiométrie à intensité nulle en présence du complexe HgY2-.

    TP3.pdf - TP3.zip - Matériel et matière d'œuvre 
  • Dosage d'une solution de chlorure de titane(III) et d'acide chlorhydrique 
    ETALONNAGES
    I - Étalonnage de la solution de nitrate d’argent par le chlorure de sodium. [volumétrie]
    III - Étalonnage de la solution de sulfate de cérium(IV) par une solution de sel de Mohr. [bipotentiométrie]
    DOSAGES
    II -Dosage de l’ensemble des ions chlorure de la solution (S) par la solution de nitrate d’argent. [potentiométrie à courant nul]
    IV -Dosage des ions titane(III) de la solution (S) par la solution de sulfate de cérium(IV).[volumétrie]
    V -Dosage des ions titane(III) de la solution (S) avec étalonnage préalable. [spectrophotométrie
    d’absorption moléculaire]. 

    TP5.pdf
    - TP5.zip - Matériel et matière d'œuvre 

BTS 2000

  • DOSAGE DE LA SOLUTION (S) D’ACIDE CHLORHYDRIQUE, CHLORURE DE CALCIUM(II) ET CHLORURE DE FER(III) 
    DOSAGES :
    Les ions fer(III), après réduction en ions fer(II), sont dosés par spectrométrie d’absorption moléculaire en présence d’orthophénanthroline par la méthode de la gamme d’étalonnage. 
    Les ions calcium sont dosés par une solution étalonnée d’EDTA disodique ; le dosage est suivi par potentiométrie à intensité nulle en présence du complexe HgY2-
    Les ions chlorure sont dosés par une solution étalonnée de nitrate d’argent ; le dosage est suivi par biampérométrie.
    ETALONNAGES :
    La solution d’EDTA est étalonnée par une solution étalon d’ions Zn 2+ préalablement préparée.
    La solution de nitrate d’argent est étalonnée selon la méthode de Mohr par une solution étalon de chlorure de sodium fournie.

    Chimie analytique : TP2.pdf

  • DOSAGES D’UNE SOLUTION S DE DICHROMATE DE POTASSIUM
    1. Étalonnage d’une solution de thiosulfate de sodium (environ 0,1 mol.L -1 ) par l’hydrogénodiiodate de potassium: volumétrie.
    2. Etalonnage d’une solution d’hydroxyde de sodium (environ 0,04 mol.L -1 ) par pesées successives d’hydrogénodiiodate de potassium : volumétrie.
    3. Dosage des ions dichromate de la solution S par la solution d’hydroxyde de sodium précédente: pHmétrie.
    4. Dosage des ions dichromate de la solution S par la solution de thiosulfate de sodium : biampérométrie. 
    5. Dosage des ions potassium de la solution S par photométrie de flamme : méthode des ajouts dosés. 


    Chimie analytique : TP3.pdf
  • DIVERSES METHODES DE DOSAGE DU CATION Ni2+
    1. Dosage potentiométrique à i = 0 par une solution d'EDTA disodique en présence du complexe HgY2- ; étalonnage préalable de la solution d'EDTA.
    2. Dosage pHmétrique par de la soude en présence d'un excès d'EDTA ; étalonnage préalable de la solution
    de soude.
    3. Dosage par spectroscopie d'absorption moléculaire à l'aide de la méthode des ajouts dosés.


    Chimie analytique : TP5.pdf

BTS 1999

  • Sujet n°1 : 1999-sujet_1.pdf - 1999-sujet_1.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION DE SULFATE DE CUIVRE (II) ET DE SULFATE DE ZINC

    Les ions Cu2+ et Zn2+ sont dosés ensemble par une solution étalonnée d'EDTA ; le dosage est suivi par potentiométrie à courant nul, en présence du complexe HgY2-. Les ions Cu2+ sont dosés seuls, en présence d'un excès d'ions I-, par une solution étalonnée de thiosulfate de sodium ; le dosage est suivi par biampérométrie. On étalonnera la solution d'EDTA à l'aide d'une solution étalon d'ions Ca2+ préalablement préparée. On étalonnera la solution de dichromate de potassium qui sera utilisée par spectrométrie d'absorption, selon la méthode des ajouts dosés. On étalonnera une solution de thiosulfate de sodium à l'aide de la solution de dichromate de potassium en présence d'un excès d'ions I-.
     
  • Sujet n°4 : 1999-sujet_4.pdf - 1999-sujet_4.zip
    ANALYSE DUNE SOLUTION CONTENANT DES SULFATES DE CUIVRE (II), DE MAGNESIUM ET DE POTASSIUM

    Les ions cuivre (II) et magnésium seront dosés par potentiométrie avec une solution d'EDTA disodique préalablement étalonnée. Les ions cuivre (II) seront dosés par iodométrie (dosage biampérométrique). Les ions potassium seront dosés par photométrie de flamme.
     
  • Sujet n°5 : 1999-sujet_5.pdf - 1999-sujet_5.zip
    ANALYSE D'UNE SOLUTION D'HEXACYANOFERRATE (II) DE TETRAPOTASSIUM

    Pour analyser cette solution, on dose les ions hexacyanoferrate (II) à l'aide d'une solution d'ions zinc (II) par POTENTIOMETRIE A INTENSITE NULLE, à l'aide d'une solution d'ions cérium (IV) par BIAMPEROMETRIE, les ions potassium par spectrométrie d'émission de flamme à l'aide d'une gamme d'étalonnage.
     
  • Sujet n°6 : 1999-sujet_6.pdf - 1999-sujet_6.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION CONTENANT DU SULFATE DE CUIVRE (II) ET DU SULFATE DE NICKEL (II)

    Pour analyser la solution, on dose : l'ensemble des ions cuivre (II) et nickel (II) par la solution d'EDTA disodique (potentiométrie à intensité nulle en présence du complexe HgY2-), les ions cuivre (II) par la solution de thiosulfate de sodium (biampérométrie), les ions nickel (II) par spectrométrie d'absorption moléculaire (méthode avec gamme d'étalonnage). Etalonnages préalables : solution d'EDTA disodique par du sulfate de magnésium hydraté (volumétrie) et solution de thiosulfate de sodium par une solution d'iodate de potassium (volumétrie).

BTS 1998

  • Sujet n°1 : 1998-sujet_1.pdf - 1998-sujet_1.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION S DE CHLORURE DE FER (II)

    Etalonnages préalables : solution de thiosulfate de sodium par une solution étalon d'iodate de potassium (volumétrie) et solution de cérium (IV) par la solution de thiosulfate de sodium (biampérométrie). Analyse de la solution : dosage des ions fer (II) par la solution de cérium (IV) (volumétrie), dosage des ions fer (II) par spectrophotométrie et dosage des ions chlorure par potentiométrie à intensité nulle, à l'aide d'une solution de nitrate d'argent.
     
  • Sujet n°4 : 1998-sujet_4.pdf - 1998-sujet_4.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION CONTENANT DES IONS FER(II) et FER(III)

    On se propose de doser les ions Fe(II) et Fe(III) d'une solution (S) obtenue en dissolvant du sel de Mohr (FeSO4(NH4)2SO4,6H2O) et de l'alun ferrique ammoniacal (Fe2(SO4)3(NH4)2SO4,12H2O).
    l°) Etalonnage d'une solution d'hydroxyde de sodium (NaOH) par pesées successives d'hydrogénodiiodate de potassium.
    2°) Dosage d'une solution de dichromate de potassium par la solution de soude précédente (pHmétrie).
    3°) Dosage des ions Fe2+ de la solution (Potentiométrie à intensité imposée).
    4°) Dosage d'une solution de EDTA par la solution de thiosulfate de sodium (Biampérométrie).
    5°) Dosage des ions Fe3+ de la solution par la solution d'EDTA (potentiométrie à courant nul)
     
  • Sujet n°5 : 1998-sujet_5.pdf - 1998-sujet_5.zip
    DOSAGE D'UNE EAU MINERALE

    On se propose de doser les ions calcium par complexométrie à l'aide d'une solution du sel disodique de l'acide éthylène diamine tétracétique (noté Na2H2Y ou EDTA) préalablement étalonnée par pH-métrie, les ions sodium par photométrie de flamme en utilisant la méthode des ajouts dosés et les ions suifate par conductimétrie.

BTS 1997

  • Sujet n°1 : 1997_sujet_1.pdf - 1997_sujet_1.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION DE CHLORURE DE CUIVRE (II)
    Les ions cuivre (II) sont dosés par 2 méthodes différentes :
    - par potentiométrie à l'électrode à cupule de mercure en présence du complexe HgY2- (mercure (II)-EDTA) à l'aide d'une solution d' EDTA préalablement étalonnée (La solution d'EDTA. est dosée en présence d'ions Ca2+ par pH-métrie à l'aide de la solution d'hydroxyde de sodium préalablement  étalonnée à l'aide d'une solution d'hydrogénophtalate de potassium)
    - par spectrophotométrie.
    Les ions chlorure sont dosés par potentiométrie à intensité non nulle (ou par biampérométrie) à l'aide d'une solution de nitrate d'argent.
     
  • Sujet n°3 : 1997_sujet_3.pdf - 1997_sujet_3.zip
    Analyse de solutions oxydantes par différentes méthodes
    Dosage d'une solution de dichromate de potassium par pH-métrie à l'aide d'une solution d'hydroxyde de sodium préalablement étalonnée par pesées d'hydrogénophtalate de potassium.
    Dosage de
    la même solution de dichromate de potassium par spectrométrie d'absorption moléculaire en utilisant la méthode des ajouts dosés.
    Dosage d'un mélange contenant des ions vanadate VO2+ et des ions cérium (IV) par potentiométrie à courant imposé non nul à l'aide d'une solution C d'ions fer (II), cette solution C d'ions Fe2+ étant étalonnée par volumétrie par la solution de dichromate de potassium en utilisant un indicateur redox.
     
  • Sujet n°5 : 1997_sujet_5.pdf - 1997_sujet_5.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION CONTENANT DES NITRITES
    1 - ETALONNAGES
    1-1- Etalonnage d'une solution de thiosulfate de sodium par l'hydrogénodiiodate de potassium : dosage suivi à l'aide d'un indicateur de fin de réaction.
    1-2- Etalonnage d'une solution de sulfate de cérium (IV) par le thiosulfate précédent : dosage suivi en biampérométrie.
    1-3- Etalonnage d'une solution de fer(II) par le cérium précédent : dosage suivi par potentiomètrie à courant imposé
    2 - DOSAGES DE LA SOLUTION DE NITRITES
    2-1- Dosage par la solution de cérium (IV). Dosage suivi en présence d'un indicateur de fin de réaction.
    2-2- Dosage par spectrophotométrie d'absorption moléculaire.
     
  • Sujet n°7 : 1997_sujet_7.pdf - 1997_sujet_7.zip
    ANALYSE D'UNE SOLUTION D'IODURE DE POTASSIUM
    1- Dosage de la solution d'iodate de potassium par la solution de thiosulfate de sodium (volumétrie).
    2- Dosage de la solution d'iodure de potassium par la solution d'iodate de potassium (potentiométrie à I = 0).
    3- Dosage de la solution d'iodure de potassium par la solution de thiosulfate de sodium (potentiométrie à I ≠ 0).
    4- Dosage de la solution d'iodure de potassium par photométrie de flamme.

BTS 1996

  • Sujet n°1 : 1996_sujet_1.pdf ; 1996_sujet_1.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION DE CHLORURE DE NICKEL
    On dose les ions nickel
    - par complexométrie : dosage suivi par pH-métrie à l'aide d'une solution d'hydroxyde de sodium étalonnée par pesées d'hydrogénophtalate de potassium. - par spectrophotométrie
    On dose les ions chlorure par biampérométrie à l'aide d'une solution de chlorure d'argent étalonnée par la méthode de Mohr.
    A) Dosage du nickel dans la solution
    1 - étalonnage d'une solution d'hydroxyde de sodium par pesées d'hydrogénophtalate de potassium
    2 - dosage du nickel par complexométrie. On ajoute un excès d'EDTA disodique à la solution d'ions nickel. On dose les ions H+ libérés, par la solution d'hydroxyde de sodium. Ce dosage est suivi par pHmétrie.
    3 - dosage du nickel par spectrophotométrie. La coloration est obtenue par action de la diméthylglyoxime en milieu oxydant.
    B) Dosage des chlorures
    1 - étalonnage d'une solution de nitrate d'argent
    2 - dosage biampérométrique des ions chlorure
     
  • Sujet n°3 : 1996_sujet_3.pdf ; 1996_sujet_3.zip
    ANALYSE DE L'OXYDE DE PLOMB ROUGE OU MINIUM
    Le minium est un oxyde de plomb II et de plomb IV. Le but de cette analyse est de déterminer la proportion de ces deux oxydes. Le plomb II sera dosé par potentiométrie à courant imposé non nul par une solution du sel disodique de l'acide éthylènediaminetétracétique ou EDTA. Après réduction par une solution d'acide oxalique, le plomb IV sera dosé par une solution de permanganate de potassium. Les solutions utilisées d'EDTA disodique et de permanganate seront respectivement étalonnées par potentiométrie à courant nul et par spectrométrie d'absorption.
     
  • Sujet n°5 : 1996_sujet_5.pdf ; 1996_sujet_5.zip
    Analyse d'une solution (S) contenant des ions Pb2+ par deux méthodes différentes
    Etalonnages
    I - Etalonnage de la solution d'E.D.T.A. disodique par pesées directes de sulfate de nickel (II) hexahydraté  - VOLUMETRIE.
    II - Etalonnage de la solution de thiosulfate de sodium à l'aide de solutions d'iodate de potassium  - VOLUMETRIE.
    III - Etalonnage de la solution de chromate de potassium en présence d'ions iodure en excès par la solution de thiosulfate de sodium  - POTENTIOMETRIE A COURANT IMPOSE NON NUL.
    Analyse de la solution
    IV - Dosage des ions Pb2+ par la solution de chromate de potassium  - pHMETRIE.
    V - Dosage des ions Pb2+ en présence du complexe HgY2- par la solution d'EDTA disodique - POTENTIOMETRIE A COURANT NUL.

BTS 1995

  • Sujet n°0 : 1995_sujet_0.pdf ; 1995_sujet_0.zip
    Analyse d'un mélange (S) contenant du chromate de potassium, du sulfate de potassium et du chlorure de sodium
    Les opérations effectuées sont analogues à celles utilisées pour analyser certains bains des industries de galvanotechnique.
    1 - Dosage des ions Cl- de (S) par potentioargentimétrie (à i = 0)
    2 - Dosage des ions CrO42- de (S)
    2.1 Etalonnage préalable de la solution de thiosulfate de sodium epar pesée d'iodate de potassium.
    2.2 Dosage des ions CrO42- de la solution (S).
    3 - Dosage des ions SO42- de la solution (S)
    3.1 Etalonnage préalable la solution de chlorure de magnésium par une solution d'EDTA disodique.
    3.2 Dosage des ions SO42- de la solution (S).
     
  • Sujet n°2 : 1995_sujet_2.pdf ; 1995_sujet_2.zip
    ANALYSE D'UNE SOLUTION CONTENANT DES IONS FER (II) ET DES IONS FER (III)
    Pour analyser cette solution, on dose :
    - les ions fer(II) à l'aide d'une solution d'ions cérium (IV) par BIAMPEROMETRIE,
    - les ions fer (III) à l'aide d'une solution d'EDTA disodique par POTENTIOMETRIE à intensité nulle,
    - la totalité de l'élément fer par ABSORPTION ATOMIQUE.
    I - DOSAGE DES IONS FER (II)
    A - Etalonnage de la solution de cérium (IV) Le dosage se fera à l'aide d'une solution étalon de thiosulfate de sodium
    B - Dosage des ions fer (II) de la solution (S) par la solution de cérium (IV) par titrage biampérométrique (2 électrodes de platine ; ddp de 150 mV)
    II - DOSAGE DES IONS FER (III)
    A - Etalonnage de la solution d'EDTA disodique L'étalonnage de la solution d'EDTA disodique se fera à l'aide de solutions étalons de calcium préparées par pesée de carbonate de calcium.
    B - Dosage des ions fer (III) de la solution (S) par la solution d'EDTA par titrage potentiométrique à intensité imposée nulle. Le dosage est suivi par potentiométrie avec une électrode indicatrice (Platine) et une électrode de référence.
    III - DOSAGE DE L'ELEMENT FER PAR SPECTROMETRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE
     
  • Sujet n°2bis : 1995_sujet_2bis.pdf ; 1995_sujet_2bis.zip
    DOSAGE D'UNE SOLUTION D'IONS Cr(III)
    - Le dosage des ions Cr(III) se fera par potentiométrie à i = 0, en présence d'un excès d'EDTA, par les ions Cu(II) à l'aide d'une électrode de mercure associée au complexe mercure(II)-EDTA.
    Ce dosage nécessitera des étalonnages préliminaires :
    - Etalonnage d'une solution d'ions thiosulfate par pesée d'iodate de potassium (indicateur thiodène ou empois d'amidon).
    - Etalonnage d'une solution d'hydroxyde de sodium par pesée d'hydrogénophtalate de potassium (indicateur phénolphtaléine).
    - Etalonnage pH-métrique d'une solution d'EDTA disodique par la solution d'hydroxyde de sodium, en présence d'un excès de chlorure de calcium.
    - Etalonnage biampérométrique d'une solution d'ions Cu(II) en présence d'iodure de potassium, par la solution d'ions thiosulfate.
     
  • Sujet n°4 : 1995_sujet_4.pdf ; 1995_sujet_4.zip
    Dosage d'une solution contenant des chlorates par deux méthodes.
    1 - Dosage par une solution de dichromate de potassium
    1.1 Etalonnage de la solution de dichromate de potassium par spectroscopie d'absorption moléculaire.
    1.2 Etalonnage d'une solution de sel de Mohr par potentiométrie à intensité nulle.
    1.3 Dosage de la solution par volumétrie.
    2 - Dosage par une solution de thiosulfate
    2.1 Etalonnage de la solution de thiosulfate par l'hydrogénodiiodate de potassium par volumétrie.
    2.2 Dosage de la solution par biampérométrie.

BTS 1994

  • Sujet n°2 : 1994_sujet_2.pdf - 1994_sujet_2.zip

    Analyse d'une solution contenant du sulfate de cobalt (II) et du sulfate de potassium en milieu acide sulfurique dilué

    Les ions cobalt (II) seront dosés par deux méthodes différentes :
    • par potentiométrie à l'électrode à cupule de mercure en présence du complexe HgY2- (mercure (II)-EDTA) à l'aide d'une solution d'EDTA disodique que l'on étalonnera préalablement.
    • par potentiométrie à intensité imposée non nulle en présence d'un excès d'orthophénanthroline (1,10-phénanthroline) à l'aide d'une solution de sulfate de cérium (IV) que l'on étalonnera préalablement.
    Les ions potassium seront dosés par photométrie de flamme par la méthode des ajouts dosés.
    1 - Dosage des ions cobalt (II) par potentiométrie à l'électrode à cupule de mercure
    1 - 1 Etalonnage de la solution d'EDTA disodique
    1 - 2 Dosage des ions cobalt par potentiométrie à l'élecrode à cupule de mercure
    2 - Dosage des ions cobalt par potentiométrie à intensité imposée non nulle
    2 - 1 Etalonnage de la solution de cérium (IV) par pesées de sel de Mohr
    2 - 2 Dosage des ions cobalt (II) par potentiométrie à intensité imposée non nulle
    3 - Dosage des ions potassium par photométrie de flamme
     
  • Sujet n°4 : 1994_sujet_4.pdf - 1994_sujet_4.zip

    DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT UN MELANGE DE DICHROMATE DE DIPOTASSIUM ET DE CHROMATE DE DIPOTASSIUM

    I - ETALONNAGES PREALABLES
    1) Etalonnage d'une solution d'hydroxyde de sodium par pesées successives d'hydrogénophtalate de potassium.
    2) Etalonnage d'une solution de thiosulfate de sodium par préparation d'une solution étalon d'iodate de potassium.
    II - DOSAGE PH-METRIQUE DE (S) PAR LA SOLUTION DE SOUDE ETALONNEE
    III - DOSAGE DE (S) PAR BIAMPEROMETRIE, A L'AIDE DE LA SOLUTION DE THIOSULFATE ETALONNEE.
    IV - VERIFICATION : DOSAGE DES IONS K+ DE (S) PAR PHOTOMETRIE DE FLAMME
     
  • Sujet n°7 : 1994_sujet_7.pdf - 1994_sujet_7.zip
    Analyse d'une solution (S) contenant du sulfate de cuivre (II), du sulfate de nickel (II) et du nitrate d'argent (I)

    Etalonnages :
    • étalonnage de la solution d'hydroxyde de sodium par pesée exacte d'hydrogénophtalate de potassium (volumétrie),
    • étalonnage de la solution d' EDTA dissodique par la solution d'hydroxyde de sodium (pH - métrie).
    Analyse de la solution S :
    • dosage des ions cuivre (II) et nickel (II) par la solution d' EDTA dissodique (volumétrie)
    • dosage des ions cuivre (II) (spectrophotométrie)
    • dosage des ions argent (I) par la solution étalon de chlorure de sodium (potentiométrie).
     
  • Sujet n°8 : 1994_sujet_8.pdf - 1994_sujet_8.zip

    DOSAGE D'UNE SOLUTION DE CHLORURE DE CHROME(III)

    On souhaite analyser une solution de chlorure de chrome(III) notée S. Pour ce faire, on dose :
    * les ions chlorure par une solution de nitrate d'argent, ce dosage est suivi par potentiométrie à courant nul.
    * les ions chrome
    1 - par complexométrie à l'aide d'une solution du sel disodique de l'EDTA
    2 - par potentiométrie à courant imposé : on oxyde les ions chrome III en dichromate puis on dose les ions dichromate à l'aide d'une solution de sel de Mohr.
    I - Dosage des ions chlorure. On utilisera une solution titrée de nitrate d'argent
    II - Dosage des ions chrome par complexométrie. On utilisera une solution titrée du sel disodique de l'EDTA
    1 - Dosage de la solution de sulfate de zinc
    2 - Dosage des ions chrome
    II - Dosage des ions chrome par oxvdoréduction
    1 - Etalonnage de la solution de sel de Mohr
    2 - Oxydation des ions chrome
    3 - Dosage de la solution S

BTS 1993

  • Sujet n°1 : 1993_sujet_1.pdf ; 1993_sujet_1.zip

    ANALYSE D'UNE SOLUTION DE SULFATE DE CUIVRE (II) SOLUTION (S)
    Les ions sulfate sont dosés par conductométrie à l'aide d'une solution de nitrate de baryum préalablement étalonnée par pHmétrie. Les ions cuivre (II) sont dosés par 2 méthodes différentes :
    - par potentiométrie à intensité imposée non nulle à l'aide d'une solution de thiosulfate de sodium ;
    - par spectrométrie d'absorption moléculaire en utilisant la méthode de l'ajout dosé.

    I- DOSAGE DES IONS SULFATE
    1-1 Etalonnages préalables
    1.1.1. Etalonnage d'une solution d'hydroxyde de sodium par pesées d'hydrogénodiiodate de potassium. TITRAGE AVEC INDICATEUR COLORE.
    1.2. Dosage des ions sulfate à l'aide de la solution d'ions barvum. TITRAGE CONDUCTOMETRIQUE.
    II - DOSAGES DES TONS CUIVRE (II)
    II. 1. Dosage des ions cuivre (II) à l'aide du diéthyldithiocarbamate de sodium par SPECTROMETRIE D'ABSORPTION MOLECULAIRE (méthode des ajouts dosés).
    II.2. Dosage des ions cuivre par iodométrie par POTENTIOMETRIE A INTENSITE IMPOSEE NON NULLE
    ANNEXES :
    -
    SIMULATION DU DOSAGE PHMETRIQUE
     -
    COURBE INTENSITE-POTENTIEL AU COURS DU DOSAGE DES IONS CUIVRE PAR LES IONS THIOSULFATE EN PRESENCE D'UN EXCES D'IONS IODURE
     
  • Sujet n°2 : 1993_sujet_2.pdf ; 1993_sujet_2.zip

    Lors de cette manipulation, on se propose de mettre en oeuvre diverses méthodes de dosage du cation Ni2+, seul (solution S1), ou en présence d'autres ions éventuels (solution S2).
    I - ETALONNAGE D'UNE SOLUTION D'E.D.T.A DISODIQUE
    II - DOSAGE DIRECT DES IONS Ni2+
    III - DOSAGE INDIRECT DES IONS Ni2+
    IV - DOSAGE SPECTROPHOTOMETRIQUE DES IONS Ni2+ EN PRESENCE D'IONS Cu2+
     
  • Sujet n°6 : 1993_sujet_6.pdf ; 1993_sujet_6.zip

    Analyse d'une solution S contenant du sulfate de cuivre (II) et du sulfate de zinc (II)

    ETALONNAGES
    I - Etalonnage de la solution d'hydroxyde de sodium par l'hydrogénodiiodate de potassium. [Volumétrie]
    II - Etalonnage de la solution H2Y2- par la solution d'hvdroxyde de sodium. [pHmétrie]
    III - Etalonnage de la solution de thiosulfate de sodium par l'iodate de potassium. [Volumétrie]
    ANALYSE DE S
    IV - Dosage des ions cuivre (II) de S par la solution de thiosulfate de sodium. [biampérométrie]
    V - Dosage de l'ensemble des ions cuivre (H) et zinc (FI) de S par la solution H2Y2- [potentiométrie à courant nul].

BTS 1992

  • Sujet n°1
    Analyse d’une solution S contenant :
    - Nitrate de magnésium
    - Nitrate de calcium
    - Nitrate de sodium
    1) Etalonnage de la solution de soude par pesées successives d’hydrogénophtalate de potassium.
    2) Dosages complexométriques des ions Ca2+ et Mg2+
    2–1 Dosage pH métrique d’une solution d’EDTA disodique (noté H2Y2-) par la soude étalonnée.
    2–2 Dosage potentiométrique, à intensité nulle, de (Ca2+ + Mg2+), avec une électrode indicatrice au mercure.
    2–3 Dosage volumétrique de Ca2+ seul.
    3) Dosage de Na+ par photométrie de flamme.
    1992_sujet_1.pdf ;
    1992_sujet_1.zip
  • Sujet n°4
    Analyse d’une solution de sulfate de magnésium et de chlorure de manganèse :
     - Les ions magnésium et manganèse seront dosés par complexométrie à l’aide d’une solution d’EDTA que l’on étalonnera. 
     - Les ions manganèse seront dosés par spectrophotométrie.
     - Les ions sulfate seront dosés par conductimétrie à l’aide d’une solution d’éthanoate de baryum.
     - Les ions chlorure seront dosés par potentiométrie à l’aide d’une solution de nitrate de mercure (II).

    1992_sujet_4.pdf ; 1992_sujet_4.zip

     
  • Sujet n°6  (sujet mixte synthèse organique - analyse)
    I - Analyse d'un laiton (alliage de cuivre et de zinc) :
     - attaque de l’alliage par de l’acide nitrique.
     - Evaporation permettant l’obtention des sels de Cu et Zn correspondants.
     - Dissolution des sels obtenus dans un litre d’eau distillée. Les ions Cu2+ et Zn2+ seront dosés complexométriquement par une solution d’EDTA disodique.
    II - Préparation organique
    Synthèse de la cyclohexanone par oxydation du cyclohexanol
     
    1992_sujet_6.pdf ; 1992_sujet_6.zip.

BTS 1991

  • Sujet n°2
    I - Etalonnage d’une solution de thiosulfate de sodium.
    II - Dosage du cerium (IV) par potentiométrie à intensité imposée non nulle.
    III - Dosage du fer (II) par potentiométrie à intensité imposée nulle.
    IV - Dosage des ions nitrates par biampérométrie
    1991_sujet_2.pdf ; 1991_sujet_2.zip

     
  • Sujet n°5 (sujet mixte synthèse organique - analyse)
    QUELQUES UTILISATIONS DE L’ACIDE SALICYLIQUE
    I - Dosage d’une solution d’ions fer (III) (Absorptiométrie)
    II - Préparation de l’aspirine

    1991_sujet_5.pdf ; 1991_sujet_5.zip
    1991-ir-aspirine.zip
     
  • Sujet n°6
    Contrôle de la qualité de l’acétate de magnésium :
    - détermination de la teneur en Mg2+,
    - la détermination de la teneur en CH3CO2-,
    - la détermination de la teneur en K+, impureté éventuelle.
    I - Dosage des ions Mg2+ par une solution d’EDTA DISODIQUE
    1) Etalonnage de la solution d’EDTA disodique
    2) Dosage des ions Mg2+ du solide
    II - Dosage des ions CH3CO2- par une solution d’acide perchlorique
    III - Dosage d’éventuelles traces d’impureté potassium

    1991_sujet_6.pdf ; 1991_sujet_6.zip
     
  • Sujet n°7 (sujet mixte synthèse organique - analyse)
    L
    ’ELEMENT CHIMIQUE MAGNESIUM
    I - Préparation organique : synthèse magnésienne de l’acide benzoïque
    1) Préparation de l’organomagnésien
    2) Addition sur le dioxyde de carbone
    3) Séparation et purification
    II - Dosage de ions Ca2+ et Mg2+ d’une solution (S)

    1 -
    Dosage des ions Ca2+ + Mg2+ de la solution (S) par la solution d’EDTA disodique : potentiométrie à intensité nulle avec électrode de mercure ou argent amalgamé.
    2
    - Dosage des ions Ca2+ de la solution (S) par la solution d’EDTA de titre connu : méthode par substitution.
    1991_sujet_7.pdf ; 1991_sujet_7.zip
    1991_7_spectres-ac-benzoique.zip ; 1991_7_spectres-bromobenzene.zip

BTS 1990

  • Dosage d’une solution (S) contenant des ions Ca2+ et MnO4-
    1 - Etalonnage par conductométrie d’une solution d’hydroxyde de sodium.

    2-
    Dosage pHmétrique d’une solution d’EDTA.
    3- Dosage potentiométrigue de Ca2+.
    4- Dosage de MnO4- par spectrophotométrie
     
  • Questions préliminaires : 1990_rapp.pdf ; 1990_rapp.zip
     
  • Manipulations : 1990_manip.pdf ; 1990_manip.zip
     
  • Sujet 1 : Analyse d’un alliage ferro-manganèse
    Dissolution d’un alliage ferro-manganèse dans de l’acide nitrique.
    -
    Les ions fer (III) seront réduits à l’état d’ions fer (II), puis titrés par une solution de dichromate de potassium, le dosage étant suivi par potentiométrie à intensité nulle. La solution de dichromate de potassium nécessaire à ce dosage sera titrée par une solution d’hydroxyde de sodium, le dosage étant suivi par pH-métrie ; la solution d’hydroxyde de sodium sera quant à elle étalonnée par pesée d’hydrogénophtalate de potassium.
    - Les ions manganèse (II) contenus dans la solution (S) seront oxydés à l’état d’ions permanganate, puis titrés par spectrométrie d’absorption moléculaire en utilisant la méthode de la gamme d’étalonnage.

    1990_sujet_1.pdf ; 1990_sujet_1.zip
     
  • Sujet 4 :  Analyse d’une solution (S) contenant des ions Zn2+ par deux méthodes différentes
    1 - Dosage des ions Zn2+ par l’hexacyanoferrate (II) de potassium trihydraté : potentiométrie.
    2 - Dosage des ions Zn2+ par une solution du sel disodique de l’acide éthylènediaminetétracétique.

    1990_sujet_4.pdf ; 1990_sujet_4.zip
     
  • Sujet 5 : DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) CONTENANT Ni2+, H3O+ et Cl-
    Dosage des ions H3O+
    Dosage pH-mètrique par de la soude préalablement étalonnée par pesée directe d’hydrogénodiiodate de potassium, pur anhydre.

    Dosage des ions H3O+ et Ni2+
    Dosage conductométrique par la soude précédente.
    Dosage des ions Cl-
    1 - Préparation d’une solution étalon de nitrate de mercure (II) à partir d’oxyde de mercure(II).
    2 - Dosage des ions chlorure de (S) par mercurimétrie : potentiométrie.

    1990_sujet_5.pdf ;
    1990_sujet_5.zip
     
  • Sujet 6 : Dosage d’une solution de cuivre et de nickel
    A - Dosage du cuivre
    1 - Etalonnage d’une solution d’iode (solution de référence d’acide arsénieux à partir d’anhydride arsénieux, As2O3.
    2 - Etalonnage d’une solution de thiosulfate, dosage suivi par biampérométrie (méthode du "Dead Stop End Point") avec 2 électrodes indicatrices de platine.
    3 - Dosage de l’ion Cu2+ par potentiométrie à intensité nulle.
    B
    - Dosage du nickel par spectrophotométrie, la coloration est obtenue par action de la diméthylglyoxime (DMG) en milieu oxydant.

    1990_sujet_6.pdf ; 1990_sujet_6.zip
     
  • Sujet 7 : Pureté d’un produit solide . le nitrite de potassium
    1 - Etalonnage d’une solution de Cérium (IV)
    2 - Titrage des nitrites
    2.1 Etalonnage d’une solution de Fer (II)
    2.2 - Préparation et titrage de la solution de nitrite

    1990_sujet7.pdf ;
    1990_sujet7.zip

BTS 1989

  • Questions préliminaires :
    DOSAGE D’UN MELANGE CONTENANT DE L’ACIDE CHLORHYDRIQUE,
    DE L’ACIDE ETHANOIQUE, DU CHLORURE DE POTASSIUM ET DU
    NITRATE DE POTASSIUM
    1- Dosage des acides du mélange

    2- Dosage des ions chlorures du mélange
    3 - Dosage des ions potassium du mélange

    1989_rapp.pdf ; 1989_rapp.zip
     
  • Manipulations : On se propose de doser un mélange contenant de l’acide chlorhydrique, de l’acide éthanoïque, du chlorure de potassium et du nitrate de potassium. Les acides seront dosés par conductimétrie grâce à une solution d’hydroxyde de sodium. Les ions chlorure seront dosés par potentiométrie grâce à une solution de nitrate d’argent. Les ions potassium seront dosés par photométrie de flamme.

    1989_manip.pdf ;
    1989_manip.zip

BTS 1988

  • Questions préliminaires :
    Dosage d’une solution (S) contenant les ions dichromate Cr2O72-, vanadate VO2+ et permanganate MnO4
    1- Etalonnage d’une solution de sulfate de fer (Il) et d’ammonium (sel de Mohr) par une solution de dichromate de potassium.
    2- Dosage des ions dichromate et des ions vanadate dans la solution (S) par une solution de fer (II) : dosages potentiométriques.
    3. Dosage des ions permanganate dans la solution (S) par spectrophotométrie.


    rapport_1988.pdf ; rapport_1988.zip
     
  • Manipulations : DOSAGE DES IONS DICHROMATE, VANADATE ET PERMANGANATE DANS UNE SOLUTION (S).
    1. Etalonnage de la solution de sulfate de fer (II) et d’ammonium par une solution de dichromate de potassium.
    2. Dosage des ions dichromate et vanadate dans une solution (S) par une solution de sulfate de fer (II) et d’ammonium : dosage potentiométrique.
    3. Dosage des ions permanganate dans la solution (S) par spectrophotométrie.

    manip_1988.pdf ; manip_1988.zip

BTS 1987

  • Questions préliminaires :
    DOSAGE D’UN MELANGE (S) D’IONS FER II ET D’IONS FER III EN SOLUTION AQUEUSE
    1- Dosage des ions fer(II) de la solution (S) par une solution d’ions cérium(IV) : POTENTIOMETRIE A COURANT IMPOSE
    2 - Dosage des Ions fer III de la solution (S) par une solution d’EDTA dlsodique: AMPEROMETRIE A DEUX ELECTRODES INDICATRICES (BI-AMPEROMETRIE)
    3 - Dosage d’une solution d’EDTA disodique par une solution d’hydroxyde de sodium: pH-METRIE

    rapport_1987.pdf ; rapport_1987.zip

     
  • Manipulations : ANALYSE D’UN MELANGE (S) D’IONS FER (II) ET D’IONS FER (III) EN SOLUTION AQUEUSE
    Le mélange, en solution aqueuse, d’ions fer (Il) et d’ions fer (III) est analysé par potentiométrie à courant imposé et par potentiométrie à courant nul. La concentration molaire de la solution cérique nécessaire à la potentiométrie à courant imposé est fournie au candidat. La solution d’hydroxyde de sodium est étalonnée par pesées d’hydrogénodiiodate de potassium ; la solution d’EDTA disodique (acide éthylène diamine tétracétique, sel disodique) est dosée par la solution d’hydroxyde de sodium, par pH métrie.

    manip_1987.pdf ;
    manip_1987.zip

BTS 1986

  • Questions préliminaires : 
    I - Dosage par électrogravimétrie
    II - Dosages compléxométriques
    III- Titrages conductimétriques


    rapport_1986.pdf ; rapport_1986.zip
     
  • Manipulations : ANALYSE D’UN BAIN DE PHOSPHATATION AU ZINC
    Les bains de phosphatation au zinc sont utilisés dans les traitements anticorrosion des tôles d’acier destinées à l’industrie automobile. Ces bains sont constitués par une solution aqueuse contenant :
    - des ions Zinc (II)
    - des ions chlorate
    - de l’acide orthophosphorique
    - de l’acide nitrique
    On se propose de déterminer sur une solution (S) obtenue par dilution d’un  de ces bains
    - la concentration des ions chlorate par une méthode potentiométrique
    - la concentration des ions phosphate par spectrophotométrie
    - la concentration des ions Zinc (II) par complexométrie avec l’EDTA disodique.

    manip_1986.pdf ; manip_1986.zip

BTS 1985

  • Questions préliminaires :
    I — Etalonnage d’une solution d’EDTA disodique par une solution étalon de Nickel
    Il — Dosage complexométrique d’ions Ca2+
    dans un mélange
    III
    — Dosage d’ions Fe3+ par absorptiométrie

    prel_1985.pdf ; prel_1985.zip
     
  • Manipulations : Analyse d’un ciment
    Un ciment peut être obtenu par cuisson d’un mélange d’argile et de calcaire. A la sortie du four, le ciment contient essentiellement de la chaux CaO et de la silice SiO2, ainsi que de l’alumine Al2O3 et un peu d’oxyde ferrique Fe2O3. Des analyses régulières permettent de contrôler les proportions de ces divers constituants dans les ciments obtenus. A cet effet, le ciment est d’abord solubilisé en milieu acide (chlorhydrique par exemple). Il reste un résidu solide, que l’on pèse : la silice. Les autres constituants sont dosés dans la solution obtenue. Il s’agit donc de réaliser l’Analyse d’une solution (S) contenant du chlorure de calcium, du chlorure de fer(III), et du chlorure d’aluminium.
    — Les ions calcium sont dosés par complexométrie, après étalonnage d’une solution d’EDTA disodique.
    — Les ions Fer III sont dosés par absorptiométrie.
    — Un dosage potentiométrique permet d’évaluer la quantité totale d’ions chlorures. On en déduira la concentration de la solution en aluminium.

    manip_1985.pdf ; manip_1985.zip

BTS 1984

  • Sujet  
    • Questions préliminaires :

      I- Dosage potentiométrique d’une solution d’EDTA disodique (H
      2Y2- + 2 Na+ ) par une solution étalon de zinc.
      I.1. Préparation de la solution de zinc
      I.2. Dosage potentiométrique
      II - Dosage de ions potassium par photométrie de flamme

      rapport_preli_1984.pdf
      ; rapport_preli_1984.zip
       
    • Manipulations : 

      ANALYSE D’UN ALUN DE POTASSIUM KAI (SO
      4)2, 12 H2O
      I- Etalonnage de la solution d’EDTA disodique (environ 0,05 mol.dm-3)
      I- 1. Préparation d’une solution étalon de zinc
      I- 2. Dosage potentiométrique de la solution d’EDTA disodique

      II - Dosage des ions Al
      3+ de la solution S
      III - Dosage des ions K+ de la solution S
      IV - Titres massiques en aluminium et en potassium de l’alun


      manip_1984.pdf ;
      manip_1984.zip

BTS 1983

  • Sujet 1 
    • Questions préliminaires :
      1. Dosage des ions Mg
      2+ et Mn2+ par une solution d’EDTA
      2. Dosage des ions Mn
      2+ après oxydation, par spectrophotométrie
      3. Dosage conductométrique des ions SO4
      2- par une solution étalon d’ions Ba2+
      1_prel_1983.pdf ; 1_prel_1983.zip
    • Manipulations : 
      ANALYSE D’UNE SOLUTION (S) DE SULFATE DE MAGNÉSIUM ET DE SULFATE DE MANGANÈSE(II)
      1. Dosage des ions Mg
      2+ et Mn2+ de (S) par complexométrie
      2. Dosage des ions Mn
      2+ par spectrophotométrie
      3. Dosage conductométrique des ions SO4
      2- par les ions Ba2+
      1_manip_1983.pdf ;
      1_manip_1983.zip

BTS 1982

  • Sujet 1 
    • Questions préliminaires :
      1 - Dosage d’une solution d’iodure de potassium par une solution d’iodate de potassium
      2 - Dosage de l’oxyde de plomb (IV) par une solution d’iodate de potassium
      1_prel_1982.pdf ; 1_prel_1982.zip
    • Manipulations : L’ECHANTILLON A ANALYSER EST UN MELANGE (M) HOMOGENE D’OXYDE DE PLOMB (IV) ET D’OXYDE DE PLOMB (II)
      - Le titre massique en oxyde de plomb (IV) sera déterminé à partir d’une solution étalon d’iodate de potassium par une méthode potentiométrique.
      - Le titre massique en oxyde de plomb (II) sera déduit, après dosage du plomb total par une solution étalon du sol disodique de l’acide éthylènediaminetétraacétique
      1_manip_1982.pdf ;
      1_manip_1982.zip

BTS 1981

  • Sujet 1 
    • Epreuve préliminaire : DOSAGE DES IONS CHLORURE ET DES IONS CADMIUM DANS UNE SOLUTION (S)
      1-Dosage des ions chlorure de (S) par mercurimétrie.
      2-Dosage des ions cadmium de (S) par complexométrie.
      2.1. — Etalonnage d’une solution d’EDTA disodique à partir de la solution de nitrate de mercure (II) par ampérométrie.
      2.2 — Dosage des ions cadmium de (8) par la solution d’ EDTA disodique.
      1_rapport_1981.pdf
      - 1_rapport_1981.zip
    • Manipulations : 
      1-Préparation d’une solution étalon de nitrate de mercure (II) à partir d’oxyde de mercure(II).
      2 -Dosage des ions chlorure de (S) par mercurimétrie : TITRAGE POTENTIOMETRIQUE
      3 - Dosage des ions cadmium de (S) par complexométrie
      3.1 - Etalonnage d’une solution d ‘EDTA disodique à partir de la solution étalon de nitrate de mercure(II) : TITRAGE AMPEROMETRIQUE
      3.2 - Dosage des ions cadmium de (S) par la solution d’EDTA
      1_manip_1981.pdf
      - 1_manip_1981.zip
  • Sujet 2
    • Manipulations : 
      I - DOSAGE CONDUCTIMETRIQUE : d’une solution (A) d’acétate de sodium par HCl
      II - DOSAGE DE LA SOLUTION (P) contenant les ions Ni2+, Zn2+, Cl- , SO42- .
      1 - DOSAGE DES CHLORURES
      2 - DOSAGE DES ANIONS SOUS FORME DE CHLORURE
      3 - DOSAGE DU NICKEL
      4 - DOSAGES COMPLEXOMETRIQUES 
      2_manip_1981.pdf
      - 2_manip_1981.zip

BTS 1980

  • Sujet 1 
    • Epreuve préliminaire :DOSAGE DES IONS CUIVRE (II) ET DES IONS FER (III) DANS UNE SOLUTION (S)
      1 - Etalonnage d’une solution de thiosulfate de sodium par complexométrie et iodométrie. 
      2 - Dosage des ions cuivre(II) et des ions fer(III) dans la solution (S) par iodométrie : TITRAGE POTENTIOMETRIQUE.
      3 - Dosage des ions cuivre (II) et des ions fer (III) dans la solution (S) par complexométrie : TITRAGE ABSORPTIOMETRIQUE.
      1_rapport_1980.pdf ; 1_rapport_1980.zip
    • Manipulations : DOSAGE DES IONS CUIVRE (II) ET DES IONS FER (III) DANS UNE SOLUTION (S).
      1-1 - Etalonnage des solutions
      1-1-1- Etalonnage d’une solution d’E.D.T.A. disodique par pesée de sulfate de magnésium 
      1-1-2- Etalonnage d’une solution de thiosulfate de sodium à partir de la solution d’EDTA disodique.
      1-2 - Dosage des ions cuivre (II) et des ions fer (III) dans la solution (S) par iodométrie : TITRAGE POTENTIOMETRIQUE
      1-3 - Dosage des ions cuivre (II) et des ions fer (III) dans la solution (S) par complexométrie : TITRAGE ABSORPTIOMETRIQUE
      1_manip_1980.pdf
      ; 1_manip_1980.zip

BTS 1979

  • Sujet 1 
    • Epreuve préliminaire : DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) DE CHLORURE DE BARYUM
      1-1 - Etalonnage d’une solution d’hydroxyde de sodium (environ 0,2 mol.dm-3) par pesée d’hydrogénodiiodate de potassium, pur anhydre : TITRAGE CONDUCTIMETRIQUE.
      1-2 -Etalonnage d’une solution de dichromate de potassium par la solution d’hydroxyde de sodium :TITRAGE pH-METRIQUE
      1-3 - Dosage des ions BARYUM dans la solution (S) : TITRAGE pH-METRIQUE.
      1-4 - Dosage des ions CHLORURE dans la solution (S).
      1_rapport_preli_1979.pdf
      ; 1_rapport_preli_1979.zip
    • Manipulations : DOSAGE D’UNE SOLUTION (S) DE CHLORURE DE BARYUM
      2-1 - Etalonnage d’une solution d’hydroxyde de sodium (environ 0,2 mol.L-1) par pesée d’hydrogénodiiodate de potassium, pur anhydre : TITRAGE CONDUCTIMETRIQUE.
      2-2 - Etalonnage d’une solution de dichromate de potassium par la solution d’hydroxyde de sodium : TITRAGE pH-METRIQUE.
      2-3 - Dosage des ions BARYUM dans la solution (S) : TITRAGE pH-METRIQUE.
      1_manip_1979.pdf
      ; 1_manip_1979.zip
  • Sujet 2 
    • Epreuve préliminaire : Dosage d’une solution de sulfate de cobalt : Iodométrie- Complexométrie- Iodométrie
      I-1- Etalonnage d’une solution d’iode environ 0,1 N à partir d’une solution d’acide arsénieux.
      I-2- Dosage potentiométrique d’une solution de thiosulfate au moyen de la solution d’iode.
      I-3- Dosage du Co2+ par complexométrie et iodimétrie
      2_rapport_preli_1979.pdf
      ; 2_rapport_preli_1979.zip
    • Manipulations : Dosage d’une solution de sulfate de cobalt
      1) Etalonnage d’une solution d’iode 0,1 N à partir d’une solution d’acide arsénieux
      2) Titrage potentiométrique de la solution de thiosulfate
      3) Dosage de la solution de sulfate de cobalt
      2_manip_1979.pdf
      ; 2_manip_1979.zip
  • Sujet 3 

BTS 1978

  • Sujet 1 
    • Epreuve préliminaire : Analyse d’une solution aqueuse de cyanure et de sulfate de potassium
      1. Dosage de l’ion CN- par potentiométrie
      2. Dosage de l’ion sulfate par conductimétrie
      3. Dosage de l’ion K + par résines échangeuses de cation 
      1_preli_1978.pdf
      - 1_preli_1978.zip
    • Manipulations : 
      1. Solution étalon de nitrate d’argent
      2. Dosage de l’ion cyanure
      3. Dosage de l’ion sulfate
      4. Passage sur résines échangeuses de cations 
      1_manip_1978.pdf
      - 1_manip_1978.zip
  • Sujet 4 
    • Epreuve préliminaire : ANALYSE D’UN MELANGE TAMPON AUX PHOSPHATES (Solution aqueuse de dihydrogénophosphate de potassium et de di-potassium hydrogénophosphate : solution S)
      1.1. Etalonnage d’une solution d’hydroxyde de sodium par pesée d’hydrogénodiiodate de potassium pur anhydre
      1.2. Dosage de la solution S 
      4_preli_1978.pdf
      - 4_preli_1978.zip
    • Manipulations : ANALYSE D’UN MELANGE TAMPON AUX PHOSPHATES (Solution aqueuse de dihydrogénophosphate de potassium et de di-potassium hydrogénophosphate : solution S)
      II.1. Etalonnage d’une solution d’acide chlorhydrique, environ 0,25 mol.L-1 , à partir d’une solution d’hydroxyde de sodium à 0,2 mol.L-1 .
      II.2. Dosage de la solution S 
      1°) Dosage du di-potassium hydrogénophosphate par la solution titrée d’acide chlorhydrique : titrage pH-métrique
      2°) Dosage du dihydrogénophosphate de potassium par la solution titrée d’hydroxyde de sodium : titrage pH-métrique.
      3°) Dosage des ions H + totaux : titrage pH-métrique 
      4_manip_1978.pdf
      - 4_manip_1978.zip


  Retour à la page d'accueil - Pour nous contacter 
Compteur :
depuis le 4-10-2000

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire - Certains droits réservés

-